News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Championnat de France D1 poule A journée 1 - Morangis (FRA)

Les "Ceulemans", Peter et Kurt, à l'unisson

Publié par le 22 novembre 2014

Les "Ceulemans", Peter et Kurt, à l'unisson

Didier Tromas
Superbe performance des Albertins à Morangis et notamment des deux Belges Peter et Kurt Ceulemans

Le Cetsi Morangis et Albert faisaient leurs premiers pas dans le championnat français de division 1 ce vendredi et le résultat final s’avère plutôt surprenant puisque la grosse cylindrée de la région parisienne a concédé un point face aux Albertins.

Pourtant, entre les deux tours, tout semblait sourire aux joueurs locaux. Jean Reverchon et Richard Bitalis s’imposaient en 37 reprises face à Kevin Perrotin et à Cédric Melnytschenko. Dos au mur, Peter et Kurt Ceulemans vont alors porter leur formation de brillante façon en battant leurs deux compatriotes Eddy Merckx et Eddy Leppens. 20 reprises seulement pour Peter qui domine Merckx 50 à 37 soit 2,500 pour l’Albertin et 1,850 pour Merckx (série de 8 pour P.ceulemans et 12 pour Merckx).

Kurt Ceulemans réalise, lui aussi, un super match en laissant Eddy Leppens 20 points derrière : 50 à 30 en 26.

Peter Ceulemans analyse, sur le chemin du retour dans le TGV, les deux derniers matchs : « Nous n’étions forcément pas favoris après la perte des deux premières rencontres, j’étais personnellement moins en forme ces derniers temps après ma demi-finale de Porto. Ce n’est pas toujours facile de trouver les ressources nécessaires pour jouer un match entre le boulot, la famille… Mais qu’importe, ce n’est pas si mal, les moyennes sont parfois basses mais mon niveau est bon. »

«  Eddy Merckx a débuté par une série de 9 contre moi et a ensuite enchaîné avec 12 alors que je menais 27 à 24. Il était alors à 34 à 27 mais j’ai fini très fort avec notamment une série de 8. Kurt a joué un grand match contre Eddy Leppens : il avait 42 en 17. Il a forcé Leppens à renoncer vu l’ampleur de l’avantage. Kurt a attaqué fort et a joué une défense d’enfer. Nous savons tous que dans ces moments là, il peut battre n’importe qui. »

Dans ce groupe, Andernos avait battu Colmar quinze jours plus tôt.

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom