News Billard Français

 

Billard Français - Jeux de séries - Interview - St Georges de Didonne (FRA)

Laurent Guénet : le billard (presque) à la plage

Publié par le 26 août 2010

Laurent Guénet : le billard  (presque) à la plage


Laurent Guénet explique le passage du grand coin à ses élèves

Depuis 8 années maintenant, le club de St Georges de Didonne, cité balnéraire située près de Royan en Charente-Maritime, et Laurent Guénet sont associés pour proposer un stage d'été qui se déroule la dernière semaine d'août à quelques hectomètres des plages de la côte atlantique.

Ambiance et tenues décontractées semblent de rigueur sous l'oeil bienveillant mais attentif du professeur qui a bien voulu répondre à quelques questions après avoir dévoilé à deux stagiaires passionnés l’art de passer le grand coin.

Didier Mariaut : Laurent Guénet, quelle est la "philosophie" de votre stage?

Laurent Guénet : Bien entendu, l'apprentissage des jeux de série et la progression mais cela dans une ambiance conviviale et décontractée. Le groupe est composé de 8 à 10 personnes pas plus, ce qui n'est déja pas simple à gérer et le stage dure une semaine à raison de 5h par jour. Cela peut paraitre long une semaine, mais pour se défaire de mauvaises habitudes et acquérir de nouvelles techniques, ce n’est finalement pas si long que ça. Les stagiaires sont bien sûr répartis par groupes de niveau. Cette semaine par exemple, il y avait 3 groupes : un entre 2 et 3 de moyenne, un stagiaire à 1,5 de moyenne qui seul dans son cas, a eu la chance d’avoir un cours particulier (rires) et enfin un groupe de joueurs de niveau national.

DM : Des stagiaires reviennent-ils d’une année sur l’autre ?

Laurent Guénet : Oui… ce n’est pas facile de tout comprendre en une seule fois (rires)…  L’apprentissage du billard est une très longue aventure. J’ai moi-même pris beaucoup de leçons à mes débuts et 20 heures de cours en une semaine, ce n’est pas grand-chose, d’autant plus que ce sont des cours collectifs. Alors beaucoup de gens reviennent et progressent stage après stage. Au fur et à mesure de la montée en niveau, un même point sera abordé avec de plus en plus d’attention. Un de mes élèves a eu le « déclic » lors d’un 4ème stage et est maintenant un joueur de bon niveau national.

DM : Après tant d’années à enseigner le billard, n’y a-t-il pas un peu de lassitude ?

LG : Avant chaque stage, je crains d’éprouver des difficultés, mais une fois dans le bain, tout s’efface et je m’amuse vraiment en donnant ces cours. J’aime beaucoup voir mes élèves progresser, que ce soit à 2 de moyenne ou à 25… Il est sûr qu’avec un stagiaire à 25 de moyenne, je retrouve mon billard, mais j’ai été moi aussi un joueur à 2 de moyenne, et j’aime beaucoup aider ces joueurs qui m’ont fait confiance à passer un cap.

DM : Avez-vous eu le plaisir de voir certains de vos stagiaires atteindre le plus haut-niveau ?

LG : Oui… Que se soit lors de stages nationaux, de ligue ou privés comme celui-ci, de très bons joueurs actuels ont suivi mes cours, c’est une grande satisfaction.

DM : On peut lire sur votre blog (http://laurentguenet.com/blog/) tout le bien que vous pensez du Championnat de France regroupé de Castres.

LG : Oui, ce fut une très belle fête du billard, une expérience inoubliable à absolument renouveler. Le seul fait d’entrer dans cette magnifique salle était un moment merveilleux et le plaisir d’y jouer en était décuplé.

DM :  Merci Laurent et tous nos vœux pour la saison prochaine.

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom