News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Colonnes de Bert (NED)

Juge, jurés et témoin-clé

Publié par le 16 juillet 2016

Juge, jurés et témoin-clé

Kozoom

Pas un joueur de billard ne devrait sous-estimer la responsabilité de l’arbitre.

Son rôle ne se résume pas à compter les points et vérifier que le nombre de bandes y est. Pour le plaisir de la discussion, essayons de traiter son cas comme un procès. La question serait : le point est-il valide ?

L’arbitre serait le Juge présidant l’affaire. Mais il n’y aurait pas de Procureur général ni d’avocat de la défense. S’il y a des arguments à faire valoir, pour ou contre, il va devoir trancher avec les siens. Tout ce dont il dispose en terme de preuves est un unique témoin-clé. Lui-même.

Arbitrer est une tâche difficile, sous-estimée et solitaire.

(Pour plus de commodités, je vais continuer cet article est utilisant le masculin mais je ferai référence aux femmes et aux hommes).

Le célèbre auteur de science-fiction Robert A. Heinlein décrit un moyen rapide de voir si les gens étaient des témoins fiables. Il demande : "Quelle est la couleur de cette maison là-bas sur cette colline ?" La plupart des personnes ont répondu : "Elle est blanche", ce qui bien sûr était la mauvaise réponse, la bonne réponse étant : "De ce côté, la maison est blanche."

Si vous ne pouvez pas voir quelque chose, vous ne devriez pas avoir d’opinion sur le sujet.

Ce qui nous amène à la base de l’arbitrage, à sa mission première : VOIR. Oui, nous apprécions aussi qu’il ne bouge pas quand nous jouons, qu’il cite notre nom correctement, qu’il ne soit pas dans notre ligne de visée mais tout ça n’est pas prioritaire. L’arbitre doit se positionner de manière discrète s’il n’y a pas de problèmes en vue. Mais quand un millimètre ici ou là ou une succession rapide de bandes pourrait faire toute la différence, alors l’arbitre doit être juste au-dessus de l’action, très proche de la table si nécessaire.

L’homme en noir ne peut agir convenablement que s’il voit les coups à venir. L’anticipation est essentielle. Un bon arbitre est familier avec les positions et se rapproche de la table si nécessaire. J’ai schématisé quelques positions de jeu, non pas qu’elles soient difficiles à arbitrer mais parce qu’il est utile de bien les identifier avant que le joueur ne donne le coup.

Le premier est un coup classique avec beaucoup d’effet contraire. Grande bande (GB), rouge, grande bande, petite bande (PB) et arrivée vers la jaune. Un arbitre inexpérimenté attendra parfois que la blanche touche à nouveau la grande bande après la petite sans réaliser qu’il s’agirait de la quatrième bande et non de la troisième. Mais attention : avec une bille rouge légèrement plus éloignée de la grande bande, le coup pourrait être GB, rouge, PB, GB, jaune. Dans ce cas, la dernière GB est alors nécessaire à la validation du point.

                                  

Le deuxième diagramme est un piqué bande-avant. Vous devez être au-dessus de l’action : le coup habituel serait PB, jaune, PB, PB, rouge. L’arbitre ne doit donc pas être derrière le joueur en attendant de voir la bille blanche toucher la GB. Il doit être devant le joueur pour compter le nombre de PB.

Et à propos, quand un joueur observe l’arbitre se placer de cette façon, c’est-à-dire dans sa ligne de visée, il ne devrait pas être gêné. Il doit juste se dire : "Cet arbitre est compétent, j’aime ça !"

                              

Le troisième coup est parfois négligé même par de bons joueurs : bande-avant, effet à droite, beaucoup d’effet coulé. S’il est bien joué, vous toucherez la GB, jaune, GB, PB et une petite courbe gardera la bille blanche le long de la PB pour réussir le point. Si l’arbitre n’a jamais vu cette solution, il y a des chances qu’il reste loin de l’action.

                              

Le quatrième coup est encore une question de position de l’arbitre. Si le joueur parvient à trouver l’endroit précis sur la PB en jouant avec un maximum d’effet à gauche, la bille blanche doublera alors la GB pendant son retour vers la bille rouge en successions rapides. Quand je décide de jouer ce coup et que l’arbitre se trouve poliment à plus de deux mètres de l’action, je lui demande de se rapprocher. Vous souhaitez obtenir une décision ferme de la seule personne habilitée à la donner. Vous ne voulez pas que ce point soit controversé, qu’il soit mis en doute par votre adversaire sur sa chaise ou qu’il soit commenté par les "experts" du public qui clameront à postériori avoir été "pile dans l’axe".

                              

Chaque arbitre doit aspirer à tenir son rang. La meilleure façon d’y parvenir est de savoir où se positionner.

 

(Traduit de l'article de Bert van Manen en langue anglaise)

Retour à la liste de news

Mes commentaires

GRINCHEUX
GRINCHEUX
... Bien, bien...

. " L'épisode " que j'apprécie le plus est celui du Joueur qui "invite" l'Arbitre à se rapprocher de l'action afin que son attention ait la meilleure acuité pour juger le coup...

. D' AUTRE PART, j'apprécie qu'un Arbitre demande au Joueur CE que celui-ci va jouer...
Le registre intellectuel de l'Arbitre n'est pas forcément chargé de TOUS les coups du Billard, et sa mission est si lourde et conséquentielle de tant de facteurs qu' "on" peut bien lui accorder quelque lacune...

. Trop d'Arbitres sont "timides" de cela, ou bien, par suffisance, préfèrent rester - "en ayant l'air de" - dans l'ignorance en "attendant que çà se passe" ... bien ...

"Cela se voit" également aux jeux de série(s), avec le chevauchement des lignes de cadre, ou bien des "deux sur la trois", etc...

Message 1/2 - Publié à 16 juillet 2016 14:35

Mbx
Mbx
Très intéressant cet article, en particulier le paragraphe :"Ce qui nous amène à la base de l’arbitrage, à sa mission première : VOIR..... alors l’arbitre doit être juste au-dessus de l’action, très proche de la table si nécessaire.".

Encore faut-il qu'il puisse se placer sans s'attirer les foudres du public, du caméraman, des internospectateurs qui ne vont pas voir parce que l'arbitre, pour être bien placé et jugé le point sera devant eux !
Mais il est vrai que eux ils ont payés pour voir le spectacle, pas lui !




Message 2/2 - Publié à 28 juillet 2016 09:09

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom