News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Championnat du monde par équipes nationales - Viersen (GER)

L'Autriche étonne, la France en attente

Publié par le 20 février 2016

L'Autriche étonne, la France en attente

Kozoom
Jérôme Barbeillon lors de son match victorieux face à Kim Jae Guen

Le deuxième jour du championnat du monde de Viersen nous a permis de voir chacune des 24 équipes au moins une fois et notamment la doublette magique Eddy Merckx/Frédéric Caudron, vainqueurs des quatre dernières éditions de l’épreuve.

Face au Luxembourg, Merckx s’impose facilement face à Ramon Hamm 40 à 13 en 30 reprises tandis que Caudron effectue, lui aussi, sa petite promenade de santé contre Brice Briere pour se mettre dans le bain de la compétition. Avec 1,568 sur cette première rencontre, les favoris doivent maintenant affronter les Tchèques Radek Novak et Jan Ales affichant 0,869 lors de leur succès face aux Luxembourgeois. Ce sera à 11h00 ce samedi…

Dans le groupe B, le Pérou avait battu la Suisse jeudi, Ramon Rodriguez et José Torreblanca jouant à 1,000. Hier, l’Allemagne A a réalisé une performance similaire aux Péruviens en battant la Suisse de Cetin Behzat et Pierre Alain Rech à 1,066 et la qualification se jouera à 13h30 entre l’équipe la plus regardée ici à Viersen et les Sud-Américains.

Le groupe C est composé de la Turquie A de Semih Sayginer et Lütfi Cenet, du Portugal et de l’Equateur. Luis Aveiga et Javier Teran avaient dominé le Portugal jeudi à 1,454 et les Turcs ont également largement surclassé les Portugais vendredi. La meilleure rencontre de la journée revient à Semih Sayginer face à Manuel Rui Costa (40 à 16 en 14 reprises) qui signe 2,857 avec une meilleure série de 12. A la 7ème reprise, Sayginer menait déjà 23 à 5. Son partenaire Cenet se contente d’un succès en 37 reprises et les Turcs (MG 1,568) affronteront les Equatoriens pour la qualification.

                                     

Le dernier groupe dont le résultat n’est pas encore joué comprend la Grèce (Polychronopoulos et Kokkoris), la Corée du Sud et la France de Jérémy Bury et Jérôme Barbeillon. Après une défaite jeudi face aux Grecs (1,904 aux Grecs contre 1,785 aux Français), tout était encore permis mais compromis pour nos deux Frenchies. Il fallait bien sûr l’emporter contre les deux Kim, Haeng-Jik et Jae Guen en jouant bien puis espérer ensuite une défaite des Grecs contre cette même Corée du Sud pour sortir d’une triangulaire favorable à la moyenne.

Quelle belle réaction de Bury et Barbeillon vendredi avec une victoire nette à 1,904 contre 1,357 aux Coréens ! Jérémy Bury (série de 14) domine largement Haeng-Jik kim 40 à 23 en 19 reprises et Jérôme Barbeillon devance Jae Guen Kim 40 à 34 en 23 reprises. C’est à la 11ème reprise que Bury déclenche sa série de 14 passant de 18/12 à 32/12. Bury est à 2,166 sur deux matchs, Barbeillon à 1,604 !

                                     

Avec 1,845 de moyenne sur les deux matchs, les Français doivent maintenant attendre le résultat de la rencontre entre la Corée du Sud et la Grèce. Les Asiatiques doivent gagner 2/0 contre les Grecs pour se qualifier tout en ne disposant que de 32 reprises à eux deux soit 2,500 impératif. Toute victoire des Coréens à moins de 2,500 et des Grecs inférieurs à 1,785 environ dans la défaite permettrait aux Français de se qualifier alors rendez-vous à 13h30 pour espérer voir les Français poursuivre leur chemin…

                                     

Quatre équipes sont désormais qualifiées pour jouer le tableau final à partir des quarts : les Pays-Bas de Dick Jaspers et Jean van Erp, la Belgique B d’Eddy Leppens et Jef Philipoom, la Turquie B de Can Capak et Hakan Incekara et la surprise du jour autrichienne d’Arnim Kahofer et Andreas Efler.

Ces derniers sont venus à bout de l’Espagne de Dani Sanchez et Ruben Legazpi. Auparavant, l’Autriche avait battu l’Allemagne B 2/0 et l’Espagne avait fait un nul contre cette même Allemagne. Un match nul suffisait donc aux Autrichiens pour se qualifier. C’est Andreas Efler qui s’en charge avec une victoire face à Ruben Legazpi 40 à 33 en 23 reprises. Malgré les deux succès de Sanchez (MG 2,051) dans cette compétition, c’en est fini pour l’Espagne avec deux revers pour Legazpi. Arnim Kahofer et Andreas Efler joueront les quarts de finale.

Andreas Efler : « Nous avons déjà fini avec la médaille d’Argent ici, ça fait longtemps. C’est une bonne chose que l’Autriche sorte de ce groupe très relevé. »

                                     

Dick Jaspers et Jean van Erp pour les Pays-Bas disposent aisément des Egyptiens Sameh Sidhom et Riad Nady en 20 et 18 reprises : 40 à 27 pour Jaspers et 40 à 15 pour van Erp. Avec 1,600 contre la Norvège et 2,105 contre l’Egypte, les Néerlandais n’ont pas encore rencontré d’adversaires de leur rang, ça devrait vite se produire !

                                     

La Belgique B de Leppens et Philipoom devait faire un bon match face  au Danemark après deux matchs nuls 1 partout pour chacune des formations face à l’Italie. Leppens bat Brian Hansen 40 à 33 en 26 et Philipoom s’incline de justesse 39 à 40 en 30 contre Jacob Haack-Sorensen. Néanmoins, dans cette triangulaire, c’est la Belgique qui passe à la moyenne.

                                     

Eddy Leppens : « Nous étions tous très proches les uns des autres. Heureusement, Jef a joué un excellent match jeudi ce qui nous permet de conserver un léger avantage sur nos concurrents. »

En atteignant 33 points contre Haack-Sorensen, Philippom avait fait le nécessaire pour son équipe.

Scénario identique dans le groupe B de la Turquie B et du Japon, la Suède ayant déjà fait ses valises après une défaite contre la Turquie et un match nul contre le Japon. Il fallait gagner un match sur deux pour les Turcs et c’est le numéro 2 Hakan Incekara qui s’en chargera. Ryuuji Umeda balaye Can Capak 40 à 12 en 22 reprises et le Japonais gagne après sa victoire de jeudi contre Torbjörn Blomdahl. Mais son partenaire Hideaki Kobayashi cède face à Incekara 29 à 40 en 34 et la Turquie B continue sa belle aventure dans la compétition.

                                     

Les quarts de finale seront surement l’occasion de voir quelques matchs en Scotch Double. Ne manquez pas le rendez-vous à 17h et à 20h ce samedi !

Site dédié

                                     

                                           Caudron : "Eh Eddy ! Il paraît qu'ils veulent nous battre cette année ?"

                                      Merckx : "Ah bon !?! T'es sûr ? Va falloir mettre les bouchées doubles alors..."


Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom