News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Lausanne Billard Masters - Lausanne (SUI)

Dernier carré 100% Predator

Publié par le 20 novembre 2021

Dernier carré 100% Predator

© Ton Smilde
Jérémy Bury et le groupe Predator en dernière journée dimanche à Lausanne

Après deux journées au Lausanne Billard Masters édition 2021, le dernier carré est connu et les derniers duels du dimanche se disputeront au carbone. Malgré une phase de groupe pleine de surprises, les huit joueurs qualifiés pour les phases finales sont d’une logique implacable, ce sont les huit joueurs les mieux classés au ranking mondial.

 

Dans le groupe A, Semih Sayginer commence son tournoi par une victoire sur Jérémy Bury 40-31 en 24/23 reprises, le Turc s’est mis en action rapidement sur des billards Predator glissants à souhait avec un score à la pause de 20-9 en 10 reprises. Le Français reviendra à la table avec conviction en enchainant 3-4-4-0-4 pour reprendre la tête 24-23 en 15 reprises. Puis Bury marquera le pas avec 7 points sur les 9 reprises suivantes et Sayginer l’emporte grâce notamment à deux séries de 5 sur la fin. Sur l’autre table, Roland Forthomme peine lui aussi à apprivoiser ces tables glissantes mais s’impose face au local suisse Michel Boulaz 40-20 en 33/32 reprises.

 

Au deuxième tour, Jérémy Bury inflige une correction à Roland Forthomme 40-7 en 23-22 reprises, Semih Sayginer gagne sans problème contre Michel Boulaz 40-5 en 17/16 reprises. Le Turc compte deux victoires, le Français et le Belge une victoire avec un net avantage à la moyenne pour Bury aux dépens de Forthomme.

 

Le troisième tour voit la victoire de Forthomme contre Sayginer 40-29 en 29/28 reprises et celle de Bury contre Boulaz 40-15 en 30 reprises. Semih Sayginer, malgré cette défaite, est 1er de groupe avec 4 points et 1,579, Jérémy Bury est 2ème avec 4 points et 1,460, Roland Forthomme est 3ème avec 4 points et 1,035, Michel Boulaz est 4ème sans point à 0,512. La moyenne du Belge lui laisse peu d’espoir de se qualifier parmi les deux meilleurs troisièmes de groupe, il y a trois groupes, mais les 4 points sont un motif d’espoir pour continuer son chemin…

 

                

 

                                                                    Semih Sayginer (TR)

 

                

 

                                                                    Jérémy Bury (FR)

 

                

 

                                                              Roland Forthomme (BE)

 

Dans le groupe B, Dion Nelin entre dans cette compétition tambour battant face à Dani Sanchez, l’homme en forme du moment. Le Danois, sur les patinoires Predator, marque 11 sur mouches et mène 20-4 en 9 reprises à la pause. Le score s’aggrave pour l’Espagnol avec 36-12 à la 14ème reprise. En 16 coups, Dion Nelin enregistre une importante victoire sur le n°3 mondial 40-15 en 16/15 reprises (MP 2,500). Dans le même temps, Eddy Merckx bat l'Autrichien Nikolaus Kogelbauer 40-27 en 38 reprises, inhabituel pour le Belge à 1,052 malgré une meilleure série de 13.

 

Le Belge Eddy Merckx se montre plus convaincant au 2ème tour avec un succès 40-21 en 18/17 reprises face au Danois Dion Nelin. Dani Sanchez se rattrape contre Nikolaus Kogelbauer 40-25 en 20 reprises. Au 3ème tour, l’Espagnol domine le Belge 40-21 en 22/21 reprises et le Danois bat l'Autrichien 40-32 en 38-37 reprises.

 

Dani Sanchez est 1er de ce groupe avec 4 points et 1,667 malgré une défaite initiale à 1,000 de moyenne, Dion Nelin est 2ème avec 4 points et 1,422, Eddy Merckx est finalement 3ème avec 4 points et 1,311, Nikolaus Kogelbauer est dernier sans point à 0,884. Merckx est néanmoins qualifié pour les quarts de finale puisqu’il devance Roland Forthomme à la moyenne générale. Forthomme doit attendre le résultat final du groupe C pour connaitre son sort dans cette épreuve.

 

                

 

                                                                     Dani Sanchez (ES)

 

                

 

                                                                     Dion Nelin (DK)

 

                

 

                                                                    Eddy Merckx (BE)

 

Dans le groupe C, Kim Jun-tae s’offre d’entrée le Champion du monde en titre Torbjörn Blomdahl 40-32 en 28 reprises et Tayfun Tasdemir gagne in-extremis son match face à la meilleure féminine au monde, Therese Klompenhouwer, 40-38 en 30/29 reprises (série de 12 pour la Néerlandaise).

 

Au 2ème tour, Tasdemir enregistre une deuxième victoire face à Kim Jun-tae 40-33 en 27 reprises et Blomdahl gagne ses deux premiers points contre la Néerlandaise Kloopmpenhouwer (combat de Champions du monde en titre) 40-21 en 26/25 reprises.

 

Lors du dernier tour, Roland Forthomme doit patienter que le 3ème de groupe n’ait pas 4 points afin d’être qualifié pour la suite. Cela passe probablement par une victoire de Tasdemir sur Blomdahl ou, de façon moins évidente, que le Coréen perde contre la Néerlandaise… L'avenir dira le contraire, Blomdahl battra Tasdemir 40-27 en 22/21 et c’est Therese Klompenhouwer qui permettra au Belge de se qualifier puisqu’elle disposera du joueur coréen 40-32 en 37 reprises (meilleure série 10).

 

Comme Dani Sanchez, Torbjörn Blomdahl est 1er de groupe après avoir perdu son 1er match, le Suédois est à 4 points et 1,473. Le 2ème, Tayfun Tasdemir est 2ème avec 4 points et 1,371, le Coréen Kim J-T est 3ème à 2 points et la dernière position est pour Klompenhouwer avec 2 points et 1,081. Cette victoire de la joueuse néerlandaise sur Kim Jun-tae élimine le Coréen et permet au Belge Forthomme de se qualifier en 8ème position.

 

Blomdahl est 1er de groupe avec 4 points et 1,473, Tayfun Tasdemir est 2ème à 4 points et 1,371, Kim Jun-tae est 3ème à 1,141 avec 2 points et Therese Klompenhouwer suit avec deux points également et 1,087.

 

                

 

                                                                Torbjörn Blomdahl (SE)

 

                

 

                                                                Tayfun Tasdemir (TR)

 

Les quarts de finale se jouaient samedi soir de 19h à 23h au Casino Montbenon sous les commentaires de Valéry Callens, transformé à la dernière minute, en Monsieur Loyal de l’épreuve suite à l’absence du commentateur habituel. Le rendement des tables, après 9 séances de qualifications, est revenu à quelque chose de plus conventionnel, les performances s’en ressentent. Parmi les huit qualifiés, aucun n’est invaincu.


Le match entre le n°1 Dani Sanchez et le n°8 Roland Forthomme est haletant puisque Sanchez démarre avec la bille jaune par 11 et 5 soit 16-4 en 2 reprises. Forthomme revient à la 6ème reprise à 17 partout. Peu après, Sanchez marque 9 pour mener 26-19 en 7 reprises et les deux joueurs se retrouvent à 39-31 en 24 reprises pour le Catalan. Forthomme, dos au mur après une bille de match manquée par l’Espagnol, s’emploie et marque 6 pour afficher 37 et Dani Sanchez termine tout de suite après : 40-37 en 25 reprises.

 

Sur l’autre table, Dion Nelin part comme un bolide avec la bille jaune en enchainant 3-10-2-2 pour mener 17-4 en 4 reprises face à Jérémy Bury. A la 8ème, Nelin prend la pause avec une confortable avance 25-13 sur le joueur français. Puis Bury revient des vestiaires avec de toutes autres intentions en enchainant 6-6-2 pour revenir immédiatement 27 partout en 11 reprises. Le Danois, visiblement touché moralement par ce retour rapide, rate huit fois d’affilée et Jérémy Bury s’impose 40-30 en 21/20 reprises !! Intéressante confrontation psychologique entre les deux joueurs et belle réaction du Français qui a réussi a changer complètement  le cours de ce match !

 

En deuxième séance nocturne, Semih Sayginer est opposé à Eddy Merckx pour un duel qui sent la poudre. Le joueur belge commence et mène 6-0 à la 2ème reprise. A la 3ème, Sayginer mène 12-6 puis 16-6 à la 5ème !! La 10ème reprise marque la pause avec un score de 23-11 pour le joueur turc. Merckx se rapprochera à 7 points (21-28 en 15) mais Sayginer se montrera intransigeant en finissant le match sur 7-3-2 (et 4-1 juste avant)… Score final 40-26 en 18 reprises pour Semih Sayginer.

 

Sur l’autre table, Tayfun Tasdemir se montre supérieur à Torbjörn Blomdahl tout au long du match : 11-6 en 6, 20-11 en 11, 30-13 en 15, 40-21 en 22 reprises au final, une rencontre à sens unique en faveur du joueur turc.

 

Le dernier carré est donc composé de 2 joueurs turcs qui s’affronteront en demi-finale à 12h dimanche et d’un Espagnol face à un Français face-à-face dans l’autre demi-finale à 10h demain matin. Revo, vous avez dit Revo ?

 

Hommage aux quatre éliminés des qualifications et notamment à Therese Klompenhouwer avec des séries de 12 et 10 :

 

                

 

                                                          Therese Klompenhouwer (NL)

 

                

 

                                                                       Kim Jun-tae (KR)

 

                

 

                                                              Nikolaus Kogelbauer (AT)

 

                

 

                                                                Michel Boulaz (CH)

 

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Wasp20.08
Wasp20.08
Pas Suisse
Nikolaus Kogelbauer est Autrichien!!!

Message 1/4 - Publié à 21 novembre 2021 09:07

Jeremie
Jeremie
Merci...
La guêpe :-)

Publié à 21 novembre 2021 19:53

François Pouilhe
François Pouilhe
Haletant
Encore un bel article.
Merci pour cette retranscription, c'est comme si on y était.

Message 2/4 - Publié à 21 novembre 2021 10:02

Wasp20.08
Wasp20.08
La guêpe
Merci pour la traduction

Message 3/4 - Publié à 22 novembre 2021 12:53

Florent Pignatel
Florent Pignatel
Predator
Bonne publicité pour Predator en tout cas !!

Message 4/4 - Publié à 22 novembre 2021 15:09

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom