News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Colonnes de Bert (NED)

Vous ne jouez jamais le même coup deux fois

Publié par le 17 mai 2016

Vous ne jouez jamais le même coup deux fois

© Kozoom

Les gens me demandent parfois pourquoi je reste toujours aussi fasciné par le 3 Bandes après tant d’années. "Ce n’est qu’un jeu." disent-ils. Et "Après quatre décennies, tu as dû faire le tour du sujet et voir toutes les positions possibles sur une table des milliers de fois. N’est-ce pas ennuyeux ?"

Non, ça ne l’est pas. Et, plus difficile encore à croire pour quelqu’un de l’extérieur, mais bien réel : Je n’ai jamais rencontré deux fois la même position. Laissez-moi m’expliquer et aborder avec vous le degré de répétition d’un point au 3 Bandes. Il est proche de 0%.

- Une position de bille d’arrivée (bille numéro 3) peut avoir un degré de difficulté de 6 (sur une échelle allant de 1 à 10) sur une table et ce degré peut varier de 4 à 8 sur une autre table. Les différences d’une table à l’autre peuvent être si variables que les joueurs en tiennent compte au moment du choix du coup à jouer. C’est l’une des caractéristiques des meilleurs mondiaux : être en mesure d'opter pour tel ou tel coup rendu plus facile selon la table ou alors éviter les trajets rendus plus difficiles par une autre table. Le pourcentage de réussite sera toujours le premier critère à prendre en considération : il n’y a pas de "doctrine" sur la manière de jouer le coup. Alors gardez à l’esprit : si c’est une table différente alors c’est une position différente.

- Pour modifier les caractéristiques d’une position de bille numéro 3, vous n’avez pas besoin de bouger cette bille d’un centimètre. Un millimètre suffit voire un quart de millimètre plus particulièrement quand deux billes sont proches l’une de l’autre. Alors vraisemblablement, ce quart de millimètre modifiera votre façon de jouer. C’est désormais un coup différent qui semblait plutôt jouable à l’origine et qui est devenu incroyablement difficile ou l’inverse.

- Le nombre de positions différentes d’une bille numéro 3 sur une table se dénombre en milliards : bien moins important mais tout aussi astronomique que des enchères acceptables au Bridge ou que de mouvements aux Echecs. Il y a pourtant une différence notable : la logique n’intervient pas au Bridge ou aux Echecs. Le résultat immédiat n’est pas concret, rien n’est produit. Les billes ne connaissent pas non plus de logique mais chaque position, aussi inconfortable ou étrange qu’elle puisse paraître, est bien concrète et se produit dans la réalité.

- Puis il y a le contexte du coup. S’il est de difficulté moyenne et que vous en êtes déjà à 6 sur la première reprise, il y a des chances que vous vous sentiez bien. Vous touchez bien et jouez en confiance. Mais qu’en est-il si vous venez de compromettre vos chances alors que vous meniez 35 à 18 et qu’on en est à 38 à 37 dans un match en 40 points ? Peut-être la même position que précédemment mais le joueur à la table n’est plus le même.

- Où est la rouge et où est la jaune ? On part du principe que votre bille est la blanche. Assez souvent, il y a un coup jouable assorti d’une défense derrière et on adore jouer ces coups là. Mais la même position avec une jaune et une blanche inversées, peut ne pas vous offrir de défense. Si vous jouez ces deux coups de la même façon, vous pouvez vous exposer à laisser une ouverture à l’adversaire. Encore une fois, les billes peuvent se trouver dans des positions identiques mais la pression sur le coup n’est pas du tout la même.

- Voici donc le fait le plus étonnant du 3 Bandes : tout est unique. A l’exception du point d’entrée, toutes les situations sont uniques. A chaque fois que vous venez à la table, vous voyez quelque chose que vous n’avez encore jamais vu auparavant dans votre vie. Vous pouvez reconnaître un problème et le résoudre immédiatement. Mais cela ne signifie pas que vous ayez déjà rencontré la position en question. Vous avez juste déjà vu des positions similaires, c’est tout.

- J’ai entendu mon ami Ira Lee de New-York clarifier cela de manière créative l’an dernier. Il disait : "Combien de fois avez-vous rencontré une position identique après avoir joué le point d’entrée ?" La réponse est bien sûr : jamais. Alors qu’est-ce qui vous fait penser que, parmi toutes les autres positions, certaines aient déjà été observées ? Non, elles ne l’ont jamais été.

Avec tout ça en tête, on peut, d’une certaine manière, expliquer aux néophytes pourquoi le 3 Bandes est si frais, si nouveau, pourquoi deux matchs ne sont jamais les mêmes. Comment pourraient-ils l’être puisque chaque position est unique ? Quand vous arrivez à la table, il y a toujours un challenge. Un problème mais aussi une opportunité. Vous avez une seule chance de le résoudre, une seule chance d’en tirer profit car l’occasion ne se présente qu’une seule fois. Vous serez heureux de réussir le point. Vous serez probablement, et heureusement d’ailleurs, un homme plus sage si vous manquez.

Vous voyez où je veux en venir, n’est-ce-pas ? Le 3 Bandes est comme la Vie.

Le jeu peut être cruel mais il est aussi indulgent. Si nous perdons un match, il ya toujours ce coup fantastique que nous avons joué, qui a été applaudi et qui nous a réchauffé le cœur. Nous avons toujours une autre chance, une occasion de faire mieux la fois prochaine. Et si, après quelques décennies, nous avons gagné un millier de matchs et perdu l’équivalent, nous n’avons vraiment eu qu’un seul adversaire. Devinez qui ?

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Déhème
Déhème
Et j'en passe
Et j'en passe et des meilleures...

Les billards différents ok, tout le monde le sait même le plus mauvais des R2, mais aussi le diamètre des billes qui peut varier de 0.5 mm, leur poids de 2 grammes dans un même jeu et de 15 grammes entre deux jeux, les billes se salissent au fur et à mesure des coups (quel est le con qui a inventé le bleu :-) ) etc.. etc..

Tu peux mieux faire Bert :-)

Message 1/3 - Publié à 17 mai 2016 20:30

RICARDO45
RICARDO45
Et des meilleurs
C'est comme ça depuis la nuit des temps.......

Message 2/3 - Publié à 18 mai 2016 10:14

MicheX
MicheX
Philosophie
Merci Bert , votre analyse reste la plus complète. Le billard est comme la vie...Toutes les parties que nous jouons nous ressemblent et sont à l'image de notre état, tant physique que mental. Et nos adversaires ou partenaires sont très transparents après réflexion. J'ai toujours retrouvé le ''caractère'' des mes adversaires dans chaque partie de billard. Et donc moi aussi je m'y suis retrouvé... mais pas toujours compris,même pour ma propre personne. Toute la difficulté est là, le reste, billard,billes,ambiance, musique ou je ne sais quoi n'est que fioriture et discours hasardeux. Ceci est valable pour tous les sports je pense.

Message 3/3 - Publié à 18 mai 2016 20:59

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom