News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Championnat du monde par équipes nationales - Viersen (GER)

Les Français dans le rythme

Publié par le 15 mars 2019

Les Français dans le rythme

© Kozoom Studio
Belle entrée en matière des Français Jérémy Bury et Gwendal Maréchal

Le coup d’envoi du 33ème championnat du monde par équipe nationale a eu lieu aujourd’hui en Allemagne à Viersen. Après une victoire inespérée et une défaite, l’équipe du pays hôte composée de Martin Horn et Ronny Lindemann reste en course pour la qualification demain et les Danois Tonny Carlsen et Thomas Andersen devront s’employer dans le groupe de la mort en compagnie des Grecs Nikos Polychronopoulos et Filippos Kasidokostas, des Colombiens Robinson Morales et Huberney Catano et surtout des Turcs Murat Naci Coklu et Lütfi Cenet.

 

                               

 

Les Néerlandais Dick Jaspers et Raimond Burgman jouent leur 15ème édition dans cette composition, le Champion du monde en titre en individuel en est à sa 24ème apparition… Confirmation est faite que ces deux habitués des lieux (30ème championnat joué à Viersen) font partie des favoris tout comme les Turcs Murat Naci Coklu et Lütfi Cenet. Le Président de l’UMB, Farouk Barki, finissait à peine son discours inaugural que les Allemands donnaient des sueurs froides à leur public lors de leur confrontation face à la Colombie. 39 à 39 et Martin Horn rate une bille de match de difficulté moyenne. Puis Robinson Morales rate le 40ème point très facile, Ronny Lindemann rate, Huberney Catano rate, Horn rate, Morales rate et enfin Lindemann délivre la foule sur un réglage de tiers. L’Allemagne vient de remporter un match capital contre la Colombie.

 

                               

 

Robinson Morales : « Nous aurions dû gagner ce match, nous avons raté une bille de match très facile. » Le joueur colombien s’est installé avec sa famille à Alicante pour une durée de deux mois : « C’est un très beau pays dans lequel nous voulions vivre quelques temps. Mais je n’ai pas trouvé d’endroit pour m’entrainer : la salle de la fédération à Madrid et le club de Dani Sanchez à Barcelone sont trop éloignés. »

 

La Turquie bat ensuite l’Allemagne en 22 reprises et la Colombie domine le Pérou. De Cristopher Tevez et Guido Saco. La Colombie devra réaliser un exploit demain face aux Turcs et l’Allemagne devra battre le Pérou pour espérer se qualifier.

 

Dans le groupe de la mort, Les Pays-Bas disposent du Vietnam facilement malgré les deux Asiatiques Nguyen Quoc Nguyen et Tran Quyet Chien classés dans le Top 10 mondial. 20 à 3 en 7 reprises puis 40 à 26 en 22 au final. L’autre rencontre de ce groupe entre le Danemark et la Grèce débute doucement avec 22 à 14 en 21 reprises, les deux stars grecques réunies à nouveau étant complètement absentes en début de match. A la 30ème, les deux formations sont à 31 à 30 pour les Danois puis « Poly » et « Kasido » enchainent 5 et 5 pour finalement saluer leurs adversaires et se faire la bise !

 

                                

 

                                

 

La Corée du Sud, double tenant du titre, joue cette fois avec Haeng-Jik Kim et Jae Ho Cho et les débuts se font heureusement contre la plus faible équipe du plateau, le Liban. Les Coréens s’imposent à 0,975 laissant Kalfat Jihad et Yasser Shehayeb à 0,512 en 41 reprises. L’Autriche d’Arnim Kahofer et Andreas Efler bat l’Egypte de Mohsen Fouda et Sameh Sidhom 40 à 26 en 33 reprises.

 

Enfin, la France de Jérémy Bury et Gwendal Maréchal fait une bonne entrée en battant d’entrée le Japon de Yusuke Mori et Nobuyasu Sakai 40 à 36 en 29 reprises grâce à un bon départ avec des séries de 8, 3 et 7 pour mener 19 à 4 en 9/8 reprises. Puis le Japon revient peu à peu et à la 22ème reprise, la France ne mène plus que 33 à 29. Mais les tricolores réagissent illico avec 4 puis ils bouclent les 40 points laissant les Japonais à 31, ils marqueront 5 sur la reprise égalisatrice, le tout en 29 reprises. Les favoris légitimes de cette édition sont belges, Eddy Merckx et Frédéric Caudron entrent doucement dans la compétition avec une victoire en 28 reprises face aux Mexicains Raymundo Munoz et Adrian Garcia.

 

                                

 

Mr Barki a conclu son discours d’ouverture par une explication sur la stratégie de l’UMB face à la menace d’un nouveau circuit coréen appelé PBA Tour et sur les risques possibles pour les joueurs : « Nous n’utilisons pas les règles pour enrayer les joueurs, pour les menacer ou les punir. Nous sommes une organisation avec ses structures propres et ses règlements. Tout au long de notre vie, nous devons suivre des règles à partir de l’enfance, durant notre croissance, dans nos familles et dans nos clubs, en société. Les règlements sont élaborés pour que l’on y adhère. Ils s’appliquent aussi aux joueurs participant aux événements de l’UMB. »

 

                                


Le bureau de l’UMB se réunit à deux reprises ces jours-ci afin d’anticiper la situation. Un représentant de Bravo (nouvelle organisation) doit rejoindre l’un des deux meetings mais c’est finalement annulé. Pour l’heure, seuls deux joueurs du Top 25 ont ouvertement déclaré rejoindre la PBA. Rien de nouveau sur le PBA Tour depuis la réunion de fin février, le circuit doit débuter dans 11 semaines et les joueurs en discutent en coulisse. Mais les joueurs sont ici pour se concentrer sur ce championnat du monde par équipe et attendant juste d’en savoir plus sur ce nouveau circuit.

 

Résultats complets

 

Programme de vendredi :

 

11h : Pays-Bas/Grèce et Danemark/Vietnam

14h : Corée/Autriche et Liban/Egypte

16h : Belgique/France et Mexique/Japon

18h : Turquie/Colombie et Allemagne/Pérou

20h : Pays-Bas/Danemark et Grèce/Vietnam

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom