News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Colonnes de Bert (NED)

Le mystère de la Belgique

Publié par le 13 décembre 2017

Le mystère de la Belgique

© Kozoom

Imaginons que vous êtes passionné de 3 Bandes provenant du Qatar, d’Ouzbékistan, de Nouvelle Zélande ou du Ghana. Vous assistez à la World Cup d’El Gouna et vous êtes impressionné par la qualité de jeu des joueurs belges. La Belgique produit le lauréat de l’épreuve (Merckx) mais aussi le deuxième (Forthomme) et le numéro 1 mondial et Champion du monde en titre (Caudron).

 

Peut-être envisagiez-vous de créer une fédération nationale de billard dans votre pays, de faire une demande d’adhésion à l’UMB, de populariser ce sport ou d’intéresser les jeunes joueurs ?

Si c’est le cas alors vous iriez forcément chercher à copier le modèle belge. Ils doivent bien s'y prendre puisqu’ils possèdent les meilleurs joueurs du monde.

 

Il ne fait aucun doute dans votre esprit que la Belgique dispose d’une communauté du billard dynamique, en pleine croissance et organisée, structurée par une fédération professionnelle et transparente. Bruxelles et Anvers doivent avoir des dizaines de salles de billard pour rivaliser avec Séoul. Des centaines de talents provenant de Gand, Liège, Louvain ou Charleroi sont pressentis pour succéder aux Dielis, Ceulemans ou Leppens.

 

Nous ne vous blâmerons pas si c’est ce que vous pensez. Mais vous vous trompez. Le billard en Belgique décline, il est en difficulté.

 

Le nombre de joueurs ? Sur la pente descendante. L’âge moyen ? En hausse (ce n’est pas beaucoup mieux dans le pays voisin néerlandais).

 

Les salles de billard ? Aucune ne prospère, certaines parviennent à rester ouvertes, certaines ferment. Aucun nouveau lieu ne s’ouvre.

 

Les jeunes talents ? Une demi-douzaine peut-être. Aucun qui puisse apparaître dans le tableau final d’une World Cup de sitôt.

 

Une fédération efficace et transparente ? Oh mon Dieu, non. Le conseil d’administration de la KBBB a longtemps été un panier de crabes où les combats internes, les coups bas et les querelles personnelles ont pris le dessus sur le sport. Les gestionnaires compétents ont été écartés. L’an dernier, un conseil électoral contesté a tellement dérapé qu’il a été question d’abolir la fédération. Quant à la transparence, il n’y en a pas. Tout se décide dans une arrière-salle et les votes sont généralement convenus à l’avance. C’est un miracle que les volontaires locaux (qui font réellement le travail) aient pu maintenir la KBBB à flot.

 

Alors est-ce que tout est à jeter ? Sûrement pas. Jouer au billard en Belgique peut être une joie. Le public est presque toujours un public de connaisseur impartial et juste, l’atmosphère est détendue, la qualité de jeu élevée. Ce n’est guère surprenant étant donné la place de ce pays dans l’histoire du billard. Thimble, Ceulemans, Wafflard, Schrauwen, Dielis, difficile de faire mieux et ils ont eu des dizaines d’années pour diffuser une mine de connaissances à travers le pays.

 

Et la Belgique ne repose pas que sur son Big Four (Caudron, Merckx, Leppens, Forthomme). Il existe un second échelon solide avec des joueurs comme Peter Ceulemans, Jef Philipoom, Peter de Backer, Davy van Havere, Steven van Acker, Wesley de Jaeger et bien d’autres. Ca, c’est juste la partie 3 Bandes. Il y a aussi beaucoup de qualité dans les disciplines classiques avec notamment le spécialiste du cadre Patrick Niessen comme porte-drapeau.

 

Tout le monde n’est pas pessimiste. Prenez Kurt Ceulemans par exemple (l’oncle de Peter et le fils de Raymond). Son attitude entrepreneuriale, une mentalité dynamique et une World Cup à venir à Blankenberge en 2018. J’ai le sentiment que ce sera un merveilleux événement qui rendra fière la Belgique.

 

Alors voilà, la Belgique est une énigme, un mystère. C’est un pays Dr Jekyll et Mr Hyde quand il s’agit de billard. Un passé impressionnant et un futur incertain. Des joueurs fantastiques, des organisations de mauvaise qualité. Un mélange de professionnalisme et d’amateurisme, des handicaps étranges, des règles de promotion et de rétrogradation défiant toute logique, un site web tragiquement dépassé et certaines des meilleures marques de billard au monde (Gabriels, Verhoeven).

 

En 2010 et 2011, croyez-le ou non, les Belges n’ont plus eu de gouvernement durant 541 jours. Les partis politiques étaient incapables de former une coalition, le pays était paralysé essentiellement dirigé par ses fonctionnaires. Mais les trains continuaient de rouler, les ordures étaient ramassées, les téléphones fonctionnaient. Les Belges ont le talent de ne pas se plaindre des choses qu’ils ne peuvent pas changer. Ils ne cèdent pas à la panique, ils vont tranquillement s’acquitter de leur labeur et quand ils veulent quelque chose, ils y vont franco en y plantant leurs crocs tels des pitbulls. Justement comme leurs joueurs.

 

(Traduction de l'article de Bert van Manen en langue anglaise)

Retour à la liste de news

Mes commentaires

BB472
BB472
Énigmes
Comment faire pour que se soit transmis ces trésors de connaissances uniques au monde voilà le défi

Message 1/3 - Publié à 13 décembre 2017 10:59

Bitalo
Bitalo
pourquoi faire...?
Donner un baton pour se faire battre? Il y a peu d argent au billard aussi ils ont raison de garder leurs Petits secrets bien au chaud, il n y a qu un con comme moi pour devoiler ce que m a montre Roger Conti.Les Coreens au contact des glorieux anciens,RC,LD,NK,JC,VB,RB,etc.... n ont pas eu besoin de lecons , ils ont tout simplement copie avec plus ou moins de bonheur, et ils ont surtout tout sacrifie au billard, leur volonte, leur travail,leur abnegation, sont maintenant recompensees, et un jour peut etre prendront ils le pouvoir comme dans beaucoup de domaine .Il faut connaitre la mentalite asiatique, je suis souvent alle au japon et un peu en coree, ils sont tres accueillants,venez venez a ,,nous montrez nous ,on s occupe du reste......

Publié à 14 décembre 2017 12:39

Giono
Giono
L emblème du billard ma Belgique, mes racines
Le billard en Belgique est loin d être comme c est écrit, dans cet article ci
La Belgique, fait vivre le billard, une ambiance, un respect, et des manifestations régulières, certes si la relève n est pas abondante en France vu sa circonférence, la Belgique, elle n est pas près de s éteindre, allez voir les photos de Dirk Acx, elles en témoignent
Et c est vrai, les belges sur la table sont très forts
Elle sera encore plus forte, deux fois ça c est vu récemment en WC devant la Corée du sud
Et n oubliez pas, c est pas fini
Allez la Belgique,

Message 2/3 - Publié à 13 décembre 2017 11:50

fact291
fact291
hubenne
Bravo Mr et vous ne parler pas d'argent . Nos meilleurs joueurs ne gagne pas de quoi faire vivre
leurs familles. Ils doivent aller au boulots et alors ATTENTIONS LES CONTRIBUTIONS par la petite porte.Nos GROS INDUSTRIELLES DEVRAIENT INTERVENIR MAIS !!!!!!!!!!!!!!!!!! .

Nos 5 meilleurs joueurs ne gagnes pas 500.000 eur sur l'annee 1 C E O 800 900

1.000.000 1.500.000 ou 2.000.000 EUR SANS LES PRIMES ALORS QUE FAIRE !!!!!!!!!!!!!!

moi j'ai fini je ne donne plus. BONNE FINALE A BLANKENBERG . a plus tard Hubenne,a

Message 3/3 - Publié à 16 décembre 2017 16:41

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom