News Billard Français

 

Billard Français - 3 Bandes - Jumbo Masters - Berlicum (NED)

Trois cadres et une grosse cote

Publié par le 28 avril 2021

Trois cadres et une grosse cote

© Ton Smilde
Joey de Kok aura eu le mérite de pousser Dick Jaspers dans ses derniers retranchements

Le sprint final des Jumbo Masters 2021 a fait la part belle en quart de finale aux outsiders. Le détenteur de tous les records néerlandais et champion en titre, Dick Jaspers, était sous forte pression face au jeune Joey de Kok qui jouait son 1er Masters contre 32 à son illustre adversaire. Barry van Beers, finaliste en 2020, a été balayé par le nouveau venu et presque inconnu Ludo Kools. Dans le Benelux theater de Berlicum, malheureusement des tribunes vides, mais que de surprises… Les vainqueurs des quarts de finale sont Dick Jaspers, Raimond Burgman, Jean van Erp et... Ludo Kools. 

 

« Au moins, nous sommes toujours en vie » jubile Jean van Erp, les poings serrés. Dick Jaspers, après son thriller et sa victoire 3-2, a soupiré devant Ziggo Sport : « Peu importe si j'étais mauvais car par bonheur, j’ai quand même pu changer le cours du match ». Raimond Burgman rayonnait d’avoir joué le meilleur match de la première journée des éliminations directes. Et Ludo Kools, l'outsider de l’épreuve, a bégayé : « Comment est-il possible que je sois encore là ? »

 

Dick Jaspers jouera en demi-finale jeudi contre Raimond Burgman à 10h30, demain donc. Le maître aux 20 titres contre un autre maître à quatre titres. Ensuite, la seconde demi-finale opposera Jean van Erp à Ludo Kools. Avec les commentaires experts de Torbjörn Blomdahl...

 

De façon inattendue, Dick Jaspers est le joueur qui a dû se battre le plus durement pour atteindre le top 4. Le grand favori devait faire face à un retard de 2 sets à 1 contre Joey de Kok. C'était une situation inquiétante à rectifier mais Jaspers devient généralement encore plus fort dans ces moments-là face à l’adversité : « J’ai très mal joué et j'ai gagné au caractère. »

 

Joey de Kok, 24 ans, fils d'un père joueur de billard et propriétaire d'un café, a abandonné très tôt sa carrière de footballeur pour percer en tant que joueur de billard. Dans ce Masters, il s'est révélé comme l'un des rares talents néerlandais d’avenir. Il a le talent, l'entraînement est entre les mains du joueur de billard professionnel Jean Paul de Bruijn, les sponsors ne tarderont pas à se manifester et la foule de supporters a suivi son match contre Jaspers sur la terrasse rouverte du restaurant sur grand écran manifestant aux exploits du héros du village.

Les résultats du match De Kok/Jaspers : 10-4 (7), 1-10 (7), 10-5 (10), 5-10 (3), 4-10 (3), moyenne 1.071/1.392.

 

                  

 

Le seul match des quarts de finale en cinq sets a couronné une belle après-midi de billard. Les trois autres matchs se sont soldés par des scores sans appel de 3/0, avec comme grande sensation le match de Ludo Kools contre Barry van Beers où Ludo Kools devient une célébrité. Jeudi, il affrontera Jean van Erp : « Je ne peux que gagner maintenant, je vais me donner à fond pour ça. »

 

Drôle d’histoire que l’excuse de Barry van Beers pour expliquer sa défaite : « Au début du match, j'ai cassé le procédé de ma queue de billard, j'ai dû jouer avec un autre procédé avec lequel je n'avais pas joué auparavant. Je n’arrivais pas à frapper la bille correctement. »

Les scores du match Barry van Beers/Ludo Kools : 3-10 (12), 5-10 (10), 3-10 (13), moyenne 0.428/0.833.

 

                  

 

Jean van Erp, le favori de la région, a pris sa revanche face à Raymond Swertz dans un match qui n'a été passionnant que dans le premier set (9-9). Les deux camarades de club de l'équipe néerlandaise de haut niveau de SIS Schoonmaak ont maintenu le suspense le temps du 1er set, ensuite Jean Van Erp a déroulé.

Les scores du match Swertz/Van Erp : 9-10 (5), 2-10 (5), 5-10 (6), moyenne 1.067/1.875.

 

                  

 

Raimond Burgman a affronté un Martien van der Spoel peu en forme et n'a eu aucun problème avec cet adversaire. Le match a montré un joueur professionnel avec un beau palmarès face à un pur amateur qui alterne les hauts et les bas dans les Masters : « Cette année, c’était une année sans » a avoué l'aimable joueur de Nijmegen.

Les résultats du match Van der Spoel/Burgman : 4-10 (4), 6-10 (9), 3-10 (1), moyenne 1.076/2,142.

 

                  

 

Toutes ces photos nous viennent de Ton Smilde à qui nous souhaitons ce jour un joyeux anniversaire pour ses 66 printemps....

 

                  

 

                                                                            Ton Smilde

 

Retour à la liste de news

Mes commentaires

Publiez le premier commentaire

Publiez un nouveau commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez vous pour laisser un message

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous maintenant gratuitement pour publier un commentaire, ajouter votre photo, participer aux forums et recevoir notre newsletter.

Obtenez votre Pass Premium pour un accès total aux rubriques Live, vidéos et technique.

Rejoindre Kozoom