News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Buffalo League Round 12 (NED)

Danny Molier abat ses cartes

Publié par le 9 janvier 2018

Danny Molier abat ses cartes

© Danny Molier
David Martinez fait ses débuts avec l'équipe de DPC

La conquête du titre bat son plein aux Pays-Bas et on est encore loin de la fin selon Danny Molier. Ce capitaine d’équipe est l’un des plus emblématiques de la Buffalo League et à 31 ans, le manager du club de Vlaardingen ne cache pas ses ambitions : « Nous visons une place en play offs et notre 4 majeur est dangereux. » dit-il dimanche dernier après une victoire face à Zundert 8/0 !

 

A l’instar de clubs de foot réputés, il possède une armada de très bons joueurs qui sont susceptibles de se remplacer selon les caprices des différents calendriers. Mais regardez plutôt l’effectif de DPC : Nikos Polychronopoulos (GR), Birol Uymaz (TR), David Martinez (ES), Jérôme Barbeillon (FR), Cédric Melnytschenko (FR), Martin Spoormans (BE) et Richard Bitalis (FR).

 

Danny Molier avec un sourire : « J’entends dire que nous devons posséder un budget énorme. Rien n’est plus faux. Je pense que la plupart des équipes dépensent plus que nous chaque année. Il s’agit juste d’être créatif avec ce que nous possédons. Je dois avouer que nous avons débuté la saison avec un prévisionnel de 15.000 euros. Nous allons dépasser cette somme mais pas tant que ça. »

Les play offs sont plus proches que jamais pour cette formation classée 5ème et la victoire contre Zundert, l’un des favoris de l’année, contribue à briguer l’une des 4 premières places du championnat à l’issue de la saison régulière.

 

SIS Schoonmaak, victorieux de ’t Hartje 8/0, mène la danse tandis que HCR Prinsen perd un point précieux face à Dallinga (4/4). La bagarre se situe surtout entre le 2ème et le 3ème. A1 Biljarts (7/1 contre De Veemarkt) et L&B (5/3 face à Eekhoorn) sont au coude-à-coude.

Mais y a-t-il plus dangereux que l’équipe de Danny Molier en ce moment ? DPC est en ordre de marche organisée et aussi improvisée.

 

Danny Molier est ravi d’entrer dans les détails de son budget : « Laissez-moi vous expliquer. Je ne suis pas concerné par Birol Uymaz, un sponsor privé s’en occupe. Sinon, DPC (Draps de billard) est notre sponsor principal. J’ai un accord avec un hôtel, il nous procure des chambres et un contrat de sponsoring avec un club d’affaires traite avec le reste des joueurs. Comme déjà évoqué, il faut être créatif. Nikos joue pas mal en France et il vient à Rotterdam en train ce qui ne représente pas grand-chose financièrement. David Martinez vient de Valence en avion à 40 euros le billet. Un joueur belge ou néerlandais jouant à 1,300 à l’année coûterait 300 euros le match, les meilleurs autour de 600 et quelques-uns encore plus forts bien plus encore. Cela peut sérieusement augmenter votre budget et je fais tout ça pour moins cher. Regardez-le ainsi : des gars comme Uymaz, Martinez ou Melnytschenko sont jeunes et avides d’acquérir de l’expérience aux Pays-Bas. En attirant ces joueurs, nous avons parmi les meilleurs talents en Europe. »

Contre Zundert, Polychronopoulos démarre avec 8 et 9 pour mener 19 à 0 face à Roland Forthomme. Il s’impose 40 à 20 en 22. Birol Uymaz brille contre Peter Ceulemans en enchainant en fin de match 3-7-3-7-6 pour finir à 40 à 17 en 14 !! Martinez termine en beauté sur 9 et 5 contre Barry van Beers : 40 à 27 en 22. Richard Bitalis dispose du jeune Raymon Groot 40 à 25 en 39 reprises.

 

Sinon, pour le compte de cette 12ème journée, notons la performance de Jeffrey Jorissen contre Jerry Hermans 40 à 38 en 27. Pour A1, Henk Blauwblomme s’offre le luxe de finir sur 14 contre Rene Dericks : 40 partout en 48. Wesley de Jaeger (Bousema) réalise 40 en 23 mais la lanterne rouge MCR obtient néanmoins le match nul. Jean van Erp pour SIS est le deuxième meilleur réalisateur avec 40 en 19 contre Frank Martens.

 

Et pour ceux qui ne liraient pas les forums, Richard Bitalis nous raconte une rencontre extraordinaire en Coupe de Hollande : Eddy Merckx bat Nikos Polychronopoulos à 2,846 contre 2,667 au Grec, Dave Christiani bat Birol Uymaz avec 2,800 contre 1,800, Gerwin Valentijn perd contre David Martinez à 1,937 contre 2,640 et Richard Bitalis bat John Tijssens avec 1,636 contre 1,546. Résultat match nul entre les deux équipes et 2,180 pour Hoeven et 2,120 pour Vlaardingen !!!

 

                             

 

                                                Javier Palazon débute en Buffalo League

 

                             

 

                                              14 de série arrêtée pour Henk Blauwblomme

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom