News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Championnat du Monde - Cairo (EGY)

Le Vietnam en totale réussite

Publié par le 4 octobre 2018

Le Vietnam en totale réussite

© Kozoom Studio
Dinh Nai Ngo vainqueur à 2,000 de Pedro Piedrabuena

La troisième journée du championnat du monde du Caire a ébloui les spectateurs que nous sommes. Dans la matinée, il restait une séance de qualification pour décider des positions respectives des 8 joueurs à la table, déjà qualifiés pour la suite.

 

Puis quatre séances de quatre matchs se sont succédées tout au long de la journée. Sur les seize rencontres proposées opposant des premiers de groupe aux deuxièmes de groupe, neuf matchs ont été remportés par des deuxièmes de groupe et donc sept matchs par des premiers de groupe comme quoi le niveau général est si fort que tout peut se produire et qu’il n’y a aucun enseignement à tirer des phases de qualification.

 

Dick Jaspers jouait à 2,667 après deux matchs de qualification, son adversaire Ahmed Abdallah à 0,807. Le  résultat est sans appel, le Néerlandais réalise la meilleure performance des seizièmes en s’imposant 40 à 8 en 13 reprises avec 12 et 5 aux 4ème et 5ème reprise (score 20 à 0 à la pause et 25 à 1 en 5 reprises).

 

                                                    

 

Eddy Merckx et Ruben Legazpi sont restés ensemble jusqu’à 18 avant que l’Espagnol ne prenne doucement le dessus sans que le Belge ne puisse réagir. Pas de remontée héroïque pour Eddy Merckx (2ème mondial et à la défense de 81 points) et Legazpi s’impose 40 à 30 en 24 reprises. Merckx quitte ce championnat avec un goût amer à un peu moins de 1,400 de moyenne générale.

 

                              

 

Le duel 100% turc entre Tayfun Tasdemir et Murat Naci Coklu est favorable au premier nommé, il est vrai qu’il sortait d’un match de qualification une heure plus tôt et qu’il était certainement plus habitué au matériel, le score 40 à 30 en 22 reprises.

 

Sameh Sidhom fait plaisir à ses fans de Cairotes en prenant un départ canon contre Dong Koong Kang qui sortait lui aussi d’un match de qualification une heure avant. 4-2-3-11 et c’est la pause 20 à 3 en 4 reprises… Puis il continue avec 1-4-2-1-2-0 pour 30 à 3 en 10 reprises, le Coréen a alors 9 reprises à vide à son actif sur 10 reprises. Malgré 3-3-4-0-5 sur les 5 dernières reprises du match, Kang termine à 22 points en 17 reprises et Sameh Sidhom est maintenant le dernier représentant africain encore en lice.

 

                              

 

Le match entre Pedro Piedrabuena et Dinh Nai Ngo est serré jusqu’à la 13ème reprise et 19 à 17 pour l’Américain. Puis le Vietnamien décoche une série de 14 pour mener 31 à 21 en 14. Il ne sera pas rejoint et se qualifie pour les huitièmes sur la marque de 40 à 34 en 20.

 

Tonny Carlsen continue son beau championnat et Hyun Min Seo est sa troisième victime. Trois séries de 7 aux 4ème, 15ème et 17ème reprises permettent au Danois de s’imposer 40 à 22 en 17 soit à la moyenne de 2,352.

 

                              

 

Eddy Leppens ne laisse pas souffler Yusuke Mori : 11 à 1 en 4, 26 à 13 en 17 après une série de 8 du Belge puis 3-5-3-0-3 pour finir en 22 reprises sur le score de 40 à 23. C’est la fin de parcours pour le jeune Japonais qui vivait sa première expérience en championnat du monde senior ici au Caire.

 

Le duel entre deux anciens Champions du monde a tenu toutes ses promesses. Sung Won Choi et Semih Sayginer ont tenu en haleine le public avec une première série de 10 du Turc à la 6ème reprise pour mener 16 à 7. Le plus grand écart du match intervient à la 14ème reprise où Sayginer mène 32 à 12 face au Coréen peu inspiré. Puis une série de 6 à la 15ème et une autre de 9 à la 17ème permettent à Cho d’effectuer son retour comme souvent avec 27 à 32 toujours pour le Turc. A 31 à 37 pour Sayginer à la 20ème reprise, Sung Won Choi finit le travail qu’il avait commencé en bouclant la distance des 40 points sur une ultime série de 9 dont un dernier point très heureux qui laissera la salle dubitative et silencieuse… La réponse du Prince turc est lumineuse et c’est dans la sérénité la plus… apparente qu’il égalise pour trois. En prolongation, Choi « gâche » tout le merveilleux effort entrepris et manque le point d’engagement, Semih Sayginer réussit le sien et gagne la partie.

 

                               

 

Arnim Kahofer quitte la compétition en signant un modeste 0,710 en seizième face à Ma Minh Cam vainqueur de l’Autrichien 40 à 27 en 38 reprises.

 

                               

 

Dani Sanchez débute mal contre Nguyen Quoc Nguyen avec 1 point en 6 reprises puis il se réveille avec 6 et 10 sur les deux reprises suivantes : 17 à 14 pour l’Espagnol. Mais de la 7ème à la 12ème, le Vietnamien marque 5-3-4-3-1-5 pour mener 27 à 24 en 12. Nguyen mène ensuite 34 à 25 en 16 puis Sanchez revient à 33 à 34 en 18 après une série de 7. La fin est tendue mais Nguyen trouve l’ouverture à la 20ème reprise du match pour finir sur 6 laissant l’Espagnol à 37. Dani Sanchez ne remportera pas un cinquième titre mondial au Caire.

 

                               

 

Jung Han Heo domine de la tête et des épaules Murat Celik en signant le deuxième meilleure partie des seizièmes en 14 reprises 40 à 14. Trois séries de 6 aux 5ème, 8ème et 9ème reprises et il mène 24 à 10 en 9 puis une série de 10 à la 11ème pour prendre le large 35 à 13.

 

                               

 

Le choc entre Torbjörn Blomdahl et Marco Zanetti est rapidement à l’avantage du Suédois qui semble avoir retrouvé des ailes face à l’Italien. 7 pour commencer, 6 aux 7ème et 9ème reprises et Blomdahl mène 26 à 8. A 29 à 17 en 15, Blomdahl marque 10 pour s’arrêter à 1 point du but, il finira sur la reprise suivante sur la marque de 40 à 21. Bravo Monsieur Blomdahl !! Un peu fébrile, un peu inquiet mais le résultat est encourageant et le respect de Marco Zanetti envers le Suédois en fin de match en dit long sur la performance que vient d’accomplir le Suédois en recherche de son niveau passé…

 

                                

 

Jérémy Bury n’avait pas la tâche facile face au bouillonnant Jae Ho Cho mais le départ du Français met immédiatement le Coréen sous pression. 3 et 7 pour Bury qui mène 10 à 3 en 2 reprises et qui ne lâchera plus la tête jusqu’à la fin du match. A la 13ème reprise, Cho revient à 2 points du Français à 23 à 25 et Jérémy Bury enchaine sans attendre 1-2-1-1-7-2-4 pour éteindre définitivement tous les espérances de son adversaire : 40 à 32 en 18 reprises pour Jérémy Bury et un match au sommet demain contre Frédéric Caudron.

 

                                

 

Frédéric Caudron était face au numéro 3 mondial Haeng-Jik Kim en délicatesse ces derniers temps avec son niveau de jeu. La série de 7 du Coréen à la 1ère reprise ne suffit pas à mettre le doute dans l’esprit du Belge, il faut dire qu’avec une telle maîtrise, il en faudrait bien plus ! Le menu est complet, face au gratin cairote, la crème de la crème nous délivre un Banana shot renversé (appétissant) dont je tâcherai de vous retrouver le lien dans les replays (il est en page d'accueil) ! 5-5-3-3 de la 4ème à la 7ème, un petit 10 à la 13ème pour mener 36 à 16 et un score final de 40 à 23 en 18.

 

                                

 

Robinson Morales est le dernier Sud-Américain encore en course et il était face au gaucher Filippos Kasidokostas. Malgré tout le talent du Grec, Morales est en forme et se détache irrésistiblement à partir de la 14ème reprise avec 7-2-4-3 pour un 36 à 23 en 17. La fin ne change pas la donne et le Colombien se hisse en huitième en battant le Grec 40 à 30 en 22 reprises mais chapeau néanmoins à Filippos Kasidokostas pour sa belle prestation.

 

                                

 

                                

 

Enfin, le dernier match de la journée était 100% vietnamien et il faut dire que leur réussite aujourd’hui était totale si ce n’est cette rencontre qui en élimine forcément un. Toujours en retard sur Anh Vu Duong, Tran Quyet Chien réussit à égaliser pour 1 en 26 reprises et s’impose en prolongation 2 à 1 après un vacillement de la bille sur son deuxième point synonyme de victoire.

 

                                

 

4 Vietnamiens en huitième et un seul Coréen, le constat est surprenant mais bien réel ! 9 joueurs de la CEB, 1 représentant africain et 1 panaméricain complètent l’effectif des 16 rescapés. Il ne reste plus qu’un seul joueur du Top 4 mondial au stade des huitièmes (Caudron) après les éliminations de Merckx, HJ Kim et Zanetti. Ils sont encore 12 en course dans le Top 18 et pas un joueur n’est classé au-delà du Top 37 sur les seize encore en lice pour le titre.

 

Programme de vendredi

Retour à la liste de news

Mes commentaires

acheteur
acheteur
fan de fannes
bravo pour les fans de cairotes

Message 1/2 - Publié à 5 octobre 2018 11:44

callaway
callaway
retransmission mauvaise
Il y a bcp de problèmes pour regarder ce championnat du monde. La diffusion est difficilement regardable, particulièrement pour le dernier multicam de 12h, entre Legazpi et Jaspers.

Message 2/2 - Publié à 5 octobre 2018 13:55

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom