News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Survival 3C Masters - Incheon (KOR)

Le grand écart des moyennes

Publié par le 14 septembre 2018

Le grand écart des moyennes

© Kozoom Studio
Sung Won Choi le plus performant sur les repêchages

Deuxième journée du 3CC Survival à Incheon en Corée du Sud et jour de repos pour les douze qualifiés de la veille. L’occasion pour eux de regarder les douze joueurs en sursis lors de trois matchs très disputés pour l’obtention des quatre places supplémentaires accordées aujourd’hui.

 

C’est finalement Martin Horn, Hugo Patino, Sung Won Choi et le meilleur deuxième sur l’ensemble de ces trois matchs, Nikos Polychronopoulos, qui continueront l’aventure demain en quart de finale.

 

Lors du premier match opposant Martin Horn, Nikos Polychronopoulos, Quyet Chien Tran et Nguyen Quoc Nguyen, les deux séances se sont jouées en 7 et 9 reprises. A la pause, le Grec compte 77 points, Nguyen 65, Tran 53 et Horn ferme la marche avec 45. Puis avec à la suite 3-0-3-9-4, l’Allemand prend la tête avec 94 devant Poly avec 70. Dans le même temps les deux Vietnamiens ne marquent, à eux deux, qu’un point sur 5 reprises chacun… Martin Horn n’est plus rejoint et termine à 84 devant Polychronopoulos à 72, score important en vue de la deuxième place qualificative sur l’ensemble des trois matchs. Horn a joué à 1,937, Poly à 1,750, Nguyen à 1,312 et Tran à 1,250. A noter un nombre impressionnant de coups heureux pour le Grec sur cette partie !

 

                            

 

                              

 

Le deuxième match voyait s’affronter Hugo Patino, Eddy Merckx, Jérémy Bury et Tayfun Tasdemir. Le Turc n’est jamais rentré dans cette compétition et se classe dernier avec 39 points et 0,800 sur les 20 reprises de cette partie (deux fois 10 reprises sur les deux séances). A la pause, Bury mène avec 79 points devant l’Américain à 67, le Belge est troisième avec 55. Les échanges sont très disputés jusqu’à la dernière reprise, Jérémy Bury gardant la tête jusqu’à l’avant-dernière reprise et la perdant sur la dernière au profit de la surprise Hugo Patino, auteur d’une série victorieuse de 6 sur son dernier passage à la table. Patino finit à 75, Bury à 67 (derrière Polychronopoulos dans l’autre groupe), Merckx est décevant avec 59 points au final. Les moyennes sont faibles : Patino 1,250, Bury 1,150, Merckx 1,050, Tasdemir 0,800.

 

                            

 

Le dernier match de repêchage oppose trois Coréens et un Belge : Haeng-Jik Kim, Sung Won Choi, Myung Woo Cho et Eddy Leppens. Haeng Jik Kim est dernier à 13 points (moyenne 1,000), Leppens est troisième avec 50 points (moyenne 1,785). La première place est incontestable pour Choi qui marque 108 points à la moyenne de 2,785 et Myung Woo Cho termine deuxième à 69 points (moyenne 2,071) en ratant la dernière place qualificative d’un point aux dépens de Polychronopoulos. Le jeune prodige coréen marque 5 points sur sa dernière apparition à la table et rate le sixième pas très difficile le privant de quart de finale… Sur ce match en 14 reprises, Sung Won Choi fait la différence avec 4-6-6 de la 8ème à la 10ème reprise. 14 reprises est la meilleure marque sur les 7 matchs joués jusqu’à présent.

 

                            

 

Globalement, les moyennes sont correctes malgré le manque de rythme proposé aux joueurs dans ces matchs à quatre. La formule est bien meilleure que la précédente notamment sur les rebondissements qu’elle propose comparée à l’ancienne.

 

Sur les douze qualifiés directement après un match, 5 joueurs sont à 2,000 ou plus (Heo 2,750, Blomdahl 2,333, Ngo 2,333, Kang 2,133 et Coklu 2,000), 5 sont entre 1,500 et 2,000 (Sidhom 1,833, Zanetti 1,933, Sayginer, Caudron et JH Cho 1,600), deux sont en-dessous (Jaspers à 1,444 et Sanchez à 1,055). Pour les quatre repêchés ayant joués deux matchs, Choi est à 1,781, Horn à 1,625, Polychronopoulos à 1,451 et Patino à 1,052.

 

Pour les huit éliminés, les moyennes chutent à des niveaux parfois très bas sur deux matchs : Haeng-Jik Kim à 0,781, Quyet Chien Tran à 0,906, Tayfun Tasdemir à 0,971, Jérémy Bury à 1,052, Eddy Merckx à 1,257, Eddy Leppens à 1,413, Nguyen Quoc Nguyen à 1,451 et Myung Woo Cho, qui pensera longtemps à ce dernier point manqué faisant le bonheur de Nikos Polychronopoulos dans son salon d’observation, termine avec 1,793.

 

                             

 

Demain, place à quatre matchs au stade des quarts de finale aux heures locales suivantes (-7h pour nous en France) :

 

14h : JH Heo - MN Coklu - JH Cho - N Polychronopoulos

16h : T Blomdahl - S Sidhom - S Sayginer - H Patino

19h : DN Ngo - M Zanetti - D Sanchez - M Horn

21h : DK Kang - D Jaspers - F Caudron - SW Choi

 

La formule réserve beaucoup de suspense parce qu’elle se joue à 4 avec 2 qualifiés et qu’en général, une série moyenne entre 4 et 7 peut inverser rapidement les positions. C’est un meilleur compromis pour les spectateurs, c’est peut-être plus compliqué pour les joueurs qui peuvent difficilement entrer dans un rythme qu’ils pourraient affectionner. Il faut certes faire toujours plus de points que ses adversaires mais la défense à toujours un rôle important à jouer pour cette raison, ne pas permettre à l’adversaire suivant de faire mieux que vous et chacun des 4 joueurs a probablement cela en tête. Le jeu n’est donc pas dénaturé contrairement à la formule du premier 3CC Masters sur les "figures imposées".

 

Torbjörn Blomdahl dit que cette formule est meilleure que la première, Marco Zanetti pointe l’intérêt télévisuel de l’action omniprésente, Sameh Sidhom trouve la formule étrange au premier abord puis intéressante ensuite et pense que la défense ne présente aucun intérêt puisqu’elle ne concerne qu’un seul de vos trois adversaires et Eddy Merckx ne regarde pas la moyenne mais pense seulement à faire le plus de points possible.

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom