News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Coupe de Hollande - Oosterhout (NED)

Zundert enfin !

Publié par le 3 juin 2018

Zundert enfin !

© Ton Smilde
L'équipe vainqueur de Zundert et son capitaine heureux Jan van Kerkoerle

Le STZ Zundert a si souvent occupé la deuxième place que ce soit en championnat ou en Coupe des Pays-Bas. L’éternel médaillé d’argent a cette fois inversé la tendance et remporte la Coupe ce samedi à Oosterhout avec Roland Forthomme, Peter Ceulemans, Barry van Beers, Roland Uitdewillegen et Raymon Groot. Le capitaine, Jan van Kerkoerle, avait du mal à retenir ses émotions. Peter Ceulemans est celui qui marque le point décisif lors d’un cinquième set face à Dave Christiani (L&B Ledermode).

 

Roland Forthomme souriant : « Ca nous a pris un moment mais nous avons enfin décroché un titre important. »

 

                               

 

                                                                   Roland Forthomme


 

Peter Ceulemans : « Je ne trouve pas de mots pour exprimer notre joie. »

Barry van Beers et Roland Uitdewillegen partagent alors leur bonheur avec Jan van Kerkoerle (75 ans) qui suit l’équipe depuis plus de vingt ans et avec Hans Snellen, l’autre personnage clé de cette formation de Zundert. Raymon Groot quitte l’équipe avec une victoire d’envergure, le jeune Belge part vivre aux Etats-Unis avec celle qu’il aime.

 

Sur les trois dernières années, Zundert rate deux fois la plus haute marche en play off et deux fois également en Coupe. Lors de la cérémonie de clôture, Paul Brekelmans, Président par interim de la section 3 Bandes de la KNBB, dit ceci : « C’est la victoire de l’amitié et du collectif. Finalement vous avez réussi à remporter cette Coupe, merci pour tout ce que vous avez fait pour Zundert et pour les Pays-Bas en général. »


Eddy Merckx et Dave Christiani pour L&B, en finale, ont gardé le suspense entier durant un long moment. Le superbe match de Merckx contre Forthomme était l’un des points forts de cette compétition. Merckx, mené d’un set, parvient ensuite à enchainer trois manches victorieuses à la suite (séries de 9, 7 et 13) et termine à 2,700 contre 2,316 pour Forthomme. Christiani parvient à contrôler Peter Ceulemans jusqu’à deux sets partout et dans l’ultime manche, le Belge n’avait besoin de marquer que 6 points pour empocher la victoire globale. Au moment du 6ème point, la salle s’est alors allumée en signe de succès pour Zundert et le match est arrêté.

 

                              

 

                                                  Le point victorieux de Peter Ceulemans


 

Le travail préparatoire en première session de matchs avait été fait par van Beers et Uitdewillegen aux dépens de Gerwin Valentijn et John Tijssens peu à leur aise : « Nous n’avons tout simplement pas été bons. » dira Tijssens.

 

Roland Uitdewillegen mènera deux fois d’un set et John Tijssens reviendra deux fois à hauteur et il ne faiblira pas lors de l’ultime manche 15 à 6 en 15 reprises. Van Beers s’incline dans le premier set puis empoche les trois suivants en 11, 10 et 12 reprises.

 

                              

 

                                                                     Roland Uitdewillegen

 

                               

 

                                                                         Barry van Beers


 

En demi-finale contre HCR Prinsen, Roland Forthomme et Peter Ceulemans devaient tous les deux l’emporter contre Eddy Leppens et Anne de Kleine, Barry van Beers et Raymon Grrot s’étant inclinés tous deux face à Jelle Pijl (1/3) et Raymond Swertz (2/3). Forthomme écrase Leppens en dominant les débats du début à la fin avec 2,143 contre 1,000 à Leppens et P.Ceulemans remporte son duel 3 à 1, la finale est acquise pour Zundert.

 

L&B Ledermode et SIS Schoonmaak en étaient à 2 partout à la mi-rencontre, John Tijssens sortait vainqueur contre Jeffrey Jorissen et Gerwin Valentijn s’inclinait contre Raimond Burgman. Puis L&B se ressaisit avec Christiani contre Jean van Erp (3/0), Christiani décisif puisque sur l’autre table, Glenn Hofman fait un show contre Eddy Merckx et l’emporte à 2,192 contre un imprévisible 0,920 pour Merckx (45 à 8 en 19 reprises pour Hofman sur les trois derniers sets).

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom