News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Superprestige - Lier (BEL)

Eddy Leppens : "Merci à Kurt et à Kimchi"

Publié par le 18 septembre 2016

Eddy Leppens : "Merci à Kurt et à Kimchi"

Kozoom
Eddy Leppens vainqueur du Kimchi Superprestige 2016

Le vainqueur Eddy Leppens a eu le droit samedi soir non pas à une, ni deux mais à trois standing ovation après son succès au Kimchi Superprestige. Les caméras et tous les regards étaient tournés vers l’organisateur-joueur pendant près d’une heure.

Leppens s’impose en finale face à Eddy Merckx 40 à 33 en 20 reprises. En marge de cette cérémonie de clôture, un autre moment fort a retenu toute l’attention du public présent à Lier, le magnifique discours de Kurt Ceulemans, Eddy Leppens et Pierre Cornelissen, Président honoraire de la BTS.

Le vainqueur lui-même, embrassé tendrement par sa femme Andrea et ses trois filles après son dernier carambolage, a tenu à impliquer dans sa victoire deux personnes. Kurt Ceulemans et son équipe qui ont organisé ce tournoi au pied levé en deux mois dans une ambiance exemplaire.

Eddy Leppens : « Les mots me manquent, Kurt, pour te témoigner ma reconnaissance pour tout ça. »

Leppens poursuivait avec un vibrant remerciement à  Kimchi, le méga sponsor coréen du 3 Bandes, pour son implication importante en faveur du Superprestige : « Nous étions court financièrement après l’annulation de Lommel. Kurt Ceulemans nous a dit de venir chez lui, qu’il ferait ce qu’il pourrait. Mais à ce moment là, nous devions réduire de moitié nos dotations. Quand Jong Ryul Kim, propriétaire de Kimchi, a appris ça, il a décidé de combler le déficit estimant que les joueurs le méritaient. »

Kurt et Kimchi donc, c’est la conclusion d’Eddy Leppens lors de cette soirée au Mister 100. Pierre Cornelissen a également annoncé le résultat du joueur de l’année en Belgique : Frédéric Caudron devant Eddy Merckx et Eddy Leppens (élu par les joueurs) et le meilleur jeune âgé de moins de trente ans, Marco Janssen.

Et après que Kurt ait fait l’éloge de son équipe de bénévoles passant des cuisines au nettoyeur de billes, aux barmen, à Raymond et Angèle, au sponsor, Kozoom et les chaînes de télé belges avec son sens de l’humour : « Ils étaient les Champions du monde aujourd’hui. »

Eddy Leppens : « J’aurais, pour être honnête, préféré gagner ce tournoi devant mon public mais cette victoire au Mister 100 ne m’en rend pas moins heureux. Le Superprestige reste le Superprestige avec tous ces Top joueurs donc l’un des plus beaux à gagner. »

Au milieu de la finale, Leppens prend de l’avance 18 à 8 juste avant la pause mais Merckx marque ensuite 4 et 13 pour reprendre la tête 25 à 18 en 13 reprises.

Eddy Leppens : « J’ai heureusement réussi à répliquer par une série de 10 car avec Merckx, le pitbull du 3 Bandes, on ne sait jamais. »

Grâce à ce 10, Leppens reprend l’avantage 33 à 25 puis il termine avec 7 points d’avance sur le finish en 20 reprises.

Les demi-finales ont été sans appel et logiques avec 40 à 21 en 20 reprises pour Merckx face à Kurt Ceulemans (1ère fois dans le dernier carré du Superprestige), auteur d’un excellent tournoi et 40 à 28 en 20 pour Leppens face à Jef Philipoom.

Les grosses surprises demeurent les éliminations de Frédéric Caudron, diminué par un gros rhume depuis 1 mois, et Roland Forthomme en poule.

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom