News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Verhoeven Open Tournament - New York (USA)

Qui reste et qui continue à New-York ?

Publié par le 3 août 2016

Qui reste et qui continue à New-York ?

Kozoom Korea
Léger moment de panique près du Carom Café ce mardi pendant près d'une heure...

Le Carom Café ressemble à Babylone ces jours-ci. On peut entendre les Danois, les Turcs, les Vietnamiens, les Néerlandais, les Coréens, les Français s’exprimer dans leur langue.

Ce qui unit tous ces gens venus de tous les coins du monde : le billard. "Ils souffrent tous de la même maladie" pourrait-on dire. Et la magie opère puisqu’il n’y a plus alors de barrière de langage, chacun d’entre eux étant capable de communiquer avec l’autre.

Est-ce parce que tout le monde parle quelques mots d’anglais ? Non. Bien sûr, l’anglais est un choix de communication logique à New-York mais certains de ces joueurs ne le maitrisent que très peu.

Alors ils parlent le langage billard. De l’échauffement jusqu’à la fin de partie, une conversation étrange s’installe entre deux compétiteurs. Un joueur s’aperçoit que son adversaire a raté mais il reste assis quelques secondes attendant que celui-ci regagne sa chaise, c’est le respect. Un joueur réalise un point qu’il considère un peu chanceux alors il fait signe de la main en direction de l’autre en signe d’excuse, c’est la sportivité.

Ils tapotent leur queue de billard "Joli coup !"

Ils échangent un regard compatissant "Pas de chance !"

Il ne se passe pas cinq minutes pour chacun pense de leur adversaire : "C’est un bon gars. Il sait que le jeu peut être favorable tout comme il peut être cruel pour l’un ou pour l’autre. Peut-être me battra-t-il aujourd’hui mais il ne volera pas sa victoire."

Pour deux hommes qui ne connaissent pas un mot du langage de leur adversaire, c’est un moyen de communication très expressif.

Dans ce panel de joueurs américains présents au Verhoeven Open, le langage américain n’est pas forcément leur langue native. Les meilleurs d’entre eux sont des immigrés : Pedro Piedrabuena, Jae Cho, Hugo Patino, Mazin Shoony, Sonny Cho…). Mais l’un d’entre eux vient du Mid-West et retient toute notre attention : Fred Lamers. Il est aussi américain que l’est l’Apple Pie, il joue à près de 0,800 et vient du Minnesota et il s’est frotté à Martin Horn.

                             

Les 21 heures de route jusqu’à New-York ne l’ont pas affecté et il mène d’entrée 12 à 2 face à L’Allemand. Horn finira par s’imposer 25 à 18 en 13 reprises mais Lamers peut être fier de sa performance. Horn : "Il a tout bien joué, j’avais besoin d’être au Top pour le battre."

Mais pensez-y, ce nom de Fred Lamers sonne étrangement néerlandais…

(extrait de l’article de Bert van Manen traduit de sa langue anglaise)

 

Que signifie ce fameux "jetlag" au juste pour les joueurs arrivant à New-York ? Cela affectera-t-il le joueur entrant dans le tournoi lors de ses premiers matchs ?

Eddy Merckx est arrivé mardi après-midi après un marathon de 22 heures d’avion en passant par Amsterdam puis Istanbul : "Je ne suis pas encore passé par mon hôtel mais le retour de manivelle va bientôt arriver." réalise le Belge qui fera son entrée aujourd’hui en fin de journée pour la phase des demi-finales (par groupes).

Eddy Merckx : "On a appris à vivre avec ça car on doit s’adapter au rythme du jour et de la nuit. J’essaye toujours d’aller me coucher tôt mais ça ne sert pas à grand-chose même en avion. Alors maintenant, je me mets devant mon ordi pour chatter avec mes amis et cela m’endort de façon automatique."

Mais ce mardi, un autre événement imprévu attendait Merckx à sa sortie de l’hôtel. De la rue en face du Carom Café, des sirènes ont retenti et les camions de pompiers ont brisé le silence. D’épais nuages de fumée sombre ont fait leur apparition en provenance d’une voiture blanche garée devant le Carom Café et toutes les portes de l’établissement ont dû être fermées.

Cela n’aura duré qu’une heure mais Michael Kang, propriétaire du club new-yorkais, se souvient d’un arrêt d’approvisionnement en gaz durant près d’un mois… sécurité avant tout !

Pour revenir à ce jetlag qui peut parfois avoir des effets dévastateurs.

Les Coréens, habitués aux longs voyages sur les World Cups, ont pris de la marge en arrivant à la Grosse Pomme vendredi dernier après 15 heures de vol. Frédéric Caudron en provenance de Mexico après sa tournée Kimchi a voyagé 6 heures jusqu’à Charlotte en Caroline du Nord puis deux heures pour rejoindre NYC. Comme toujours, le numéro 1 mondial est enthousiaste à l’idée d’en découdre et il a fait son apparition au Carom Café.

Les quatre Vietnamiens jouent ici pour la première fois. Trois d’entre eux sont des professionnels Tran Quyet Chien, Quoc Nguyen Nguyen et Vinh The Ly.

Duc Anh Chien Nguyen, quant à lui, travaille à Ho Chi Minh. Après 20 heures de vol, ce joueur de 34 ans a d’abord pris un uppercut avec son compatriote Tran 25 à 10 mais il sourit cependant après la rencontre expliquant que la défaite est moins amère face à l’un des siens.

                             

Ces voyages parfois longs n’expliquent pas la faible représentation sud-américaine puisque seul Huberney Catano est présent. L’absence des stars Robinson Morales, Alexander Salazar, Jose Juan Garcia, Luis Martinez, Andres Lizarazo, Javier Teran et Luis Aveiga est due à la traditionnelle Feria de les Flores à Medellin où Marco Zanetti est le seul Européen à s’être engagé.

Revenons à l’actualité de ce deuxième jour de compétition.

Tayfun Tasdemir affiche toujours la meilleure générale provisoire avec 2,404 sur 5 matchs victorieux sur un total de 105 joueurs dont 19 sont encore invaincus. Parmi eux, Michael Kang à 1,238 sur 4 matchs. Roland Forthomme a échappé à la défaite face à l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de Pool, le jeune Coréen de 25 ans Kang Lee vivant à New-York.

                             

Les Coréens sont bien présents : Jae Ho Cho à 1,866, Dong Koong Kang, Keonhwi Cho, Kang Lee, William Oh, Kyu Tae Lee et Song Lim. Semih Sayginer a bataillé pour vaincre Vinh The Ly pour rester en tête de son groupe après 5 matchs (20 à 19 en 14).

En proie à un rhume depuis deux jours, le Magicien turc continuera néanmoins : "Je me sens réellement malade mais je continue. Le plus important pour moi est de conserver la bonne forme de Porto où j’ai vraiment eu le sentiment d’être de retour. Je suis venu ici pour garder le rythme. J’espère être sur pied pour le tableau principal."

Les joueurs presque assurés d’être premiers de leur groupe (Points de match/Moyenne): Tayfun Tasdemir (10/2,404), Jae Ho Cho (10/1,866), Martin Horn (10/1,623), Dong Koong Kang (10/1,894), Huberney Catano (10/1,225), Quyet Chien Tran (10/1,453), Jérémy Bury (10/1,563), Michael Kang (10/1,238), Semih Sayginer (10/1,344), Hugo Patino (10/1,096), Murat Naci Coklu (10/1,563), Roland Forthomme (10/1,437) , Keonhwi Cho (10/1,437) et Sonny Cho (10/1,168).

Concernant les Français :

- Joël Switala dans le groupe D totalise deux victoires pour trois défaites (MG 0,452) et ne se qualifiera pas sauf peut-être aux enchères ou à la loterie.

                             

- Tout espoir s'est également envolé pour Pierre-Jean Lacaze avec 4 défaites en 5 matchs (MG 0,872). Dans ce groupe, Haeng-Jik Kim devra espérer une défaite de Chris Bartzos face à Dan Johansen pour finir deuxième du groupe le plus relevé de ces qualifications avec 0,933 pour l'ensemble de la poule.

                             

- Dans le groupe I, Philippe Malsert devrait logiquement se qualifier avec 4 victoires pour une défaite et 0,857 de générale. Il lui faudra battre Jim Watson pour en être assuré et en cas de défaite, il lui faudra éviter tout retour de Young Gull Lee en embuscade en préservant sa moyenne générale.

RESULTATS ET PROGRAMME DE LA JOURNEE DE MERCREDI

Aujourd’hui, la première phase de qualification se termine vers 14h00 locale (20h00 en France). Vers 15h00 débutera le tirage au sort de la loterie et l’attribution des deux places réservées aux enchères puis la compétition reprendra vers 16h15 (22h15 en France) avec 5 groupes très relevés vu le panel de joueurs présents…

A suivre en direct sur les douze tables retransmises par Kozoom !!

                             

                                       Le jeune Américain Luca Tomassetti âgé de 11 ans (MG 0,411)

Retour à la liste de news

Mes commentaires

pjlacaze
pjlacaze
Retour sur une journée de qualification

Les jeux sont faits ou quasiment.
Une journée à plus de 120 parties, disputées dans une ambiance assez calme et sérieuse.
Il est très intéressant de voir évoluer des joueurs d'horizons très divers, avec pour dénominateur commun passion et attrait de notre jeu.

Personnellement, mauvaise journée, c'est le moins que l'on puisse dire.
Un premier match où je laisse passer ma chance, le jeune coréen Cho restant suffisamment efficace pour profiter de mes erreurs,
un second pendant lequel mon adversaire prend un point très douteux, sur le coup je ne sais pas garder mon calme et relativiser (effet de l'âge ?, je me suis connu plus serein par le passé), ensuite je regarde la partie se dérouler comme dans un film, mon adversaire prenant la mesure du match avec un jeu très solide et très efficace,
Le dernier match sans enjeu pour moi, résultat logique contre le jeune champion coréen Kim.

Aujourd'hui, dernier matche de la poule.
Puis nous changerons de programme pour visiter New-York et profiter de nos vacances.

Message 1/2 - Publié à 3 août 2016 12:53

BdS
BdS
On croirait une rédaction de 6ème avec comme sujet : "racontez une promenade en forêt avec vos parents".

J'espère qu'Air France ne vous a pas trop troublé intellectuellement.

Publié à 3 août 2016 13:11

Déhème
Déhème
Bravo Jérémie, j'ai bien fait de te passer le manche il y a quelques années... Un régal tes articles... Merci...

Message 2/2 - Publié à 4 août 2016 14:51

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom