News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - World Cup - Antalya (TUR)

La Turquie donne le coup d'envoi

Publié par le 10 février 2019

La Turquie donne le coup d'envoi

© World Luxury Hotel Awards
Le,lieu de compétition de la World Cup d'Antalya 2019 : le Starlight Resort Hotel

La « Riviera turque » Antalya s’apprête à inaugurer la saison 2019 des World Cups. La station balnéaire probablement la plus fréquentée au monde avec plus de 9 millions de touristes annuels accueillera la première World Cup de l’année du 11 au 17 février 2019. Elle sera suivie d’Ho Chi Minh (Vietnam), de Blankenberge (Belgique), de Porto (Portugal), de Veghel (Pays-Bas), d’une étape coréenne et enfin de la traditionnelle Hurghada (Egypte) en fin d’année. Antalya sera la 178ème World Cup jouée depuis 1986.

 

Avec un niveau en perpétuelle hausse, cette saison 2019 promet encore de belles heures de retransmission sur Kozoom et de performances multiples. Les records n’ont jamais été aussi menacés que cette année. Frédéric Caudron a remporté la saison des World Cups 2018 en gagnant notamment deux étapes, Antalya et Porto mais aussi en établissant la meilleure moyenne générale sur l’ensemble des 7 World Cups avec un impressionnant 2,176.

 

Dick Jaspers, Champion du monde en titre et numéro 1 mondial avec 2 points d’avance sur le Belge, s’est adjugé les victoires à Blankenberge et à Somabay, les trois autres vainqueurs étant Tran Quyet Chien (Ho Chi Minh), Eddy Merckx (Seoul) et Martin Horn (La Baule). La position de numéro 1 mondial du Néerlandais ne devrait pas menacée puisqu’il défendra 26-8-8 sur le premier semestre tandis que Frédéric Caudron défendra la séquence suivante 38-80-38 sur la même période. Le Belge pourrait néanmoins s’installer dans le fauteuil suprême au soir du 17 février mais les événements suivants devraient profiter au Néerlandais qui pourra s’appuyer sur le confortable matelas de 120 points procuré par le titre de Champion du monde (contre 24 points au Belge).

 

Voilà pour la tête du ranking UMB ! Concernant Jérémy Bury, le Français 8ème mondial pourrait bien retrouver une place encore bien meilleure grâce notamment à ses 81 points de vice-champion du monde et à ses 30 points de Champion de France. Bury défendra 16-8-8-8-8-16-5 sur les 7 épreuves 2019, de quoi renforcer sa détermination à atteindre des sommets.

 

Quatre des sept tournois principaux des World Cups 2018 (32 joueurs) ont été joués à plus de 1,700 et les moyennes n’ont jamais été aussi hautes que l’an dernier. Ce niveau de jeu exceptionnel a des conséquences sur les moindres baisses de régime de l’establishment et les qualifications d’Antalya 2019 se joueront notamment avec Dani Sanchez (18ème mondial), Haeng-Jik Kim (13ème mondial mais 15ème au moment de la sélection à Antalya), Nikos Polychronopoulos (19ème mondial) et Torbjörn Blomdahl (20ème mondial) pour ne citer que ceux que nous avions l’habitude de voir à la table au début du tournoi principal soit dans le Top 14.

 

Alors qu’attendre de 2019 ? Une confrontation Europe/Asie encore plus accrochée malgré la cuisante défaite des Coréens et Vietnamiens à la dernière Ceulemans Cup de Bordeaux ? La confirmation du talentueux Semih Sayginer auteur d’une superbe saison 2018 sans grande victoire majeure ? L’éclosion de Myung-Woo Cho (28ème mondial), le plus grand talent de demain ?

 

Le prize money est identique à celui de 2018 avec 16.000 euros au vainqueur, 10.000 au deuxième, 6.000 aux troisième et quatrième et pour info 1.500 aux joueurs classés de 17 à 32. Le Top 20 sera convoité par l’ensemble des ténors du 3 Bandes puisque les tournois satellites type Survival organisés par l’UMB et par Kozoom sont au nombre de 4 cette année avec également la 2ème édition de la Ceulemans Cup (joueurs déjà connus puisque ce seront les 8 premiers de chaque continent en date de fin décembre 2018).

 

Pour Antalya, les têtes de séries seront dans l’ordre Dick Jaspers, Frédéric Caudron, Eddy Merckx, Semih Sayginer, Marco Zanetti, Jae Ho Cho, Tran Quyet Chien, Jérémy Bury, Nguyen Quoc Nguyen, Jung Han Heo, Sameh Sidhom, Tayfun Tasdemir, Murat Naci Coklu et Sung Won Choi. Les wildcards sont attribuées, pour l’organisateur, à Lütfi Cenet et Birol Uymaz et pour la partie UMB, à Pedro Piedrabuena.

 

Côté français, Jérémy Bury jouera le vendredi 15 février à 12h locale soit 10h heure française. Gwendal Maréchal jouera le mardi 12 février à 12h30 locale (10h30 en France) contre le 5ème qualifié de la veille puis contre le Tchèque Ivo Gazdos. Enfin, Kévin Vasseur jouera le mardi 12 février à 9h (heure française) contre le 14ème qualifié de la veille puis contre le redoutable turc Murat Tüzül.

 

Programme


Composition des groupes


Liste des joueurs

 

Informations générales

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom