News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Championnat du Monde - Randers (DEN)

Histoire des championnats du monde au Danemark

Publié par le 24 novembre 2019

Histoire des championnats du monde au Danemark

© Image Marco Zanetti
Marco Zanetti récompensé du titre de Joueur de l'Année en 2002 avec Nobuaki Kobayashi et Raymond Ceulemans

Le championnat du monde au 3 Bandes individuel de Randers au Danemark se profile et c’est l’occasion d’opérer un petit retour en arrière sur le pays le plus au sud de la Scandinavie. Dick Jaspers y défendra son titre du mardi 26 au samedi 30 novembre durant l’événement de l’année 2019. Deux précédents championnat du monde ont eu lieu au Danemark en 1994 à Aalborg où Rini van Bracht s’était imposé juste après la période BWA et justement à Randers en 2002 où l’Italien Marco Zanetti avait été sacré pour la première fois.

 

Kozoom revient sur ces deux championnats du monde en marge du troisième à venir évoquant notamment des joueurs tels que Dick Jaspers, Marco Zanetti et les Danois Dion Nelin, Tonny Carlsen, Brian Knudsen et Jacob Sörensen.

 

Dion Nelin, Jacob Sörensen et Thomas Andersen défendront les couleurs de leur pays la semaine prochaine. Jamais un joueur danois n’a remporté le titre suprême de Champion du monde individuel depuis 19028, date de la première épreuve. Deux joueurs ont réussi à décrocher la médaille d’argent : Tonny Carlsen à Saint-Etienne en 2000 et Dion Nelin à Randers en 2002.

 

Le premier championnat du monde d’Aalborg en 1994 avait permis à Brian Knudsen de monter sur le podium en troisième place. Le deuxième à Randers en 2002 avait été marqué par cette finale perdue pour Dion Nelin après les succès de Torbjörn Blomdahl en 1997 à Grubbenvorst, Dani Sanchez en 1998 à Rezé, Frédéric Caudron en 1999 à Bogota, Dick Jaspers en 2000 à Saint-Etienne et Raymond Ceulemans en 2001 à Luxembourg.

 

Championnat du monde d’Aalborg du 6 au 9 janvier 1994 :

 

L’UMB n’avait plus organisé de championnat du monde durant 7 années au moment de la période tumultueuse de la BWA, elle fait son retour à Aalborg cette année-là. La formule est nouvelle et aspirée de ce que faisait la BWA : système par sets avec 32 joueurs répartis en 4 groupes de 8 puis le KO direct. Beaucoup de forts joueurs sont absents et profite à l’Allemagne et aux Pays-Bas qui alignent 6 joueurs chacun. Rini van Bracht remporte son deuxième titre après celui de 1982 en Equateur. Le Néerlandais devance Edgar Bettzieche (DE), Brian Knudsen (DK), Fonsy Grethen (LU) et Francis Connesson (FR). La moyenne du vainqueur 1,149. Rini van Bracht (72 ans aujourd’hui) revient plus tard sur ses deux titres lors d’une interview au sujet de son accident de la route datant de 1977 : « Je me suis endormi et j’ai percuté un camion. Résultat, j’ai perdu mon oeil droit. Cela semblait bien sonner la fin de ma carrière mais grâce à une volonté de fer, je me suis battu et j’ai réussi à décrocher deux titres mondiaux. »


Brian Knudsen (43 ans) : « C’était mon 1er championnat du monde, j’avais 18 ans en 1994 et je crois bien, à posteriori, que c’était mes meilleures années. Je gagne deux titres consécutifs de champion d’Europe junior en 1993 et 1994, les deux fois en finale contre Dion Nelin. Cette année-là, je gagne aussi mon 1er titre national et la cerise sur le gâteau, ce podium en championnat du monde. Je me souviens de cette défaite en demie contre Rini van Bracht 2/3 alors que je menais 2/1 et que je rate deux positions faciles à 13/11 en ma faveur au 4ème set. Puis la pression a eu raison de moi. Rini van Bracht était le seul joueur BWA à Aalborg. Je me rappelle ma 1ère victoire contre Paul Stroobants (BE), super joueur au tempérament affirmé. Après Aalborg, je n’ai pas pu poursuivre ma carrière car j’ai débuté une activité professionnelle à plein temps comme laveur de vitres. J’ai souhaité m’y remettre à Veghel il y a quelques semaines et j’ai été agréablement surpris de mon parcours. »

 

                               

 

        Rini van Bracht (NL) : 2 titres de Champion du monde 1982/1994 avec un seul oeil depuis 1977

 

                               

 

                           Brian Knudsen, podium à Aalborg et retour sur le circuit à Veghel 2019


Championnat du monde de Randers du 2 au 5 octobre 2002 :


Marco Zanetti était en quête de son premier titre mondial depuis quelques années. Le gentleman, maître aussi des jeux de séries à l’époque, bat Dion Nelin en finale 3 sets à 1 avec 2,360 de moyenne. Dick Jaspers et Ramon Rodriguez décrochent le bronze. Filippos Kasidokostas (GR), énorme talent de l’époque, fait ses débuts à Randers. Trois sérieux candidats sont éliminés en quart de finale, Sayginer, Caudron et Blomdahl. La moyenne générale du vainqueur 1,732.

 

L’histoire de Marco Zanetti enregistrée cette année-là : « Le joueur de 40 ans de Bolzano s’est surpassé bien qu’ « Il  Dottore in economia » était déjà au top depuis quelques années. Il n’avait pas encore obtenu de grandes victoires (championnats du monde ou vainqueur sur le cycle des World Cups) hormis deux victoires en World Cup à Palma et Berlin. Ses titres les plus importants à ce jour : 3 fois Champion d’Europe au 47/1. L’Italien grand fan de l’Inter Milan, était réputé pour son jeu réfléchi et son excellente technique. Un détail frappant sur son apparence : Zanetti joue avec un gant noir sur sa main gauche pour lutter contre la transpiration », extrait de l’Allemand Dieter Müller. Marco Zanetti (57 ans maintenant) : « Je me souviens avoir reçu le trophée des mains de Raymond Ceulemans qui avait arrêté de jouer les championnats du monde cette année-là mais contre qui j’avais perdu la finale au Luxembourg en 2001. »


Dick Jaspers (54 ans), tenant du titre cette année à Randers 2019 : « Je me souviens que nous étions tous très heureux qu’après les suspensions de 1998, nous ayons enfin été autorisés à jouer les championnats du monde. Car le but suprême de tous joueurs est bien de décrocher ce titre. J’ai gagné pour la 1ère fois à Saint-Etienne en 2000, je n’avais aucune chance en 2001 mais à Randers en 2002, je suis revenu sur scène. J’ai été battu par Marco Zanetti en demi-finale. Le Danemark est un grand pays pour nous tous pour y jouer un championnat du monde. L’atmosphère est différente de celle des pays du sud. Le lieu de compétition est plus petit et souvent très confortable. J’espère que l’organisation sera encore plus professionnelle cette année en raison de l’augmentation des dotations d’une part mais aussi de l’intérêt grandissant des médias TV de l’autre. J’attends impatiemment d’y être. »

 

                             

 

                          Podium de Randers 2002 avec Marco Zanetti sur la plus haute marche

 

                              

 

                                  Podium du dernier championnat du monde du Caire en 2018


Dion Nelin (43 ans) : « La fin de ma première carrière se profilait déjà après cette finale 2002 contre Marco Zanetti. Les temps étaient alors difficiles avec des problèmes de couple. Je me souviens de cette finale. Je gagne le 1er set 15/14 et sur les 3 manches suivantes, il ne me laisse aucune chance : 15/0, 15/8, 15/12. Marco a été très fort. Et oui quel podium avec Zanetti, moi, Jaspers et Rodriguez. Il y avait ensuite Sayginer, Blomdahl, Caudron et Sanchez. Deux à trois mois après, j’arrêtais le billard pendant une longue période et aujourdhui, je suis ravi de pouvoir y rejouer en tant que professionnel et avec l’aide de Dan Johansen qui m’offre l’opportunité de m’y replonger. Je vis à 75 km de Randers où le billard est très populaire. Alors j’espère beaucoup de spectateurs et un grand intérêt de la part des médias. »


Tonny Carlsen (54 ans) : « J’étais dans la forme de ma vie à Randers en 2002 mais je n’avais enregistré que 6 points de match tout comme Sayginer, Blomdahl et Caudron. Je rate le Top 4 à la suite d’une défaite face à Ramon Rodriguez. C’était très frustrant surtout à domicile. Les deux années précédentes, j’étais sur le podium et notamment deuxième en 2000 à Saint-Etienne puis 4ème à Luxembourg où Raymond Ceulemans remporte son dernier titre. Et sur les deux championnats d’Europe de l’époque, je suis deuxième derrière Blomdahl puis Caudron. Mes ambitions étaient élevées à Randers en 2002 où Nelin finit deuxième derrière Zanetti. Malheureusement cette année, je n’y participerai pas en raison de mon statut de joueur PBA mais j’y serai en tant que commentateur pour la TV danoise qui produira 40 heures de Live. Je pense que ce sera une belle promotion de notre sport pour le Danemark. »

 

Jacob Sörensen (47 ans) : « Ma participation à Randers 2002 n’a pas été couronnée de succès : Thomas Andersen et moi-même étions parmi les derniers. Ce dont je me souviens, c’est l’hommage à Raymond Ceulemans, pas mes matchs. Deux ans plus tard, j’ai pris ma revanche avec un podium à Rotterdam où Dick Jaspers gagne. Avec les joueurs danois, nous sommes bien préparés cette année, nous avons de bons résultats en World Cup à Porto et Veghel. Nous avons l’ambition de bien faire chez nous et avons bien l’intention de continuer à nous améliorer par la suite. »

 

                             

 

                                  Raymond Ceulemans félicite Marco Zanetti à Randers 2002

 

                              

 

                                       Tonny Carlsen sur sa dernière World Cup cette année

 

                              

 

                      Jacob Sörensen : "Nous voulons montrer de quoi nous sommes capables"

 

(Traduction de l'article en langue anglaise de Frits Bakker)

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom