News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Interview Kozoom

Alessio D'agata : "Heureux d'être autant soutenu en Italie"

Publié par le 21 février 2021

Alessio D'agata : "Heureux d'être autant soutenu en Italie"

© Ton Smilde
Alessio D'Agata : "Beaucoup de gens en Italie croient en nous et nous soutiennent"

La progression des jeunes talents internationaux du 3 Bandes s’est forcément ralentie durant les douze derniers mois en raison de la crise sanitaire. Le dernier championnat du monde junior de Valence 2019 a été remporté par le surdoué coréen Myung-Woo Cho pour sa dernière année de junior, trois Coréens figuraient sur le podium. Le prochain championnat du monde qui devait se dérouler aux Pays-Bas a été reporté et n’aura certainement pas lieu.

 

Était-ce vraiment une année de stagnation, d'attente désespérée précédant un nouveau départ ? Comment les jeunes joueurs font-ils face à la crise pendant cette période importante de leur début de carrière ? Kozoom, par l'intermédiaire de son journaliste Frits Bakker, se penche sur eux et entame une série d'entretiens avec de jeunes joueurs de billard : sur la crise, leur avenir, les conditions dans leur pays et la vie sans compétitions. Aujourd'hui,  septième partie consacrée à l’Italien Alessio D’agata.

 

Nom : Alessio D'agata

Âge : 20 ans

Lieu de résidence : Catane (Sicile), Italie

Profession/étude : Étudiant en économie d'entreprise

Hobby's : Lire des livres, regarder des films et écouter de la musique

Relation : Engagé

Un club de billard : Master Club Catania, Green Planet gold, Porcia

Les sponsors : Longoni, Royal Pro

 

Kozoom/Frits Bakker : Comment gérez-vous cette année où la crise sanitaire domine le monde ?

 

Alessio D'agata : Sur le plan sportif, l'année a été extrêmement difficile car j'ai dû annuler deux étapes très importantes, en Turquie et en Autriche. De plus, tous les championnats ont été annulés, et finalement j'ai aussi eu des difficultés à m'entraîner. Néanmoins, je me suis organisé de la meilleure façon possible et maintenant je peux pratiquer régulièrement et essayer d'améliorer mon jeu. Je suis également en train de vérifier la possibilité de m'offrir un coaching mental afin d’être dans les meilleures dispositions en compétition. Puis j'ai débuté l'université d'économie d'entreprise de Catane.

 

Kozoom/FB : Est-ce une période d'arrêt et de stagnation dans votre jeune carrière, dans laquelle le développement et la progression rapides des jeunes joueurs sont si importants ?

 

Alessio D'agata : En fait, je me sens un peu frustré, pour plusieurs raisons. D’abord, j'ai dû rater ces étapes importantes à l’étranger après avoir complètement arrêté mes entraînements pendant plus de deux mois à cause du confinement en Italie. Quoi qu'il en soit, j'ai fait de mon mieux pour rester positif surtout maintenant où j'ai pu reprendre mon entraînement quotidien.

 

Kozoom/FB : Quelle est la situation actuelle dans votre ville et votre pays par rapport à cette pandémie ?

 

Alessio D'agata : Ces derniers temps, la situation en Sicile a été pire que dans les autres régions italiennes mais il semble maintenant que le long confinement hivernal a apporté lentement de meilleures conditions dans toute l'Italie. La situation s'améliore et il y a moins de restrictions.

 

Kozoom/FB : Comment sont vos conditions de formation ? Combien de temps pouvez-vous vous entraîner chaque jour ou chaque semaine ?

 

Alessio D'agata : Bien que nous ayons encore beaucoup de restrictions, la fédération italienne de billard a réussi à obtenir la permission (sous certaines conditions) pour certains joueurs de continuer à s’entraîner. Au niveau personnel, j'essaie de m'entraîner le plus possible généralement pendant 2 heures en fin d'après-midi/soirée, 4 à 5 fois par semaine. 

 

Kozoom/FB : A quoi ressemble la vie pour vous sans championnats, tournois et compétitions ?

 

Alessio D'agata : La compétition est l'un des principaux points sur lesquels il faut se concentrer, et elle me manque, les tournois me manquent et je n’ai plus la chance de rencontrer d'autres joueurs. Mais surtout en ces temps, je crois qu'il est essentiel de penser positivement, par exemple, j'essaie de me fixer mes propres objectifs et de me concentrer sur eux.

 

Kozoom/FB : Que fait votre pays ou votre fédération pour développer les carrières des jeunes talents ?

 

Alessio D'agata : En ce qui me concerne, la FIBIS, notre fédération, m'a toujours soutenu et propose des stages pour les jeunes permettant d’améliorer leur niveau. De plus, la fédération italienne m'a toujours soutenu pour que je participe à des championnats internationaux. Naturellement, le coronavirus a anéanti la plupart de ces projets mais je suis sûr qu'après cette situation, la fédération fera de son mieux pour impliquer de nouveaux  les jeunes joueurs dans notre sport. En Italie, il y a beaucoup de gens qui croient au potentiel des jeunes talents. J'aimerais ici mentionner et remercier le président de la Fibis, Andrea Mancino, Marco Zanetti, Roberto Turlà, Libero Picciano, Stefano Malacrita et Fabio Gaiotti. Je voudrais aussi remercier tout particulièrement mes sponsors Longoni et Royal Pro pour leur soutien, et enfin, Paolo Niceforo et mon père Giuseppe D'agata qui m'ont fait découvrir ce merveilleux sport.

 

Kozoom/FB : Comment voyez-vous votre avenir en tant que sportif voire en tant que joueur de billard professionnel ?


Alessio D'agata : Depuis que j'ai douze ans, devenir un joueur de billard professionnel est l'un de mes plus grands rêves. Je ferai de mon mieux pour le réaliser, ce n'est évidemment pas une voie facile mais je souhaite qu'il y ait des opportunités favorables pour réaliser mon rêve.

 

                              

 

                                              Championnat du monde de Randers en 2019

 

                                   

 

                                       Alessio en compagnie de Ludovica sur la Milan Piazza

 

                                  

 

                                                Alessio avec son sponsor Pierluigi Longoni

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom