News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Infos UMB - Tokyo (JPN)

Nobuaki Kobayashi (77 ans) nous a quittés

Publié par le 26 novembre 2019

Nobuaki Kobayashi (77 ans) nous a quittés

© Archive
Nobuaki Kobayashi pour ses premières apparitions en championnat du monde

La veille du championnat du monde de Randers, l’ancien Champion du monde Nobuaki Kobayashi s’est éteint à Tokyo chez lui à l’âge de 77 ans. La cause du décès est encore inconnue. On savait le Japonais atteint de maladie depuis quelques temps mais Raymond Ceulemans, avec qui Kobayashi avait partagé ses plus belles années au plus haut niveau, disait l’avoir vu récemment dans une salle de billard au Japon.

 

Kobayashi était né en le 26 mars 1942 à Tokyo, était devenu Champion du monde en 1974 à Anvers en Belgique où il avait battu le Maître belge d’un point en finale puis avait ajouté un titre mondial à son palmarès en 1984 à Krefeld en devançant Ludo Dielis et Raymond Ceulemans.

 

Raymond Ceulemans : « J’ai appris cette triste nouvelle lundi et ça me fait beaucoup de peine. Nous avons joué ensemble durant tant d’années au plus haut niveau. C’était quelqu’un d’une extrême amabilité, un exemple pour beaucoup de champions. Le 3 Bandes est devenu célèbre au Japon grâce à Kobayashi et Komori, deux grands de l’époque. Quand nous avons joué en Amérique du Sud, j’allais souvent avec lui jouer des exhibitions. Nous avons passé du temps ensemble plus particulièrement au Japon. Komori, un an plus âgé, est parti il y a trois ans et aujourd’hui, nous avons perdu les deux figures emblématiques japonaises. »


Ludo Dielis : « C’est un jour très triste car nous avons perdu un grand ami. J’avais appris à le connaitre et il était devenu l’un de mes trois meilleurs amis dans le billard. Nous nous sommes souvent rencontrés au Japon et il avait transmis sa passion à de jeunes joueurs comme son fils ou comme Yusuke Mori qu’il avait fait venir en Belgique pour qu’ils s’aguerrissent. »


Le plus beau titre de Kobayashi reste celui d’Anvers en 1974 puisque Raymond Ceulemans dominait le 3 Bandes avec déjà 11 titres d’affilée à cette époque depuis 1963 à Neuss en Allemagne. Le Belge était grandissime favori mais il avait buté sur le Japonais au désespoir de tout un public. Ceulemans : « C’était l’une de mes plus grandes déceptions avec cette finale perdue d’un point. On en a beaucoup parlé durant des mois, les journaux ont titré "Kobayashi a mis un terme à la belle série de titres de Ceulemans." »


10 ans plus tard, Kobayashi bat deux géants belges, Raymond Ceulemans et Ludo Dielis, à Krefeld mais à ce moment-là, le Japonais était souvent sur le podium dans l’ombre de Raymond Ceulemans : « En 1965, Koya Ogata était le 1er Japonais à apparaitre en championnat du monde à Hilversum puis est arrivé Nobuaki Kobayashi : deux titres de Champion du monde. » Il était certes l’éternel deuxième derrière Raymond Ceulemans  : en 1970 à Las Vegas, en 1972 à Buenos-Aires, en 1973 au Caire, en 1976 à Ostende, en 1977 à Tokyo, en 1978 à Las Vegas, en 1979 à Lima, en 1985 à Heeswijk-Dinther et en 1988 où le Champion du monde était désigné à l’issue du circuit des World Cups et où il se classe deuxième derrière Torbjörn Blomdahl.

 

Le duo Kobayashi/Komori devient champion du monde par équipe nationale à trois reprises en 1981, 1985 et 1992.

 

A Randers, le premier à apprendre la nouvelle de sa mort a été Yusuke Mori : « J’ai joué avec lui il y a peine un mois et la semaine dernière, il est venu assister à un tournoi, il semblait être en bonne condition physique. »

 

Nobuaki Kobayashi a un fils, Hideaki, qui joue également au 3 Bandes et désormais sur le circuit PBA.

 

                             


Retour à la liste de news

Mes commentaires

Bitalo
Bitalo
Koba san
J avais de ses nouvelles par des amis japonais et j avais reçu une photo recente qui laissait presager rien de bon.Que de souvenirrs avec lui et Ludo Dielis lors de ses venues en europe et quand nous etions chez lui au japon.Apres Comori c est le tour maintenant d un ami tres proche de nous dire adieu, Sayonara Nobuaki, a bientot au paradis du 3B.Richard San...

Message 1/3 - Publié à 26 novembre 2019 10:08

michdauphin
michdauphin
titré à Moyeuvre
Quel souvenir, j'étais en charge de Nobuaki, une sorte d'intendant.... que de superbes et truculents souvenirs que ce tournoi des Maîtres, que Koba remportât trop heureux, outre la somme afférent à cette victoire, de gagner le trophée une magnifique pièce en cristal de Baccarat. Il nous précisât qu'au Japon ces pièces étaient recherchées...!!! et aussi de nous traduire son nom et prénom en français, anglais.... etc Nobuaki Kobayashi = Peter Wood = Pierre Laforêt et un sourire illuminait aussitôt son visage. Adieu Maître tu retrouves Komori qui était aussi présent à ce tournoi.... pour l'anecdote le quarré final. Kobayashi, Ceulemans, Dielis et .... et ..... notre Richard national.... Adieu Maître

Message 2/3 - Publié à 26 novembre 2019 11:22

Bitalo
Bitalo
Et
Quand il venait jouer avec nous en Hollande il donnait son nom flamand Peter van d’en boch

Message 3/3 - Publié à 26 novembre 2019 15:36

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom