News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - UMB Virtual OneCarom Challenge

Sayginer et Merckx en finale

Publié par le 12 juillet 2020

Sayginer et Merckx en finale

© Ton Smilde
Semih Sayginer et Eddy Merckx en finale à 17h ce dimanche 12 juillet 2020

Deux des joueurs de 3 Bandes les plus admirés au monde ont atteint hier la finale du Challenge Virtuel organisé par l'UMB. La finale aura lieu aujourd’hui, dimanche à 17h00 heure française. Le Belge Eddy Merckx, 51 ans, et le Turc Semih Sayginer, 55 ans, ont remporté leur demi-finale respective contre Tayfun Tasdemir et Torbjörn Blomdahl. Merckx, après un mauvais départ, a fini par l'emporter d’un point 50-49 en 12 reprises. Semih Sayginer a dû puiser dans ses réserves en concluant sa victoire par une série de 11 arrêtée alors qu’il était mené 44-39 par Blomdahl.

 

Torbjörn Blomdahl a manqué le coup de grâce à deux reprises au cours des quatre premières reprises contre Sayginer, il s’était détaché grâce à des séries de 10 et 8 après 8 reprises : 30-20. Sayginer a marqué 10 et 11 lors des 5 dernières reprises du match alors que le Suédois baissait d’un ton en fin de match : 50-44 en 13 manches, avec une moyenne de 3,85/3,38.

 

Tayfun Tasdemir a connu un meilleur départ que Merckx, avec notamment une série de 11 à la 3ème reprise. Le Belge s’est relancé de la 6ème à la 9ème reprise avec des séries de 13, 3, 5 et 9 pour repasser devant 43/30 après un score intermédiaire de 29 partout. La fin de partie devient intense, Tasdemir jouant de malchance sur l'avant-dernière reprise puis manquant à la suivante à un point du but laissant Merckx finir sur deux : 50-49 en 12 reprises avec des moyennes de 4,166 et 4,083.

 

Ce Challenge tourne donc principalement autour de la position de départ puisqu’à chaque reprise, les joueurs jouent alternativement en partant du point d’entrée. Les moyennes sont bien plus élevées qu’à l’accoutumée et la gestion de la position de départ est capitale. De l'avis de beaucoup, Eddy Merckx est le spécialiste absolu de cette position : il répète souvent le même coup et obtient sensiblement la même position pour sa deuxième puis sa troisième tentative.

 

Kozoom a interrogé les deux finalistes sur le secret de la position de départ.

 

Eddy Merckx : « Je ne sais pas s'il y a un secret mais j'ai très souvent réussi parfaitement le point d’entrée. Lors de ma préparation pour ce Challenge, sur mon nouveau billard Gabriels livré en juin, je me suis exclusivement entraîné en partant de cette position. Je pense, des centaines de fois au cours des quelques semaines précédant le tournoi. Hier contre Tayfun, je l'ai manqué pour la première fois. J'ai pris trop plein et manqué trop long. Cette position est différente à chaque tournoi et sur chaque table. On a l’impression que c’est facile mais lorsque le rendement de la table change, le coup devient de plus en plus difficile. Pour moi, le coup est parfaitement joué lorsque je garde la bille rouge près de moi, mon deuxième point est alors un coup facile. »

 

Semih Sayginer : « Je reconnais qu'Eddy a été très bon sur ce point d’entrée jusqu'à présent et il l’a d’ailleurs toujours été. Je pense que c'est parce qu'il vise mieux que les autres et qu’il a aussi un meilleur coup de queue que les autres joueurs sur cette position. Il se sent donc plus à l'aise. Il réalise le meilleur coup de nous tous, nous avons pu l’observer, à chaque fois. Vraiment, cela dépend de la table : s'il elle est sensible et courte, il est plus difficile de frapper la balle parfaitement. Si vous pouvez faire confiance à la table à cent pour cent, vous pouvez utiliser un coup de queue standard. Mais la table où Tayfun et moi jouons, a légèrement tendance à devenir courte. Donc on ne sait pas toujours s'il faut appuyer un peu plus le coup ou non. Tayfun joue à l'opposé de moi sur cette table alors il est possible que je change de côté en finale. »

 

Quel est le match le plus marquant parmi vos nombreuses oppositions ?

 

Eddy Merckx : « Mon dernier match contre Semih était particulier pour moi lors du McCreery de New York dans la perspective de la finale. Nous étions à égalité avant que je termine sur 18, meilleure réalisation du tournoi et série décisive pour la qualification dans le dernier carré. »

 

Semih Sayginer : « Il y a très longtemps, peut-être vingt ans, j'ai participé à la finale de la Coupe des Pays-Bas par équipe contre Eddy. C'était l'un de mes meilleurs et l’un de mes matchs les plus spectaculaires. Nous avons joué en sets, au meilleur de cinq manches de quinze points. Eddy a gagné le premier et était très en avance dans les trois sets suivants. Mais miraculeusement, j'ai terminé trois fois sur de grosses séries : 12, 13 et 13 et j'ai donc gagné 3/1. Je ne me souviens pas de l’année mais Eddy s’en souvient sûrement car il était, à trois reprises, en position gagnante. »

Retour à la liste de news

Mes commentaires

RAZ76
RAZ76
Home sweet home
Petit détail Eddy contrairement à nombre de ses adversaires joue sur son billard dans sa salle, petit plus je pense.

Message 1/2 - Publié à 12 juillet 2020 18:01

papy
papy
le système de jeu
ce système de jeu est pas mal, on ne pourra plus dire que l'adversaire ferme le jeu. Bien travailler le point de départ, pour une belle série.

Message 2/2 - Publié à 12 juillet 2020 18:20

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom