News Billard Français

 

Billard Français - Carambole - Infos Kozoom (FRA)

Interview du Président de la FFB : "nous avons bien avancé"

Publié par le 21 septembre 2014

Interview du Président de la FFB  : "nous avons bien avancé"

© Olivier Lacroix
Le Président de la FFB en action lors d'un compétition de billard artistique

"En avant le Billard !", c'était le nom donné à son projet il y a un peu moins de deux ans lorsque Jean-Paul Sinanian a été élu à la Présidence de la Fédération française de billard. Qu'en est-il aujourd'hui ? Où en est le projet de développement de la FFB ? Avec le franc-parler qui le caractérise, le Président de la FFB nous a accordé deux heures d'entrevue. En voici l'essentiel :

 

Jérémie Picart/Kozoom : Bonjour Monsieur le Président, bonjour Jean-Paul et merci de nous accorder cette interview garantie sans langue de bois !

Jean-Paul Sinanian : Bonjour Jérémie et merci à Kozoom de bien vouloir servir de relais et de vecteur de communication entre la FFB et les licenciés français ainsi que tous les passionnés de billard.

JP/Kozoom : Elu confortablement à la tête de la liste « en avant le billard » en décembre 2012 avec un comité directeur largement renouvelé, quel est votre état d'esprit et celui de votre équipe après ces vingt premiers mois de responsabilités ?

J-P.S : Sans vouloir paraitre auto-satisfait, je pense que nous avons bien avancé et que l'état de la planète billard trouvé en 2012 et celle d'aujourd'hui est nettement amélioré.

JP/Kozoom : Avant votre élection, on avait l'habitude de voir quelques ligues, et pas des moindres comme celle de l'Île-de-France, rejeter fréquemment les projets nationaux initiés par le comité directeur de la FFB. Il semble que le climat se soit apaisé à Lorient lors de la dernière Assemblée Générale, comment expliquez-vous cet apaisement ?

J-P.S : Il me semble que la première réussite de l'équipe élue en 2012 est d'avoir réussi à recréer le lien indispensable entre la fédération et les ligues. En allant à la rencontre des ligues par téléphone ou en me déplaçant chaque fois que possible, nous avons réussi à aplanir la plupart des difficultés, à lever les doutes et à prendre conscience de part et d'autre que la synergie et la collaboration pouvaient amener des progrès bien réels pour tous et surtout pour le billard. Les Ligues les plus réticentes ont elles aussi bien senti tous les avantages que l'on pouvait tirer de notre collaboration.

JP/Kozoom : Le "lien indispensable" ? C'est-à-dire que la nouvelle équipe est meilleure en "com" ?

J-P.S : Non, il y a eu un véritable effort de fait pour faire table rase des conflits de personnes, nous avons tous oublié nos égos respectifs et nous nous sommes mis au travail en acceptant de l'autre la remise en question. Il s'agit d'une discussion en transversalité. L'autoritarisme qui consistait à décréter et à demander aux autres d'exécuter n'a plus cours. Nous avançons dans le consensus.

JP/Kozoom : Alors quels sont, concrètement, les effets de cette méthode ?

J-P.S :Certaines ligues avaient des difficultés à passer le message, d'autres étaient en réelle difficulté. On s'aperçoit que par la concertation, on parvient ensemble à trouver des solutions. Pour un club qui a besoin d'un soutien pour démarrer une restructuration. Si une ligue a peur de se lancer dans la professionnalisation, la FFB peut se substituer à elle en tant qu'employeur pour mettre à disposition de celle-ci un agent de développement chargé d'organiser les écoles de billard dans les clubs, leur montrer qu'ils peuvent redémarrer à condition d'investir leur temps, leurs efforts dans les bonnes directions.

JP/Kozoom : Vous voulez vous inspirer des clubs qui marchent ?

J-P.S : Oui mais aussi s'appuyer sur des clubs qui ont des atouts parfois mal exploités pour les consolider, les relancer, leur donner envie de se remettre en mouvement.

JP/Kozoom : Donc la FFB va supporter financièrement les ligues pour qu'elles se professionnalisent, et ces agents iront sur le terrain apporter une aide concrète aux clubs ? C'est ça l'idée ?

J-P.S : Oui, c'est parti d'un constat simple. Par exemple, la ligue Languedoc Roussillon est en perte de vitesse, notamment côté Carambole. Un club est particulièrement démonstratif, celui du Cap d'Agde, le club du Président de la ligue Philippe Bermond. Une salle municipale mise à disposition gratuitement, climatisée, avec six billards, un parking sous le syndicat d'initiative de la ville. Club fermé, quasi désert hormis quelques habitués vieillissants. A côté de ça, la FFB est en contact avec un bon joueur de billard, chômeur en fin de droit de 55 ans, Masters à l'Artistique mais joueur de Libre et de 3 Bandes aussi, qui ne trouve pas de débouchés. La FFB va le prendre sous son aile, le former et lui faire un contrat « retour à l'emploi » de 20 heures par semaine pour un coût annuel d'environ 3 000 euros. Il sera à la disposition des 4 ou 5 clubs de la région qui le souhaiteront pour aider à les structurer, aider à les relancer. La FFB assure la gestion des demandes d'aides, les feuilles de paie qui effrayaient la ligue qui a du mal à gérer le quotidien.

JP/Kozoom : Effectivement, c'est du concret pour ceux qui depuis des années sortent le fameux refrain : "Pourquoi je paierai une licence puisque la Fédé ne fait rien pour nous"...

J-P.S : Reste à financer les frais de déplacements qui seront mutualisés entre la ligue et les clubs pour que, eux aussi, participent et pour revenir à ta question, oui en effet c'est concret. Autre exemple, la ligue du limousin, par son travail et ses contacts, avait la possibilité de faire venir en son sein 12 clubs de Blackball qui correspondraient à environ 200 licenciés. Pour les attirer il fallait une offre sportive alléchante et donc un système plus ou moins inspiré de celui de la Bretagne, un parc de billard permettant l'organisation de tournois. Pour acheter ce parc de billard, il faut de la trésorerie que la ligue et ses 250 licenciés n'avaient pas forcément. La FFB fera l'avance de cet argent, via une convention avec la ligue, avec un plan de remboursement sur 3 ans qui va lui permettre de quasi doubler ses effectifs dès l'an prochain.

JP/Kozoom : On dit que les ligues sont plus riches que la FFB, mais ce n'est pas toujours vrai... (sourire) Avec la crise économique, la FFB a-t-elle souffert d'une baisse de subventions ces dernières années ? Et que représente la part des subventions d'Etat sur le budget global de la Fédération ?

J-P.S : Certaines ligues sont plus riches, d'autres sont pauvres. Il s'agit de mutualiser les moyens pour essayer d'aider ceux qui en ont besoin, ceux qui sont méritants. Un exemple, la ligue de Picardie et le département de l'Aisne détiennent le record absolu des jeunes Cadets et Juniors au Carambole parce qu'ils ont très tôt compris l'intérêt de la formation, de l'accueil, des écoles de billard grâce à Patrick Dupont. Aujourd'hui ils sont en difficultés financières parce qu'ils doivent financer des déplacements nombreux en championnats nationaux et internationaux pour leurs jeunes. Il est normal de les aider. Même problématique à Ronchin avec les jeunes au Snooker qui finissent par leur coûter une fortune. Il y a là un paradoxe, une injustice que la FFB a le devoir d'amortir... Quant au budget de la FFB, il a baissé comme ceux de toutes les autres fédérations mais moins puisque le montant est plus faible. Depuis mon arrivée et grâce au côté structuré du projet fédéral, nous avons touché deux fois 122 000 euros, ce qui couvre environ 10 % du budget total.

JP/Kozoom : Honnêtement, c'est assez réconfortant de lire ces cas d'actions concrètes sur le terrain et de sentir que les clubs, les ligues et la direction nationale font corps pour avancer ensemble. Parmi les autres initiatives de la FFB, on peut voir sur la page d'accueil du site de la FFB une bannière « plate-forme de services aux clubs » qui renvoie vers un autre site, en quoi cela consiste ?

J-P.S : L'idée est de réunir sur une plateforme l'ensemble des moyens, des méthodes utilisées partout en France, qui ont marché pour relancer les clubs. Ce sont les fameuses "caisses à outils" indispensables à fournir aux dirigeants de clubs qui arrivent, ou qui décident de relancer, de renforcer leur club, de recruter, de faire venir de nouveaux publics etc. Ce travail aurait pris des années si nous n'avions pas utilisé un sous-traitant en la personne de l'association BEF avec qui nous avons passé une convention et qui nous a permis de gagner du temps. Nous nous sommes aussi dotés d'un puissant outil emailing pour aider les clubs à se faire connaître auprès de leur public.

JP/Kozoom : Ce sous-traitant a d'ailleurs été mis en cause dans nos forums par un internaute affirmant que cela coûterait une fortune... Info ou intox ?

J-P.S : Quand on va sur le site, on peut s'auto évaluer, savoir dans quel domaine on est bon, dans quel autre on peut s'améliorer. De là, on peut se situer entre club en développement, club en difficulté, club qui veut créer un événement et la fédération propose d'aider directement les clubs qui le demandent en les auditant et en les aidant concrètement à rentrer dans les clous. Le coût d'un service est tout relatif. La convention est signée pour quatre ans, renouvelable chaque année pour un coût d'environ 25000 euros annuels. Mais il y avait tout à faire et 2000 euros par mois pour travailler 8 heures par jour ne me parait pas être trop cher par rapport à la production de cet intervenant. Nous réfléchissons à faire évoluer notre collaboration. Si nous avions attendu de faire faire le même boulot par des bénévoles, cela aurait sans doute pris 10 ans. Et nous n'avions pas le temps d'attendre 10 ans. Je comprends que les bénévoles purs et durs puissent être heurtés mais ils ont toujours le rôle principal, la faculté de trancher, de sanctionner la politique ou non par leur vote et leur adhésion ou non. Il faut que nous trouvions le juste équilibre entre permanents salariés ou rémunérés et bénévoles. A l'ère de l'informatique et à la vitesse où les choses changent il faut que nous évoluions sinon nous serons vite dans la situation de la plupart de nos voisins européens..C'est dans le budget, ça a été validé par un vote du bureau puis du CD puis de l'AG...

JP/Kozoom : Ok, la réponse est claire et précise. Chacun appréciera la valeur de cet investissement.

J-P.S : 25 000 euros par an sur un budget global d'environ 1.2 million d'euros, cela ne me paraît pas irresponsable.

JP/Kozoom : Le 25 septembre prochain, une réunion se tiendra à Paris entre différents acteurs du monde du billard. Pour la première fois à ma connaissance, une réunion initiée par la FFB regroupera professionnels du secteur et bénévoles. Cela s'appelle la "filière billard", de quoi s'agit-il au juste ?

J-P.S : Suite à l'audit réalisé par la junior entreprise de l'EDHEC, il est ressorti que pour espérer accroître les revenus de la FFB et se positionner en terme d'image, vu la confidentialité de notre sport, vu l'image peu claire donnée par les joueurs et dirigeants eux-mêmes, on ne pouvait compter que sur la "filière billard". Il s'agit en gros de structurer, de réunir toux ceux qui ont peu ou prou besoin que le billard vive et surtout progresse, qu'il se développe. Parmi ces acteurs il y a les structures associatives évidemment que sont FFB, ligues et clubs mais aussi les joueurs professionnels ou semi pros, les enseignants et autres profs de billard, les mécènes, les fabricants de matériel, les médias dont le vôtre. A ma connaissance il n'a jamais été tenté de réunir autour d'une table tous ces intervenants pour essayer d'unir nos savoir-faire, nos forces en terme d'idées, de carnets d'adresses, nos moyens dans tous les domaines pour à la fois définir ensemble quelle est l'image que nous voulons donner et comment faire levier pour que le billard progresse. Rien n'est aujourd'hui fixé ni figé quant à la forme. Association ? Groupement d'intérêt ? Fondation ? Nous allons y réfléchir et tâcher de débroussailler le terrain en vue de creuser d'éventuelles fondations. Rien ne dit que nous réussirons mais nous allons essayer d'écouter les idées de chacun.

JP/Kozoom : Il est clair que si la FFB réussit à inverser la tendance à la baisse de la pratique, cela aura un effet positif pour le marché du billard et ceux qui en vivent...

J-P.S : Nous avons déjà stoppé la baisse de licenciés puisque, pour la première fois depuis dix ans, nous sommes à + 200 par rapport à l'an dernier.

JP/Kozoom : Côté sportif maintenant, j'ai appris récemment qu'Evian s'était portée candidate pour l'organisation des championnats de France Multidisciplines en 2015. Cette compétition mixera-t-elle Carambole, Américain, Pool et Snooker comme le projet initial ?

J-P.S : Ma volonté était, dès mon arrivée, de trouver le moyen de revenir à l'esprit initial des championnats regroupés. J'avais été profondément ému par la première édition de Castres avec 3 disciplines sur 4. Encore une fois tout cela n'aurait pas été possible sans BEF, Renaud Berrin et ses connaissances dans le domaine des villages de vacances. Sans lui et Marc Massé, nous serions passés à côté d'une telle opportunité. Ce qu'ils ont fait, des bénévoles peuvent le faire : se déplacer, contacter le village de vacances, aller voir le Palais des Congrès de la ville d'Evian, etc. Mais pourquoi n'avions-nous pas réussi avant ? Nous allons donc disposer gratuitement du Palais des Congrès d'Evian, salle climatisée avec tout ce qu'il faut pour un tel événement situé au bord du lac Léman avec, à quelques centaines de mètres, un village de vacances qui va nous offrir un hébergement tout confort et à un coût incomparable pour les joueurs, les arbitres les spectateurs. L'accessibilité même, si elle n'est pas comparable à Paris ou Lyon, sera relativement bonne avec Genève et son aéroport. L'objectif est de renouveler cette organisation et la consolider à Evian pour les trois années à venir. Les discussions sont en cours.

JP/Kozoom : Avec Castres 2010, Schiltigheim 2011, Ozoir-la-Ferrière 2012, Saint-Maur 2013 et Ronchin-Fâches 2014, le manque de constance dans la qualité d'organisation a en effet pu être constaté par les joueurs ces dernières années... Je me réjouis à l'idée de voir, pour la première fois, toutes les formes de billard évoluer dans un espace commun, c'est un sacré challenge j'imagine ! Décidément, vous n'avez que des bonnes nouvelles à nous annoncer, cela fait plaisir et je dois dire que votre discours est en décalage avec celui du Président de la CEB interviewé récemment par mon collègue Frits Bakker...

J-P.S : Il est vrai que la grande force de notre expérience française est due à la fois à la solidité de la structure fédérale et de l'organisation sportive en France. Elle parait lourde et rigide mais garantit la stabilité. Nous avons la chance d'avoir pu constituer une équipe et notamment un bureau qui se connait bien, qui discute, échange et évolue avec l'expérience. Mais surtout nous nous appuyons sur des permanents compétents et dévoués qui pallient nos carences, qu'elles soient en terme de disponibilité ou en terme de connaissance. Chacun dans l'équipe a son domaine de compétence mais chacun échange et tient les autres au courant. Le lien recréé avec les ligues et les clubs est aussi important. Concernant l'interview du Président Rittman, il est vrai que c'est inquiétant de ressentir son désarroi pour ne pas dire son découragement. Je mesure la difficulté d'interagir avec des fédérations. Mais il y a aussi et sans doute l'usure du pouvoir et du temps qui passe. Peut-être faudrait-il que nous échangions plus pour essayer de mettre au point un projet européen. Mais ce n'est pas simple même quand on a des moyens...

JP/Kozoom : Mis à part la présence de Jean-Pierre Guiraud à la direction sportive de la CEB, la France est aux "abonnés absents" dans les instances internationales. Cela ne fait toujours pas partie des prérogatives de la FFB que de s'occuper de ce qui se passe au delà de ses frontières ?

J-P.S : La France a eu quelques représentants au niveau des instances européennes et mondiales par le passé. Mais en France, nous sommes gênés par la barrière de la langue. Peu de Français maîtrisent bien l'anglais et l'allemand. Et un rôle international, s'il n'est pas seulement de prestige, demande de la disponibilité et il est difficile d'être sur tous les tableaux. Nous gardons tous le souvenir à Madrid du secrétaire sortant de l'UMB faisant ses excuses à l'assemblée avant de se retirer et de ne pas avoir pu, par manque de temps, travailler lors de son mandat. Quelquefois, il faut savoir faire des choix, hiérarchiser ses actions. Jean-Pierre Guiraud joue un rôle important en tant que responsable sportif de la CEB et ce n'est pas rien. Il y a aussi Geneviève Kercret et Louis Edelin, membres des commissions 5-Quilles et Jeunesse de la CEB. Sans parler de la présence de Maxime Cassis dans les instances internationales du Snooker... Bref, la France n'est pas « hors du coup » comme vous le dites.

JP/Kozoom : La semaine prochaine se tiendra le Congrès de l'UMB à Sluiskil lors des championnats du monde 3-Bandes Juniors, vous y serez ?

J-P.S : Oui, je vais faire le déplacement aller retour dans la journée parce qu'il me semble important de faire entendre la voix de la France. Notamment concernant le projet belge de supprimer l'âge limite pour être élu à l'UMB qui est actuellement de 70 ans.

JP/Kozoom : Vous pensez que l'efficacité est liée à l'âge ?

J-P.S : Non mais je crains qu'il soit difficile de "faire du neuf avec du vieux". Il serait dommage de ne pas trouver de nouveaux éléments dans un continent comme l'Europe. Ce qui me gêne surtout c'est l'absence d'échange, l'absence de réelle démocratie. Je n'ai pas vu passer d'appel à candidatures. Je ne sais pas quels sont les projets de l'UMB. Vue de loin, l'image donnée aux sportifs européens est celle d'une institution vieillissante qui a du mal à innover . Changer l'âge pour permettre a certains de revenir ou de se maintenir encore, cela me parait un assez mauvais signal à donner à la fois à nos joueurs mais aussi aux pouvoirs publics, aux mécènes, aux organisateurs d'événements, aux médias.

JP/Kozoom : Kozoom sera présent à Sluiskil pour couvrir les championnats du monde Juniors mais aussi, avec Frits Bakker pour informer des décisions prises lors du Congrès UMB. Merci Jean-Paul de nous avoir accordé cette entrevue. Nous n'hésiterons pas à revenir vers vous régulièrement pour faire un point sur les projets lancés par la FFB.

J-P.S : Merci à vous. Je souhaiterais finir sur une note positive en faisant passer le message suivant : rien n'est joué d'avance et comme au billard, tant que l'adversaire n'a pas fait le dernier point, vous n'avez pas perdu. Et encore quelquefois, il vous reste la reprise... Gageons que le billard a un bel avenir devant lui. Retroussons-nous les manches et agissons ensemble !

Retour à la liste de news

Mes commentaires

FCamberlin
FCamberlin
Question à JP Sinanian, Président FFB
Pour avoir travaillé pendant un an avec Jonathan MONTEL, j'ai pris connaissance qu'il y a comme projet la suppression des catégories.
Etes-vous au courant et si oui souhaitez vous voir ce projet se concrétiser ?

Merci de votre réponse.

Fabien CAMBERLIN.

Message 1/53 - Publié à 15 septembre 2014 10:14

Nobru
Nobru
Comme d'hab...
Les finances reposent depuis toujours sur ceux qui payent leur licence et ne touchent rien, plus particulièrement issus de la population du Carambole, lesquels, quand ils en ont conscience, ne demandent rien qu'un peu de reconnaissance (tant qu'elle n'est pas hors de prix). En attendant que des milliers de "Pooleux" ou de "Snookeux" ne prennent le relais dans les mêmes condition, ce qui n'est pas pour demain, il vaut mieux ne pas trop les esquinter...
Pour ceux d'entre eux qui "compètent" un peu quelques week-ends dans l'année, un projet où on supprime les catégories (et donc les finales auxquelles ils rêvent de participer) est forcement ressenti comme une restriction, le bas de la pyramide des licenciés de chaque catégorie appréciera, et même le milieu... A moins d'un projet sportif particulièrement chiadé...

Message 2/53 - Publié à 15 septembre 2014 20:15

jpc34
jpc34
Finale de France R4 à la libre...
Il faut rester raisonnable. Pour un tas de catégories régionales, la finale de Ligue ou le Secteur Coupe des Provinces sont amplement suffisants pour satisfaire les egos. On ne va quand même pas faire une finale de France R4 à la libre ou R2 au 3 bandes !!!

Message 3/53 - Publié à 15 septembre 2014 20:21

neuneu
neuneu
Catégorie coyret
Chiche, on supprime la catégorie coyret à l'artistique !

Message 4/53 - Publié à 15 septembre 2014 20:30

jpc34
jpc34
Coyret
J'ai entendu parler d'un challenge Coyret mais pas d'une catégorie ?

Message 5/53 - Publié à 15 septembre 2014 20:48

Adib (DQ)
Adib (DQ)
La photo ???
Bon la position de M. Sinanian, quant à la tentative de supprimer la limite d'âge de 70 ans, est rassurante. Mais puisque nous parlons de position, je serais curieux de comprendre ce que M. Sinanian tentait de faire lorsque M. Lacroix l'a pris en photo.

Message 6/53 - Publié à 15 septembre 2014 22:40

JPB
JPB
re-la photo
C est la figure 91 3 ou 4 bandes avant. massé 2 fois la grande bande A en reculant, petite bande D et carambolage sur les 2 billes près de la bande C avec éventuellement l'aide de celle-ci. seule figure du parcours où le point est accordé avec un contre ( 2 sur 3).

Message 7/53 - Publié à 15 septembre 2014 23:39

Nobru
Nobru
Pas assez cher mon fils !
Ce qui m'inquiète le plus c'est l'abandon du 4 Billes par la FFB...
Il faut préciser à tous que l'heureuse contrée qui leur fait tant envie dans l'article du Président, celle où l'on se plaint de ne pouvoir subvenir aux jeunes trop nombreux à devenir forts, et bien c'est comme par hasard celle où l'on s'appuie le plus sur le 4 billes et ce depuis plusieurs années...

Cette discipline ferait un fer de lance idéal et peu couteux dans une politique de développement tournée vers l'avenir, les jeunes, et pleinement consciente de la nécessité de séduire de nouveaux pratiquants.
A se demander si les officiels aujourd'hui aux manœuvres ont bien conscience de son existence ou s'ils ne trimbaleraient pas quelque préjugé a l'encontre de cette discipline "marche Pied" vers la partie libre (comme quelques puristes à deux balles qui sévissent sur le forum).

Message 8/53 - Publié à 16 septembre 2014 01:42

GRINCHEUX
GRINCHEUX
Comparaison
... LE 4 BILLES aux jeux de série... la plus belle invention pour les débutants...
si çà est abandonné, c'est une belle c....ie. !


... LE LIBRE CHOIX DE BILLE AU TROIS BANDES
...Déjà présenté il y a de nombreux mois sur ces forums (FORA pour Olivier...), et véhémentement décrié par "l'homme de Rochefort", cette façon d'aborder le trois bandes ...

RAPPEL :

- Tout débutants : 1 bille blanche, 1 bille pointée, une bille jaune, et chacun, à chaque coup, joue indifféremment avec blanche, pointée, jaune...

- Débutants : 1 Rouge, 1 Blanche, une Jaune, et chacun, à chaque coup, joue indifféremment avec Blanche ou Jaune..., Rouge restant neutre...

. Cette méthode, testée en son temps par Christophe DUVAL - excusez du peu -
... est destinée à un confort de positions (pas de "carotte") permettant de réaliser beaucoup plus de points qu'à l'accoutumée...
. çà a l'air bête à lire, mais j'AFFIRME que la découverte des possibilités à réaliser des points est favorable au travail à s'enhardir pour essayer des points difficiles...

. Vincent, fais moi plaisir, essayes...

. Si on peaufine, on peut même tester un mini cahier d'entraînement...

Message 9/53 - Publié à 16 septembre 2014 12:36

Xavier
Xavier
Abandon du 4 Billes
D'où sors-tu cette info Bruno ? J'ai beau relire l'ITV, je ne vois rien de tel mentionné, le sujet n'est même pas évoqué, alors tu dois avoir d'autres sources d'info pour lancer cette polémique...

Message 10/53 - Publié à 16 septembre 2014 15:00

neuneu
neuneu
25000
C'est de la polémique à 25.000 €, une misère ....

Message 11/53 - Publié à 16 septembre 2014 20:51

calicanos
calicanos
neuneu et autres grincheux
c'est sûr que sorti du contexte c'est déprimant.
Ce qui est déprimant c'est de voir tous ceux qui ne font rien et qui critiquent ouvertement, par derrière, sous forme d'allusion. Pour une fois qu'une équipe travaille apparemment en concertation et suivant un plan préétabli, soumis au vote démocratique. Qu'ils appliquent ce plan tout en essayant au fur et à mesure d'expliquer ce qu'ils font, vous trouvez encore à redire.
Comment avancer si on ne paie pas les gens qui travaillent? Avec le bénévolat? On met combien de temps avec le bénévolat pour faire tout ce qui semble avoir été fait depuis 2013??

On n'arrive pas à comprendre ce qui vous anime: la jalousie? l'incompétence? la pure bêtise? la méchanceté?

Si vous êtes si forts allez y, entrez dans la danse et montrez ce que vous pouvez faire.
Sinon, par pitié, apprenez à vous taire. Parfois le silence est d'or...

Message 12/53 - Publié à 16 septembre 2014 21:37

Xavier
Xavier
A neuneu
Ton passage au CD de la FFB semble t'avoir rendu particulièrement amer... Je suis curieux de savoir ce qui nourrit cette aversion...

Message 13/53 - Publié à 17 septembre 2014 09:26

GRINCHEUX
GRINCHEUX
Sans mobile apparent (Philippe LABRO)
...Avant d'émettre un avis, on se renseigne sur "à qui on s'adresse", et, éventuellement, on évite de jouer les moralistes quand on n'a soi-même rien fait ni rien tenté...
- Personnellement, je me nomme Patrick ACHARD,
ai 64 ans (depuis 10 jours...bande d'enf...vous auriez pu y penser...),
fut joueur Master JDS des années 1975 et suivantes (jusqu'à 1983),
tout en étant responsable sportif LBIF pour les 3 M 10,
membre du bureau FFB Commission Administrative (Mr DANZIGER),
de la Commission Sportive FFB (Mr BOURGEOIS),
de l'arbitrage (MM GUYARD / GALTIé ),
le tout pendant " l'ère HEURTEBISE "
ai tout arrêté (ma manière de protester, moi jeune visionnaire face aux dinosaures obtus de l'époque) pendant 12 années,
Suis revenu à la compétition douze ans plus tard,
suis "remonté" en Master au 1 Bande et au Cadre 47/2 (redescendu depuis),

et depuis, SUIS

JALOUX (De qui ? De quoi ?),
INCOMPéTENT (sûrement, si vous l'écrivez),
BÊTE, MECHANT (Va savoir) ...

Je connais la danse et je suis, il est vrai, dépassé par les vues de certains (pas tous : aussi bien Jean Paul S, Jonathan M, Jérôme D, Jean Paul B ...savent qu'ils peuvent compter sur moi , ...au cas ...).....
L'âge, sans doute... l'ouverture d'esprit n'est plus à 60 ce qu'elle était à 30...

Mais votre intervention me laisse pantois, car je ne pense pas que vous puissiez trouver dans mon verbe quelque critique que ce soit car ce que j'exprime est souvent l'avis, sinon général, au moins d'un panel assez conséquent de joueurs et Dirigeants de Clubs..., donc, des constatations, tout au plus...

...Quant à neuneu, il plane tellement au-dessus de tout cela, qu'il m'étonnerait qu'il vous répondît...vos critiques (gratuites) glissent sur l'imperméabilité de sa carapace indifférente ...

.....Mais, continuez à vous faire plaisir en écrivant n'importe quoi sans savoir...

Message 14/53 - Publié à 17 septembre 2014 09:28

GillesH
GillesH
et à quel âge les oreillons?
Vous vous croyez représentatif de 15000 licenciés......... "Ne t'enfles pas, la moindre piqûre te ferais crever" disait Nietzche dans "Le gai savoir".

Message 15/53 - Publié à 17 septembre 2014 11:27

GRINCHEUX
GRINCHEUX
Restituer l'exactitude des citations SVP...






Message 16/53 - Publié à 17 septembre 2014 12:57

GRINCHEUX
GRINCHEUX
citations ?
... si toutefois "on" est respectueux de leurs auteurs...

CONTRE LA VANITÉ : " Ne t’enfle pas, autrement la moindre piqûre te fera crever."

C'est bien de répéter LES BONNES citations...

. Dommage qu'à chaque fois "on" répète mal...

. Rappel de votre écrit du 25.04.2014 à 13 H 41 (message 31 sur 50)

" Oui, grands penseurs style pussah assis sur leurs certitudes. De plus les mêmes croient pouvoir et devoir (ce qui est pire!) donner des leçons de vie au commun des mortels en s'appuyant sur leurs connaissances et aura de vieux sages du monde du billard."

"Ne t'enfles pas, la moindre piqure te ferais crever" (Nietzsche dans le "gai savoir").


. Je ne réponds même pas à votre question sur la représentativité...
je vous laisse à vos citations que vous n'êtes pas fichu de restituer dans leurs exactitudes (quel respect pour les Auteurs).

. Vous êtes "licencié indépendant" ? Donc SEUL, très SEUL...

Message 17/53 - Publié à 17 septembre 2014 12:58

Déhème
Déhème
@ Xavier
Neuneu n'est pas amer (bière :-) :-) ), c'est un passionné qui oeuvrera toujours pour son mode de jeu préféré... Il a son humour au rasoir que j'adore, mais c'est un type bien... Souviens toi, quand le R2 Masqué foutait la merde sur tes forums, tu as fini par l'embaucher :-). Neuneu est arrivé juste après, il nous a enchanté (hélas Cruchot et Barias qui étaient dans le mêle style, nous ont quitté).

Neuneu devrait être remboursable par la Sécu... sans lui, un mode de jeu aurait disparu... Viva El Neuneu !!!!!



Message 18/53 - Publié à 17 septembre 2014 13:23

GillesH
GillesH
.............
"te ferais" en lieu et place de "te feras" quelle importance si ce n'est que j'ai été moins déterministe que Nietzsche, je vous laisse encore une chance.......

Message 19/53 - Publié à 17 septembre 2014 13:26

Nobru
Nobru
Suite
Bon, pas la peine d'insister ici... Dans le forum divers peut-être ?...

Message 20/53 - Publié à 17 septembre 2014 14:14

GRINCHEUX
GRINCHEUX
OUAIS, Bruno...
...ici, il y a trop de passage,

Essayes le forum "jeux de série"...


Message 21/53 - Publié à 17 septembre 2014 15:11

joel switala
joel switala
precision
chacun a le droit de s'exprimer ,chacun a le droit d'avoir un avis ,mais de grace ,chacun n'a pas le droit de critiquer les gens qui travaillent pour le bien de tous
Pour ce qui me concerne ,je constate que NOTRE PRESIDENT et ses commissions ont un fil conducteur qui s'appelle de la METHODE ,alors SVP laissez les travailler !!!Certes ils ne réussiront peut etre pas tous leurs objectifs ,mais je constate déjà pas mal d'initiatives positives dans la fameuse boite a outils .Et puis vous connaissez l'adage :Paris ne s'est pas fait en un jour :et la tache est immense !!en tout cas moi je soutiens JEAN PAUL et j'espere qu'il en sera de meme majoritairement dans toute la France car on a vraiment besoin d'idées nouvelles adaptées a notre temps

Message 22/53 - Publié à 17 septembre 2014 15:17

FCamberlin
FCamberlin
Pas de retour ...
Pour ma part je n'ai eu aucun retour à ma question ...
Pourtant elle est plutôt simple ... Enfin je pense ...
Sinon c'est vrai qu'il y a eu du bon de fait depuis mais pas que ...

Message 23/53 - Publié à 17 septembre 2014 15:44

jml69300
jml69300
Les forums et le président
Je pense Fabien que tu n'auras pas de réponse sur ce club ou dans un forum venant du président de la FFB (désolé Xavier, c'est sans malice ou méchanceté).
C'est compréhensible, il passerait son temps à répondre à tout le monde (déjà que certains pensent, qu'ayant son mail ou son téléphone, ils peuvent exposer directement leur petit problème !).
Les forums sont des espaces de discussion entre personnes, (plus ou moins véhéments ou passionnés) mais pas des espaces officiels où nos dirigeants doivent justifier leurs actions.
Pour cela, il y a les structures fédérales, les AG à différents niveaux.

Néanmoins, tes dernières interventions en forums et sur ce club sentent quand même un peu le soufre de la provocation, la petite vengeance et les règlements de compte.

Message 24/53 - Publié à 17 septembre 2014 20:58

FCamberlin
FCamberlin
Réponse
Bonsoir Jean-Michel,

J'ai eu un réponse cet après-midi de la part de notre Président. Je vais prendre mon temps pour lui répondre.
Il m'a confié que c'était (hélas ...) d'actualité mais rien était figé et que tout le travail était encore à faire en collaboration avec les hommes de terrain ...
Nous verrons bien par la suite.

Sinon il n'y a aucune provocation ni de petite vengeance.
J'ai dans mes dernières interventions dit ce que je pensai et ce qu'il se faisait à la CSN. Je ne suis pas d'accord avec certaines actions, je l'ai dit et pourrai le redire sans problème. Je n'ai aucune animausité envers Jonathan, Jean-Paul ou même Jérôme, et quand je les verrai, on pourra en discuter autour d'un verre.

Après je n'ai pas d'oeillère, et si la solution proposé convient à mon club, je l'accepterai sans aucun problème, mais pour le moment (avant le mail du Président) je suis loin de partager la solution de suppression de catégories.

Message 25/53 - Publié à 17 septembre 2014 22:51

jacques jaumotte
jacques jaumotte
pour neuneu
Puisque tout le monde dit que l on peut s exprimer allons-y
Le problème n est pas les 30 000 € l an (avec les frais ) un plan marketing ne pouvant pas faire de mal
Mais plutôt dans la poche de qui ça. Tombe

Stop je vais encore être censurè

Message 26/53 - Publié à 18 septembre 2014 04:50

FCamberlin
FCamberlin
Poche à qui ?
Tu sais très bien dans la poche de qui tout ça tombe Jacques ...
Si le boulot est bien fait et efficace ça ne me pose pas de problème. Seulement la première question à laquelle j'ai eu le droit est as-tu licencie tout tes membres si oui tu peux avoir l'aide de la fédération sinon bah non !
Je suis comme beaucoup de club avec quelques papi (pas 50) environ une dizaine maxi qui viennent une fois par mois au club. Je ne peux pas leur prendre de licence qui me coûte chère, favoriser la compétition en ayant des remboursements de frais de déplacement pour tout les niveaux, créer des équipes ...
Il faut bien que la fédération comprenne que les clubs ne roule pas sur l'or et qu'il y a des choix stratégique a faire dans un club. Dans notre budget nous sommes à 600 euros près ... On licencie tout de même au moins 80% de nos joueurs ... Ce qui n'est tout de même pas si mal que ça ...

Alors j'espère qu'on aura tout de même l'aide de la fédération pour développer notre club qui se meurt et enfin avoir les finances pour tout faire.

Merci à Renaud si il me lit de revoir sa position.

Message 27/53 - Publié à 18 septembre 2014 06:44

Pignatel
Pignatel
?
Bonjour ,dans la poche a qui du coup? autant être précis.

Message 28/53 - Publié à 18 septembre 2014 07:34

Pignatel
Pignatel
?
Au fait quelqu'un connait-il le résultat des élection dans la LMB suite a la démission intempestive de Sinanian et Bontoux ?

Message 29/53 - Publié à 18 septembre 2014 07:42

jacques jaumotte
jacques jaumotte
licencié tout le monde
Fabien ta moyenne de 80% est plutôt haute.

C'est comme çà partout depuis des années ... peut on se passer vis à vis de la mairie des quelques anciens + de 70 ans qui viennent faire leur partie ? le club paye leurs licences mais avec quoi ?
Plutot que de faire ce genre de chantage ou raquette il aurait été plus simple de trouver une formule pour leurs donner envie de prendre une licence. de plus certains sont des bénévoles important lors des organisations là on ne leur demande pas leur licence lorsqu'il font le ménage ou la vaisselle pour que les vedettes jouent. Dans les mesures prises il n'y a rien pour les petites mains et les petites catégories.
Une solution ... dans le même local tu crées une amicale non affiliée ou tu fais adhérer tout ceux qui ne veulent pas de licence il te restera le club avec 100 % de licenciés.

Pour une solution qui permettrait de donner envie à tous de prendre une licence j'ai une idée concernant que les R... 4,3,2,1. Si çà intéresse quelqu 'un là ce serait trop long. Déjà que je les emmerde bien à ne pas faire parti de la cour.


Message 30/53 - Publié à 18 septembre 2014 09:24

Mbx
Mbx
Adhésion - Licence
Vous avez un moyen simple pour licencier tous vos membres.
Au lieu de vendre une licence dont beaucoup se foutent parce qu'ils ne font pas de compétition, il faut simpklement vendre une adhésion au club, voir un forfait annuel, l'un comme l'autre incluant dans sa valeur le coût de la licence.
C'est simplement une affaire de terminologie !

Message 31/53 - Publié à 18 septembre 2014 10:23

Le Gaillard
Le Gaillard
Quelle histoire cette licence!
Salut Jacques, Fabien, JM et les autres,

En vrac, toute cette histoire de licence n'est que prétexte! A 7 € tous les deux jours (et je suis très complaisant), un adhérents fumeur dépense au bas mot 1300 € par année (mais l'on peut aussi doubler le chiffre). Que dire de ceux qui vont faire leur loto + euromillion et tiercé le dimanche, ceux qui vont se prendre un apéro et un pot de vin à chaque repas de compétition. La licence coûte 0,16 cts par jour! A notre club, la cotisation annuelle est de 200 € licence comprise, on ne discute pas! Concernant le budget octroyé chaque année pour la personne visée, je me dis que si l'investissement porte ses fruits, tant mieux. Par contre, dans le cas inverse, certains se seront alors tirés une balle dans le pieds.

Message 32/53 - Publié à 18 septembre 2014 10:41

Le Gaillard
Le Gaillard
Et le prix de la queue
C'est encore moi, excusez du peu! Chacun fait en fonction de son budget, nous sommes bien d'accord. Mais quand je vois certains monter au créneau lorsqu'on leur parle licence alors qu'ils se font plaisir (à juste titre) en se payant des queues à 300 € au minimum, je me dis que leur contestation de principe n'est tout simplement pas recevable.

Message 33/53 - Publié à 18 septembre 2014 10:52

bcsg
bcsg
Quelle histoire cette licence!

Salut Frédéric

tu as raison sur la petite somme que cela représente sur l'année. Chacun met ses sous ou il veut .. la cigarette c'est sur c'est con mais sommes nous juges ...? moi çà ne me regarde pas nous sommes juste adhérant à une fédé. et c'est juste à ce titre que je m'exprime.
Si tu fais un forfait licence incluse c'est ceux qui font de la compétition qui vont payer pour ceux qui n'en font pas ou plus...j 'estime qu'a un certain age des joueurs peuvent venir faire leur petite partie sans être ponctionnés pour payer les frais de certains.
et puis c'est sur la forme que çà colle pas c'est important la forme quand tu t'adresses à des bénévoles. Un petit remerciement de 5 secondes dans un discours ne suffit pas.
Dois je rappeler les casseroles et ardoises de certains dans des clubs qui s'affichent maintenant donneurs de leçons ?
je dis toujours certains sinon censure.

J.J

Message 34/53 - Publié à 18 septembre 2014 11:46

Le Gaillard
Le Gaillard
Licence = équité pour tous
Le problème des "petits vieux" ou de ceux qui disent non aux licences, je les ai résolus au club avec une autre réflexion, Jacques la voici. En tant que président, je fais en sorte de demander chaque année des subventions communales, départementales. Nous les obtenons grâce aux résultats sportifs que nous obtenons et aussi à l'engagement d'adhérents qui se forment pour l'encadrement des autres (CFA, DFI). Nous réinjectons cet argent dans la formation interne et externe, dans les équipements, les déplacements mais également dans les secteurs évènementiels (soirées, repas de fin d'année, apétitif) auxquels il y a toujours beaucoup de monde ainsi que les équipements divers tels que TV, pc + internet, sono, billes et tapis (utilisés en majorité de temps par les retraités) et autres bricoles qui profitent à tout le monde et plus souvent aux adhérents qui fréquentent quasi quotidiennement le club et ne participent pas aux compétitions. Tout le monde y trouve son compte au final, tous les adhérents sont traités avec équité. Et plus le nombre de licenciés a augmenté, plus nous avons constitué un poids auprès des collectivités et des sponsors par ex., bref mieux entendus!

Message 35/53 - Publié à 18 septembre 2014 12:19

rosette
rosette
licences
c est un vrai problème exemple mandres les roses un peu plus de 100 adherants 5 ou 6 font de la competition le forfait annuel 110 euros on leur demande de licencier tous les membres pour cela faut passer le forfait a 180 euros les 90 qui ne font pas de compétion sont pas d accord donc le club se retire de la fédération monte une amicale résultats je vois pas l intéret de la fd a vouloir a tout prix obliger les clubs a licencier les membres

Message 36/53 - Publié à 18 septembre 2014 12:27

jpc34
jpc34
Ben mon colon...
Quand je lis tous ces échanges, moi qui ne suis dans le billard que depuis quelques années, membre du bureau d'un club et responsable sportif d'une ligue, je me demande bien ce que je suis venu faire dans cette galère !

Message 37/53 - Publié à 18 septembre 2014 13:22

jmf
jmf
COTISATION
Sans prendre en considération les infrastructures du BC SOISSONS, je crois, et j'en suis meme sur, qu'Anduril vous déjà dit et redit que depuis + de 10 ans qu'il accueille les futurs nouveaux membres il ne parle jamais de la licence ni d'une cotisation à 2 vitesses, avec ou sans la licence et point barre.
J'ai connu Chartres avec 145 membres et 145 licenciés, meme ceux qui venaient que pour jouer aux cartes.
C'est uniquement une question de présentation, on ne sait plus comment il faut vous le dire...
Et vos enfants qui sont inscrits dans un club sportif collectif, on vous en parle si il aura une licence ou pas....

Message 38/53 - Publié à 18 septembre 2014 13:26

maravaudix
maravaudix
cotise/liicence
OUI à la PEEP

Message 39/53 - Publié à 18 septembre 2014 13:42

FCamberlin
FCamberlin
Cotisation suite
Ok, j'ai déjà entendu plusieur fois le discours du tout inclus.
Sauf que si je veux faire du tout inclus dans mon club il faudrait que j'augmente les cotisation de chacun de 50 euros minimum pour garder le même budget annuel.
A ce prix là (25% d'augmentation) je suis sûr de perdre mes "papi" ... Et ça il en est hors de question !
Il va falloir trouver un compromis avec la fédé et autoriser un certains pourcentage de "non licencié" ...
Maintenant il serait facile de falcifier et de dire que je licencie tout le monde et profiter de la fédé ! Mais ce n'est pas dans ma mentalité et celle du club ...

Et puis quand on est un club avec 60 ou 80 adhérents ça va on peux se permettre mais quand on a un club avec à peine une trentaine de membres et que tout les ans on a une population de plus en plus viellissante avec des joueurs que l'on voit de moins en moins car la plupart de l'année ils sont hospitalisé ... On subit un peu et c'est là que l'on a le plus besoin d'aide pour trouver de nouveau membres !

Message 40/53 - Publié à 18 septembre 2014 14:38

Le Gaillard
Le Gaillard
Suite cotisation
Fabien, voici mon adresse mail, fsaby@bluewin.ch, file moi ton no de portable, je t'appelle.
A+
Fred

Message 41/53 - Publié à 18 septembre 2014 15:23

Le Gaillard
Le Gaillard
Cotisation suite
Pour ton info Fabien, après avoir clairement posé les règles et expliqué les avantages et les (rares) inconvénients de la prise de licence, mon club compte aujourd'hui 32 adhérents tous licenciés (14 en 2008). Avec 6 CFA et maintenant 2 DFI, nous allons pouvoir mettre en place des cours de perfectionnement pour les joueurs (niveau régional) dont la moitié ne fait pas compétition, tous ravis de pouvoir profiter de cette structure mise à leur disposition. Nous avons des juniors, une compétitrice et plus personne aujourd'hui ne remet en cause la licence, c'est normal. Pour 200 euros, on vient 24h/24 dans un club où le matériel est impec, musique si l'on veut, un bar, une tv + internet. Les adhérents ne sont pas gâtés, ils ont tous participé au développement du club, principe fondamental d'une vie associative. Il a fallu batailler, c'est sûr, pour convaincre. Au final, le jeu en vaut la chandelle sinon que deviendra ton club dans 15 ans s'ils tes adhérents ont tous aujourd'hui 75 ans et plus ? La fin d'une amicale?

Message 42/53 - Publié à 18 septembre 2014 15:53

neuneu
neuneu
Économie
Quand je constate que la fédération continue à financer deux finales de France à 8 joueurs pour 16 participants aux tournois de cette merveilleuse discipline qu'on appelle "artistique", je me dis qu'on me prend pour un pigeon...... Ça me coupe l'envie de roucouler !

Message 43/53 - Publié à 18 septembre 2014 19:57

david zelazny
david zelazny
Cotisation-Licence
Nous sommes à Niort moins de trente adhérents dont 5 compétiteurs et TOUT LE MONDE EST LICENCIE.
Malgré notre population vieillissante nous n'avons pas de problèmes car nous parlons de cotisation avec licence intégrée.

Petite précision de taille : Nous sommes un club privée, et nous payons tous les flux (loyer, électricité, eau, etc...) avec une petite subvention de la mairie.

Je suis désolé mais quand je vois dans ma ligue des clubs qui ont tout : la salle et le reste + des subventions et qui se plaignent de cet engagement et bien j'enrage !

Nous avons même un club qui a créé une amicale pour licencier uniquement les compétiteurs et qui comble de tout, lors des réunions se félicite d'avoir 100% de personnes licenciés.

David ZELAZNY

Message 44/53 - Publié à 18 septembre 2014 22:17

jacques jaumotte
jacques jaumotte
solution
C est étonnant que personne n évoque des solutions pour donner aux joueurs l envie de prendre une licence Tout simplement
Ce serait quand même plus sain.

Message 45/53 - Publié à 19 septembre 2014 00:07

Déhème
Déhème
Oui Jacques
Oui Jacques, j'ai tenté il y a quelques années dans ma ligue de lancer un Challenge vétérans, formule qui fonctionne très bien dans d'autres ligues (Centre etc..) et qui incite les joueurs à exiger leur licence... Mon projet n'a pas été retenu...

Message 46/53 - Publié à 19 septembre 2014 10:30

bcsg
bcsg
autre idée
surement très bien ton challenge Vétérans. pourquoi pas

autre idée (solution serait trop prétentieux)pour limitée les déplacements et faire jouer des 0,50 à la libre dans une bonne ambiance comme du temps des inter-clubs.

challenge départemental ou ligue par équipe de club ouvert à tous les joueurs du club en dessous de 5 de moyenne à la libre.
3 ou 4 représentants par rencontre entre chaque club.Match aller et retour dans l'année.
partie limitée en 30 reprises avec handicap moyenne x par 30
30 pts pour 1 de moyenne, 60 pts pour 2, 75 pts pour 2,5 ect...
le règlement complet est prêt.
idée qui donne envie de prendre une licence pour jouer avec ton pote ton pére, ton grd pére, ton voisin...même si ils sont débutants de tous ages
plutôt que de mettre le revolver sur la tempe des clubs qui ont 80% de licenciés seulement.
mais bon c'est comme ci tu pissais dans un violon ... et en plus nous sommes 5 ou 6 à en débattre.
(cette expression m'a toujours fait marré)

Message 47/53 - Publié à 19 septembre 2014 11:06

Nobru
Nobru
Licence automatique mais division 5
Un club affilié s'engage statutairement a licencier ses membres !

C'est les dirigeants qui décident , si les membres ont ce seul choix, ils payeront plutôt que de ne pas jouer ou faire des bornes pour aller ailleurs... Mais il vaut mieux instaurer ça très vite des la création du club car après c'est beaucoup plus duraille, que voulez vous, la licence n'apporte rien sinon la bonne conscience de contribuer pour à la plupart, même plus un magasine a la maison, et elle augmente tous les ans, (et on entend en plus des joueurs se plaindre qu'ils sont de moins en moins remboursés quand il faut bouger) Pour finir, on apprends qu'il faudra se dévouer à organiser des compétitions...
Remarque, le point positif c'est qu'avec la Division 5 aux jeux de série y'a moyen d'appâter, tous les clubs de Frances pourraient participer à un vaste classement des clubs édité chaque année... Chez les affiliés, tous pourraient s'éclater alors que beaucoup ne savent ne savent même pas de quoi il s'agit (problème de pub ? )

Les dirigeant élus risquent évidement un putsch à l'assemblée suivante, sauf que ceux qui veulent pas devront également s'occuper eux même de la bonne marche du club, enfin, de l'amicale, (car ça ne devrait plus pouvoir s'appeler un club), et faire le boulot qu'il y a faire... Vu que ça se bouscule vachement quand on cherche des volontaires pour quoi que ce soit, comme souvent en France, ça risque d'aboyer beaucoup mais pour ce qui est de mordre...

Néanmoins, une composante "pratique sérieuse FFB " dans une association est valorisante et permet a la salle d'exister "compétitions, formation, accueil des jeunes etc..." (les municipalités aiment bien ce dernier point, qui rentabilise un peu mieux leur investissement ) et éventuellement d'espérer pousser un peu les murs....

Message 48/53 - Publié à 19 septembre 2014 19:15

Pignatel
Pignatel
salut omar
salut omar

Message 49/53 - Publié à 20 septembre 2014 17:36

dan
dan
Ou l'un, ou l'autre
Il y a quelque chose que je ne comprends pas donc je vais essayer de vous donner mon point de vue :
Soit vous allez dans une salle privée jouer au billard et là, on ne vous demande pas d'adhésion et vous payez un tarif horaire.
Soit vous allez dans une salle municipale qui comporte un club ou alors dans un club affilié à la FFB est là, on est obligé d'être licencié.

Message 50/53 - Publié à 25 mars 2020 15:03 - Edité à 25 mars 2020 16:25

Em
Em
ou encore
il existe aussi des salles municipales qui hébergent des clubs non affiliés (que l'on appelle parfois, à tort, patronages). Et beaucoup d'ailleurs.
C'est pas facile de les convaincre de rejoindre la fédé... Malheureusement.

Publié à 25 mars 2020 15:25

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom