News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Coupe de Hollande - Berlicum (NED)

1er objectif atteint pour Schoonmaak

Publié par le 12 juin 2022

1er objectif atteint pour Schoonmaak

© Ton Smilde

Le patron de l’équipe, Carl Verhoeven, a ému de façon inhabituelle sur la terrasse du théâtre Benelux de Berlicum après la victoire de son équipe de SIS Scoonmaak à la Coupe des Pays-Bas samedi soir. Après la longue quête d’un premier grand succès de cette équipe de rêve, c'est bien sûr un soulagement, pour ses joueurs, mais surtout pour ses proches. Lorsque la victoire en finale 6-2 sur Dekker Keukens a été célébrée après coup : « Nous nous sommes battus très dur pour cela et tout le monde est heureux pour l'équipe, les joueurs et la famille. »

 

Il admet que les affaires privées jouent un rôle en arrière-plan et font parfois du billard une question secondaire. Mais cela n'enlève rien au succès, tous les membres de l'équipe ont communié ensemble après ce succès. D'autant plus que cette Coupe a été gagnée grâce à l'esprit d'équipe et à la combativité des joueurs dans les moments où ils ont dû se battre les uns pour les autres. C'est ce qu'a fait Dick Jaspers, notamment en demi-finale contre Eekhoorn et contre Frans van Kuyk, où l'élimination était si proche. Et encore en finale contre Dekker Keukens, bien entamé par Martien van der Spoel avec une victoire 3-0 contre les John Roovers bien moins aguerri, mais avec une excellente moyenne particulière de 2.142. Et puis après la défaite inattendue de Raimond Burgman contre Henk Blauwblomme 2-1 (15-11, 0-15 et 15-12) le sprint final devait décider du futur vainqueur.

 

« Nous savions tous qu'Eddy Merckx n'était pas lui-même, qu'il n'était pas au top, qu'il perdait beaucoup trop à son goût mais personne ne pouvait en trouver la cause », a réalisé le patron de l'équipe lorsque la dernière session a commencé : Eddy Merckx contre Gerwin Valentijn et Dick Jaspers contre Tayfun Tasdemir. Le soulagement a été immense lorsque Merckx a remporté les deux premiers sets contre Valentijn (15-9, 15-10 et 13-15) tandis que Jaspers et Tasdemir étaient à égalité à 1-1 (15-9, 4-15). A cet instant, la victoire finale était assurée. Carl Verhoeven : « Mais j'étais aussi très heureux que Dick ait gagné 15-14 et donc 2-1, car cela se traduisait par une victoire 6-2 pour nous et non 4-4. »

 

Le patron de l'équipe a ensuite philosophé : « Nous avons enfin, oui, nous avons enfin obtenu ce premier grand succès, celui qu’il nous a fallu attendre si longtemps en raison de la crise sanitaire liée au Covid. Ça fait vraiment du bien, c'est la libération de ce que nous avons entrepris dans ce sport. Mais bien sûr, nous voulons maintenant aller chercher le titre de Champion des Pays-Bas le lundi 20 juin à l’occasion du match retour des play-offs. Je suis déjà très fier de mes joueurs, je réalise que Dick nous a entraînés dans cette épreuve, mais ce succès nous appartient à tous. Et si nous gagnons le titre plus tard, le succès sera total. »

 

SIS Schoonmaak s'est qualifié pour la finale en gagnant contre Eekhoorn 6-2, Dekker Keukens a fait la même chose en jouant contre 't Hartje van Oosterhout (2-2 à la mi-rencontre) avec une victoire 6-2. Pour SIS, Jaspers a été le sauveur car le Champion du monde était à égalité 1-1 contre Frans van Kuyk et dans le troisième set, il s'est emparé de la victoire (et de la victoire de l'équipe) avec une série finale de 10. SIS Schoonmaak semblait être sur la voie d'une victoire confortable contre Eekhoorn à la pause. Les premières victoires de Jean van Erp et Raymund Swertz contre Kurt Ceulemans et Adrie Demming (deux fois 2-1) ont permis au grand favori d’être dans une position confortable, Jaspers et Merckx devaient finir le travail ensuite.

 

Mais c'était sans compter sur les valeureux adversaires d’Eekhoorn. Dick Jaspers a commencé par une victoire sur Frans van Kuyk (15-13 en 11) puis le joueur local moins expérimenté Frans van Kuyk a réagi dans la deuxième manche avec une victoire en cinq reprises (15-9). Et à ce moment-là, Peter Ceulemans avait pris une avance de 2-0 contre Eddy Merckx avec 15-12 en 10 et 15-14 en 13. Donc, cela pouvait encore aller dans les deux sens, car si Peter Ceulemans gagnait 3-0 et Frans van Kuyk gagnait 2-1, la victoire finale  aurait penché en faveur d’Eekhoorn et non SIS Schoonmaak. Mais cela ne s'est pas produit car Jaspers, lorsque la tension est montée , a démontré sa grande classe avec une dernière série de 10 contre Frans van Kuyk. Cela portait le score à 6-0 pour SIS et Peter Ceulemans gagner 3-0 contre Merckx sans conséquences.

 

Tayfun Tasdemir et Gerwin Valentijn (Dekker Keukens) se sont rapidement débarrassés de leurs adversaires respectifs de Hartje van Oosterhout après un score de 2-2 à la pause. Tayfun Tasdemir a battu Davy van Havere 15-4 (10) dans le premier set et a assuré sa victoire avec 15-14 en 6 et 15-13 en 7 (meilleure série 11). Gerwin Valentijn, opposé au bon vieux Martin Spoormans, s'est joint au succès, d'abord avec 15-12 en 14 et ensuite avec 15-14 en 16. Avec cela, la place en finale pour Dekker Keukens était déjà assurée.

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom