News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Interview Kozoom - Porto (POR)

Jorge Bastos, 73 ans : fan de billard et ami de tous

Publié par le 19 mai 2020

Jorge Bastos, 73 ans : fan de billard et ami de tous

© Jorge Bastos
Le Portugais Jorge Bastos, fan inconditionnel et ami de tous les grands champions

La passion pour son sport a commencé à l'âge de 13 ans et elle est devenue un amour durable pour Jorge Bastos. Cet ancien professeur portugais de 73 ans est l'un des joueurs les plus connus dans et autour des arènes de billard lors des World Cups et autres grands événements. L'idéal olympique (le plus important n'est pas de gagner mais de participer) est sa devise. L'amour du 3 Bandes l'a conduit aux quatre coins du monde. Jorge Bastos est un joueur modeste, un grand fan, qui fait la promotion de son sport tous les jours et qui est l'ami de nombreux joueurs.

 

A la question : qui sont vos joueurs préférés, la réponse de Jorge : « Ohhh, il y en a tellement ! ». Et puis il mentionne les 20 premiers joueurs du classement. Typiquement Jorge Bastos. Ses trois premiers alors ? Frédéric Caudron, Dani Sánchez, Semih Sayginer. Et une autre déclaration : « Je suis triste de la situation actuelle que traverse le billard mondial mais je n'ai pas vraiment envie de le commenter. Je veux juste promouvoir mon sport autant que je peux, quand et où je veux. »

 

La crise du coronavirus a perturbé son rythme. Jorge Bastos se repose et se demande s'il va revenir sur les compétitions internationales. Peut-être une ou deux World Cups ? Kozoom s’est entretenu avec lui évoquant notamment sa vie, ses voyages autour du monde, sa carrière de billard et ses nombreux amis.

 

Passeport :

Nom : Jorge Rui de Aguiar Tavares Bastos

Âge : 73 ans

Relation : Célibataire toute sa vie

Ville : Vila Noa de Famalicão

Profession : Enseignant retraité du secondaire

Joueur de billard depuis : l’âge de 13 ans


 

Kozoom/Frits Bakker : Comment est la vie pour vous aujourd'hui dans la ville où vous vivez, pas si loin de Porto ? Pouvez-vous vous déplacer librement  ou y a-t-il un verrouillage strict ?


Jorge Bastos : Je passe la plupart de mon temps à la maison. Dans ma ville, la plupart des gens se déplacent principalement pour aller travailler. Mon pays a réouvert les restaurants hier (ce lundi), les enfants et les écoles secondaires ont repris comme les transports, les magasins, avec des règles (masques, lavage des mains). Je ne suis sorti que 2 ou 3 fois pour aller au restaurant à emporter. Je peux me déplacer, mais je suis très prudent.

 

 

Kozoom/FB : Le billard vous manque, les tournois, les matchs, les joueurs, vos amis ? Pouvez-vous jouer vous-même ? Y a-t-il des clubs de billard dans votre ville natale ? Rencontrez-vous des amis pour jouer quelques parties ?


Jorge Bastos : Oui, bien sûr, le billard et les amis me manquent. Il y a un club dans ma ville mais il est fermé. Le gouvernement n'autorise que les sports en plein air. Je n'ai plus joué au billard depuis le 13 mars.

 

 

Kozoom/FB : A quel âge avez-vous commencé à jouer au billard ? Pour quels clubs, quand avez-vous commencé à jouer au niveau international ? Quel est le meilleur niveau que vous ayez atteint ?


Jorge Bastos : J'ai commencé à jouer à l'âge de 13 ans, dans les salles de billard des cafés de ma ville et plus tard à Porto quand je suis entré à l'université. Mon premier match officiel a eu lieu en 1969, à l'âge de 22 ans. J'ai joué pour le FC Porto pendant environ 15 ans et ensuite pour le FC Senhor do Padrão-Matosinhos, à l’Ateneu Comercial do Porto. La plupart du temps, je jouais au Famalicence Atlético Clube dans ma ville. Mon premier événement international a été la World Cup de Séville en 2004. Mon meilleur niveau à ce jour était une moyenne générale de 0,750.

 

 

Kozoom/FB : Combien de World Cups avez-vous disputées jusqu'à présent dans votre carrière de billard ? Combien d'autres tournois internationaux ? Quels sont les matchs dont vous vous souvenez encore ? Quels grands joueurs de billard ont été vos adversaires pendant toutes ces années ?


Jorge Bastos : En tant que joueur, j'ai participé à 40 World Cups. En plus de ça, le Verhoeven Open à New York en 2017, les tournois Royal Pro au Portugal, en Grèce et aux Pays-Bas. Je me souviens d'un match avec Antonio Montes à Porto, que j'ai gagné (ou plutôt : il a perdu...). Et les adversaires les plus célèbres, Dong Koong Kang, Jakob Sörensen, Carlos Crespo et de très forts joueurs coréens, turcs et vietnamiens dont je ne me souviens plus les noms.

 

 

Kozoom/FB : Que pouvez-vous nous dire sur les premières années de votre vie ? Comment avez-vous grandi, les sports autres que le billard ? Votre carrière d'enseignant, vos autres hobbies ?


Jorge Bastos : Les moments passés à l'école en tant qu'étudiant ont été les meilleurs de ma vie. Et en tant qu'enseignant, j'ai circulé dans de nombreux endroits au Portugal. C'était bien d'apprendre les différents modes de vie. Mes autres passe-temps sont au fil des ans : internet, facebook, youtube, tennis de table, football. Mais bien sûr, surfer sur internet, chercher le billard. Kozoom, Amigos da Carambola, Billiards TV, la page du billard de Bert, Carompedia, des nouvelles et des vidéos dans toutes sortes de billard de carambole.

 

 

Kozoom/FB : Quels sont vos joueurs de 3 Bandes préférés ?


Jorge Bastos : Je ne peux pas choisir, désolé pour ça. Pour être honnête : mon top 3 est Frédéric Caudron, Dani Sánchez et Semih Sayginer. Mais laissez-moi continuer avec Marco Zanetti, Dick Jaspers, Tayfun Tasdemir, Murat Naci Coklu, Jae Ho Cho, HaengJik Kim, Myung Woo Cho, Quyet Chien Tran, Nguyen Quoc Nguyen, Dinh Nai Ngo, Raymond Burgman, Jean Paul de Bruijn, Roland Forthomme, Nick Polychronopoulos, Filipos Kasidokostas, mes "hermanos" Ruben Legazpi, Javier Palazón, David Martinez, Juan Zapata, Josep Maria Mas, Eddy Leppens et pour les joueurs portugais Paolo Andrade, Jorge Theriaga, Rui Costa et Joao Ferreira. Et bien sûr : le roi de tous, Raymond Ceulemans.

 

 

Kozoom/FB : Que pensez-vous de l'évolution actuelle du billard ? La séparation UMB/PBA en 2019, l'année turbulente pour le billard en général ?


Jorge Bastos : Je suis triste de la situation actuelle et je voudrais que tous les joueurs participent à tous les tournois qu'ils veulent.

 

 

Kozoom/FB : Comment se situe le Portugal dans le monde du billard ? Le FC Porto est un club merveilleux, connu des grandes organisations. Quelle est la force de la fédération, de jeunes joueurs à venir ?


Jorge Bastos : Nous vivons dans un tout petit pays de billard, nous ne jouons qu’au 3 Bandes et il n'y a pas une grande motivation et un grand soutien. La plupart du travail est fait par les clubs. Il y a quelques jeunes joueurs prometteurs grâce au bon travail du FC Porto. Des jeunes comme José Miguel Soares, Jorge Costa, Hugo Costa, Ricardo Pinto, Goncalo Rodriguez, Manuel Sousa.

 

 

Kozoom/FB : Quels sont vos projets dès lors que les frontières seront à nouveau ouvertes et que les tournois se reprendront ? Avez-vous hâte de retrouver les World Cups ?


Jorge Bastos : Je pense que la saison de billard est terminée au Portugal. Et pour moi, la saison prochaine : peut-être que je me retirerai des matchs officiels et que je ne jouerai qu'un ou deux événements internationaux.

 

 

Kozoom/FB : Que voudriez-vous dire à tous vos amis du billard ?


Jorge Bastos : À mes amis du monde entier, je voudrais dire : bonjour à tous, restez calmes, entraînez-vous beaucoup, prenez soin de vous, soyez heureux. J’espère voir bientôt de plus en plus vos œuvres d’art.

 

 

Merci, M. Jorge Bastos, à très bientôt.

 

                             

 

                                                                     Jorge à New-York

 

                             

 

                                                                      Jorge de nos jours

 

                             

 

                                  Jorge écolier : rangée du bas, 3ème en partant de la gauche

 

 

(Traduction de l'article en langue anglaise de Frits Bakker)

Retour à la liste de news

Mes commentaires

jorgerui
jorgerui
Bonjour
Ma Ville
Vila NOVA de Famalicão

Message 1/1 - Publié à 21 mai 2020 22:17

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom