News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Championnat de France 3 Bandes D1 - Schiltigheim (FRA)

Andernos au sommet : deux records ravis à Agipi

Publié par le 11 mai 2014

Andernos au sommet : deux records ravis à Agipi

Kozoom
Le Président Bernard Baudoin au centre entouré par son équipe championne d'Andernos

Après dix ans de règne partagés entre Agipi et Clichy-Montmartre, l’équipe d’Andernos devient championne de France Division 1 battant le record de moyenne générale sur la phase finale ainsi que sur une seule rencontre. La victoire des hommes du Président Bernard Baudoin est d’autant plus belle qu’ils n’ont pas attendu le retrait de la formidable écurie Agipi, octuple championne d’Europe, bien au contraire. C’est un titre hautement mérité acquis de la plus belle des manières en présence des Alsaciens comme si les Andernosiens avaient retrouvé une sorte d’orgueil à remporter ce titre qui lui manquait et qu’ils souhaitaient ardemment conquérir face à la formation considérée comme la plus performante au monde.

Et quand on connait les quatre protagonistes d’Andernos, Filippos Kasidokostas, Roland Forthomme, Jérôme Barbeillon et Francis Connesson, nul doute que ce quatuor a de la fierté à revendre. Les deux Français ont été les deux rampes de lancement pour les deux étrangers puisque Barbeillon et Connesson ont permis à Kasidokostas et Forthomme de jouer en pleine confiance, comme l’avaient été auparavant à maintes reprises Jérémy Bury et Jean-Christophe Roux pour Marco Zanetti et Frédéric Caudron. Jérôme Barbeillon a gagné ses deux rencontres face à Pierre Soumagne à 2,381 et face à Jérémy Bury à 2,000 soit 2,174 pour l’Andernosien. Francis Connesson, quant à lui, a d’abord battu Eric Kremer-Leclaire à 1,471 avant de réaliser un match somptueux face au champion de France en titre Jean-Christophe Roux à 2,083 soit 1,724 pour le joueur français le plus titré de l’histoire. Dès le départ, on sentait bien qu’Andernos allait donner du fil à retordre à Agipi, en témoigne cette première rencontre d’Andernos face à Laxou gagnée 6/2 à 1,637 de moyenne tandis que les Alsaciens gagnaient sur le même score à la moyenne de 1,438.

Mais cette différence permettait juste aux Andernosiens de bénéficier d’un avantage aux points en cas de match nul lors de l’ultime match Andernos/Agipi.

Barbeillon a mis une pression constante sur Bury : 14 à 3 à la 7ème reprise puis 25 à 4 à la 11ème sonnant la pause. Cela continue à l’avantage de Barbeillon avec 40 à 14 à la 21ème et durant les quatre dernières reprises, les deux joueurs marqueront respectivement 10 et 14 points soit 50 à 28 en 25 reprises pour Barbeillon.

Sur l’autre table, Roux et Connesson démarrent fort avec 12 à 2 à la 3ème reprise pour Roux puis 13 à 3 à la 5ème. A ce moment là, Francis Connesson enchaîne 6, 2, 0, 10, 1, 3, 5 et 3 pour se porter en tête 33 à 19 à la 13ème reprise soit 30 points d’affilée en 8 reprises. Roux reviendra à 43 à 36 à la 23ème mais Connesson terminera la rencontre sur une série de 7 : score 50 à 38 en 24 reprises.

Fort de ces deux rencontres et du différentiel acquis lors de la première rencontre face à Laxou, les Andernosiens pouvaient envisager l’avenir avec sérennité puisque Roland Forthomme et Filippos Kasidokostas pouvaient se permettre de perdre à la condition de réaliser  44 points à eux deux. Cependant, face à Frédéric Caudron et Marco Zanetti, aucune doublette, si forte soit-elle, pourrait se sentir à l’abri d’un exploit des deux Agipiens. C’est malgré tout avec une confiance visible que les deux hommes de tête abordent leur rencontre respective.

A la 5ème reprise, Forthomme et Zanetti sont au coude-à-coude 11 partout puis 17 à 13 pour l’Italien à la 10ème reprise. A partir de la 11ème, Forthomme s’envole littéralement avec des séries successives de 4, 6, 3, 8, 7, 5, 3 et 1 pour terminer le match soit 37 points en 8 coups !!! Marco Zanetti s’arrête à 31 points en 18 reprises. Roland Forthomme vient de réaliser la deuxième meilleure partie du tournoi à 2,778 contre 1,722 pour Zanetti. Sur l’autre table, les débats sont équilibrés entre Caudron et Kasidokostas, la pause affichant 25 à 28 pour le Grec à la 18ème reprise. Frédéric Caudron mettra un point d’honneur à terminer invaincu en s’imposant en 32 reprises sur le score de 50 à 46.

Andernos gagne donc 6/2 face à Agipi avec une moyenne de 2,000 sur la rencontre (196 points en 98 reprises) soit le nouveau record de France jusque là détenu par Agipi à 1,980 (200 points en 101 reprises). L’autre record des Aquitains chipé aux Alsaciens, pour leur dernière apparition, est celui de la moyenne générale sur une phase finale qui s’établissait à 1,692 (sur trois rencontres) et qui est désormais la propriété d’Andernos à 1,804.

Roland Forthomme, Jérôme Barbeillon, Francis Connesson et Frédéric Caudron obtiennent le maximum de points pour leur équipe et sont donc invaincus avec des moyennes respectives de 2,127 pour le Belge du bassin Roland Forthomme, de 2,174 pour Jérôme Barbeillon (meilleur joueur de cette finale), de 1,724 pour Francis Connesson et de 2,000 pour Frédéric Caudron égal à lui-même.

L’aventure Agipi se termine donc par ce « passage de témoin » évoqué par Claude Fath lors de son discours de clôture, le premier titre européen avait été conquis par Agipi à Andernos en 2005 et le premier titre français est obtenu par Andernos en terres alsaciennes. Lors de la soirée de gala du samedi soir, nombre témoignages de gratitude et de remerciement ont particulièrement rendu la soirée émouvante, une page se tourne mais rien ne dit que Claude Fath ne nous reviendra pas un jour…

Bernard Baudoin « Nous avions que notre équipe avait une chance de l’emporter car Agipi était affaiblie. Marco Zanetti et Jérémy Bury, les deux seuls joueurs présents à l’origine de la création de l’équipe, ont souffert de cette ultime représentation française et n’ont pas pu élever leur niveau de jeu. »

Roland Forthomme : « Ce championnat nous a donné une sorte de sentiment historique. Nous étions les organisateurs en 2005 de la finale européenne, l’année suivant notre seconde place derrière Crystal Kelly. Pendant dix ans, ils ont été imbattables et maintenant, nous venons conquérir ce titre dans l’arène d’Agipi dix ans plus tard. »

Bernard Baudoin a annoncé, durant la cérémonie, qu’Andernos alignerait certainement deux équipes l’an prochain, la deuxième étant composée de Peter de Backer, Frédéric Mottet, Marc Boingnères et lui-même. Ces quatre joueurs étant aussi les remplaçants de l’équipe championne de France ce dimanche.

La finale se jouera donc à Andernos l’année prochaine et les deux équipes d’Andernos et de Laxou pourront jouer les zones européennes la saison prochaine.

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Déhème
Déhème
Bravo
Ca fait un putain de plaisir... Bravo à BB et à ses boys... A bientôt sur le bassin

Message 1/5 - Publié à 12 mai 2014 11:36

rosette
rosette
remerciements
bernard je suis très heureux pour toi et tes joueurs qui ont eté merveilleux dans leur façon de jouer et pour moi quel enorme plaisir pendant la marseillaise de voir que toi et françis vous la chantez les sportifs en tous genre feraient bien d en faire autant yannick

Message 2/5 - Publié à 12 mai 2014 15:04

Maxou33
Maxou33
FELICITATION
Un Grand BRAVO à l'équipe d'Andernos, je suis heureux de la voire Championne avec le mérite qu'elle se doit, en formant un groupe Gagnant de la valeur de chacun conditionnés par leur Président Bernard BAUDOIN.

Message 3/5 - Publié à 12 mai 2014 16:48

Pignatel
Pignatel
aimable ?
Sacre Bernard. tout le monde l adore !

Message 4/5 - Publié à 12 mai 2014 17:05

Nobru
Nobru
Bravo et merci à tous !
Cette victoire historique de l'équipe d'Andernos, obtenue avec la manière qu'on a vu face à ce qui restera dans l'histoire comme "la grande équipe d'Agipi", est de fait une véritable passation de pouvoir. Nous devons être nombreux à nous réjouir pour Bernard Baudoin et tous les membres du club d'Andernos, de voir enfin récompensé plusieurs années d'esprit sportif et de continuité dans l'effort sans jamais baisser les bras. Bravo et bonne chance pour la suite...

Et bien sur, merci aussi à Mr Fath et l'(es) équipe(s) d'Agipi pour ces 10 années de bonheur...

Bruno Delbort

Message 5/5 - Publié à 13 mai 2014 16:00

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom