News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Championnat du Monde - Randers (DEN)

Dion Nelin/Jae-Ho Cho : 100% de bonheur

Publié par le 28 novembre 2019

Dion Nelin/Jae-Ho Cho : 100% de bonheur

© kozoom Studio
La délivrance pour le dernier Danois encore en course, Dion Nelin

Impossible de ne pas commencer cette rubrique en évoquant LE match de cette troisième journée du championnat du monde de Randers. Il y eût certes une dernière séance de qualification ce matin et nous y reviendrons mais ce qu’il s’est passé lors de la 1ère séance de seizième de finale entre le chouchou des Danois, Dion Nelin, et l’ensorcelant Coréen Jae-Ho Cho est tout simplement magique avec un record officieux à la clé : le match nul le plus court (11 reprises) de l'histoire, l'ancienne meilleure marque étant un 40 partout en 13 reprises entre Dick Jaspers et Shin Dae-Kwon (Ho Chi Minh 2015).

 

Jusqu’à la 5ème reprise, tout semble se dérouler normalement, si ce n’est le rythme rapide de chacun des deux hommes, entre Jae-Ho Cho et Dion Nelin, le Coréen prenant une légère avance 9 à 6. Puis de la 6ème à la 11ème reprise, les éléments se déchainent pour atteindre la quasi-perfection avec 65 points cumulés par ces deux mitraillettes en 6+6=12 reprises jouées (moyenne 5,417). Nelin décoche la première flèche avec 16, Cho répond avec 2, Nelin marque 3, Cho revient à 25 partout en 7 reprises grâce à une série de 14 !!! Sur les 4 dernières reprises, Nelin marque 3-7-0-5, Jae-Ho Cho marque 3-1-6-5 en volant le dernier… Le compte est bon pour une prolongation sur laquelle on aurait pu songer à un affaiblissement moral du Danois égalisé sur un coup du sort ? Il n’en est rien, Dion Nelin repart au combat tel un viking et marque 5 avec, lui aussi, un dernier point chanceux, Jae-Ho Cho ne pourra faire mieux que 2 ! Merci à ces deux joueurs pour cette partie menée à un rythme effréné, le billard joué de cette manière offre un spectacle inouï que nous ne sommes pas près d’oublier y compris le public danois…

 

                               

 

Première table à se terminer, celle de Roland Forthomme et Torbjörn Blomdahl qui se disputaient la 1ère place du groupe. Quel festival là aussi avec un Belge intenable qui s’offre la meilleure partie du championnat à égalité avec celle évoquée ci-dessus soit en 11 reprises. Pas une seule reprise à vide pour le Belge qui marque 8-1-3-2-4-1-2-4-7-6-2, le Suédois assiste impuissant à cette déferlante et s’arrête à 21 points tout en félicitant son adversaire héroïque avant de jouer la reprise égalisatrice… gentleman suédois ! Forthomme est 1er de ce groupe à 2,000, Blomdahl est 2ème à 2,033, Alessio D’Agata éliminé à 1,187.

 

                               

 

Mais revenons à ce début de journée avec la fin des 4 derniers groupes. Lütfi Cenet avait déjà joué ses deux matchs à la moyenne de 1,682 (1 victoire, 1 défaite) et attendait fébrilement le résultat du match opposant Javier Vera (2,222) à Jung-Han Heo (1,304). Le contrat du Coréen : battre le Mexicain en le laissant à moins de 23 points pour lui passer devant à la moyenne en triangulaire ou alors gagner en moins de 19 reprises pour devancer Lütfi Cenet. Passée la 18ème reprise (26 à 17 pour Heo), le Turc est déjà assuré de faire partie des deux premiers, la dernière place se jouera donc entre les deux protagonistes à la table. A la 20ème, Heo mène 30 à 18 et sur la reprise suivante, le Mexicain marque les 5 points nécessaires pour atteindre 23… Tout espoir s’envole pour Jung-Han Heo qui s’imposera 40 à 29 en 24 reprises laissant la première place du groupe à Cenet (1,682), la deuxième à Javier Vera à (1,644), Heo étant dernier à 1,489 sur cette triangulaire, la seule de ce championnat.

 

Nguyen Quoc Nguyen et Myung-Woo Cho jouaient aussi pour la 1ère place du groupe, Christian Hernandez étant dernier depuis la veille. Le Vietnamien s’impose 40 à 31 en 21 face à un Coréen pas vraiment à son aise sur ce match. Nguyen QN est 1er à 2,000, Myung-Woo Cho 2ème à 1,775.

 

Enfin, dans le dernier groupe, Michael Nilsson attendait le match entre Dani Sanchez et Sung-Won Choï pour connaitre son sort avec 1 point et 1,589 de moyenne. Le Suédois espérait une victoire de l’Espagnol et aussi que le Coréen (1,739 avant le dernier match) ne fasse pas plus de 1,500 environ. Dani Sanchez s’impose au finish et le Coréen, avec 34 points en 21 reprises, reste devant le Suédois avec 1,681 de moyenne et lui aussi 1 point de match. Sanchez est 1er avec 1,951.

 

En 1ère séance de seizième de finale et outre le spectacle offert par Dion Nelin et JH Cho, un deuxième match se termine par un nul en 22 reprises cette fois, la rencontre Torbjörn Blomdahl/Lütfi Cenet. A la 20ème, le Turc manque une 1ère bille de match, à la 21ème une 2ème et le Suédois termine. Cenet égalise. En prolongation, Torbjörn Blomdahl ne laisse cette fois pas passer sa chance et plante une série de 8 à laquelle le Turc ne pourra pas répondre, il marque 2 points et le sextuple champion du monde est en huitième de finale.

 

                               

 

Après un départ plus appuyé que son adversaire, Martin Horn garde son avance jusqu’à la fin et élimine Murat Naci Coklu 40 à 30 en 21 reprises. Dans le duel entre ex-champions du monde, Eddy Merckx fait la différence sur les dernières reprises contre Sung-Won Choi : 28 à 19 en 13 pour Choï, 33 à 29 en 16 pour Choï et après 4 reprises à vide du Coréen, Merckx termine à la 21ème, Cho ne marque qu’un point sur la reprise égalisatrice et s’arrête à 34.

 

Une autre mitraillette, Nikos Polychronopoulos, ne perd pas de temps face à Javier Teran : 14 à 5 en 4, 25 à 16 en 7 après une série de 11 puis 40 à 26 en 14 reprises. L’Equatorien Teran n’a pas à rougir de son championnat à 1,744 de moyenne générale mais il laisse filer le Grec en huitième de finale.

 

                               

 

Nguyen Quoc Nguyen doit attendre les derniers instants de sa partie face à Arnim Kahofer pour en connaitre le dénouement. Les deux hommes se retrouvent à 37 partout (L’Autricien menait 30 à 19 en 13 après une série de 11) et Kahofer ne marque que 7 points sur les 14 dernières reprises laissant le champ libre au Vietnamien en 27 reprises.

 

Sameh Sidhom s’offre une belle performance en battant la star coréenne Myung-Woo Cho sur le score de 40 à 34 en 29 reprises. Le prodige asiatique n’a pas brillé comme de coutume sur ce championnat du monde mais l’avenir lui appartient. L’Egyptien, quant à lui, s’offre une quatrième journée à Randers.

 

                               

 

Gwendal Maréchal lui non-plus, n’a pas joué son meilleur jeu à Randers. Pour une première en championnat du monde senior, le Lorientais s’incline logiquement face à Roland Forthomme 30 à 40 en 34 reprises. En revanche, le Belge sait qu’il peut sortir de grosses parties, réponse demain en huitième pour le Belge du Bassin…

 

                               

 

En 3éme séance, Semih Sayginer semblait bien parti pour réaliser une superbe partie face à Jacob Sörensen : 23 à 5 en 7 reprises, 35 à 10 en 10 reprises ! 8 reprises plus tard, le Turc atteint 39 et rate une 1ère fois, le Danois est alors à 29. Quatre reprises à vide plus tard pour Sayginer et Sörensen est à 35. Enfin à la 23ème, Sayginer termine et Sörensen laisse son compatriote Nelin seul joueur du pays hôte pour les huitièmes de finale. Semih Sayginer a joué 35 points sur les 10 premières reprises puis 5 points sur les 13 dernières reprises… l’essentiel est préservé pour le Turc qui se qualifie dans la douleur pour le vendredi.

 

Le hasard du reclassement offre une nouvelle confrontation entre le tenant du titre Dick Jaspers et,Dustin Jaeschke, l’Allemand n’ayant marqué que 7 points sur la première partie face au Néerlandais. A la 14ème, Jaspers mène 11 à 9, départ timide pour les deux hommes puis une série de 17 vient brillamment modifier la physionomie du match : 28 à 16 en 15 reprises pour Jaspers. En 23 reprises, Jaspers en termine sur le score de 40 à 25.

 

Wan-Young Choï se qualifie aux dépens de Yusuke Mori 40 à 32 en 31 reprises et Tran Quyet Chien termine sur une série de 11 face au quart de finaliste de Santa Cruz 2017, Javier Vera, qui ne marque que 25 points en 25 reprises.

 

En dernière séance de seizièmes, les quatre matchs offrent un scénario identique jusqu’aux trois quarts des parties : Dani Sanchez mène 34 à 10 en 12 reprises face à Pedro Gonzales (CO), Tayfun Tasdemir mène 31 à 13 en 13 contre Erick Tellez (Costa-Rica), Marco Zanetti mène 29 à 14 en 11 face à Jérémy Bury suite à une série de 12 de l’Italien et la nouvelle star vietnamienne Nguyen D.A.C mène 29 à 12 en 13 face à Haeng-Jik Kim avec une série de 14 du sympathique Vietnamien. L’Espagnol est le 1er à boucler sa partie 40 à 10 en 13 reprises, Tayfun Tasdemir élimine le dernier Sud-Américain Tellez 40 à 19 en 19, Nguyen D.A.C bat HJ Kim 40 à 20 en 22 et Marco Zanetti bat Jérémy Bury 40 à 21 en 15 reprises.

 

                               

 

                               

 

                               

 

Il reste 11 joueurs de la CEB en course pour le titre de Champion du monde, 1 joueur de la confédération africaine et 4 joueurs asiatiques dont 3 Vietnamiens et 1 seul Coréen. Mais peut-être plus important encore, il reste 6 anciens champions du monde cumulant à eux seuls 19 titres mondiaux, les chances qu’un rookie vienne perturber la hiérarchie établie sont minces…

 

Programme des huitièmes

Retour à la liste de news

Mes commentaires

RAZ76
RAZ76
?
pas de replay Nelin/cho?

Message 1/4 - Publié à 28 novembre 2019 21:43

gimdani
gimdani
Super match et puis .....
J'ai eu la chance d'assister au début de ce match et puis ...contenu non disponible je ne sais pas si d'autres que moi on étés privés de ce moment, mais ce n'est pas la première fois que la retransmission coupe à voir avec les techniciens.de kozoom ...
Merci

Message 2/4 - Publié à 28 novembre 2019 23:29

RAZ76
RAZ76
:)
Le bonheur aurait été de le voir ce soir en rentrant :)

Message 3/4 - Publié à 29 novembre 2019 01:40

hades9313
hades9313
sur la page facebook de kozoom
je l'ai vu hier soir

Message 4/4 - Publié à 29 novembre 2019 07:53

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom